8 invités en ligne

Les Amériques à vélo

publié le
21 déc. 2023
88 lecteurs
Lecture 2 min.

L’Europe, d’abord, parcourue seul sur mon vélo à l’hiver 2021. Puis l’envie tenace de repartir qui ne me quitte plus, attisée par les récits de Claude Marthaler, Sylvain Tesson et Jack London. Je veux visiter les continents au rythme de mes coups de pédales. Le déplacement à vélo est selon moi une démarche pure, lente et profonde pour découvrir de nouvelles cultures, des populations et des paysages majestueux. Se donner le droit à l’errance, fuir les règles de la société afin d’être observateur du monde, voilà ce qui m’anime lorsque je monte en selle.

Je suis donc reparti, depuis avril 2023, à travers les Amériques cette fois. De Montréal, j’ai d’abord pris la direction du nord, traversé l’Alaska, puis visé plein sud, avec en ligne de mire le bout de la route, en Argentine. Avec ma petite tente, un réchaud et quelques livres, j’ai parcouru les interminables plaines canadiennes, les gigantesques Rocheuses, les toundras humides et me voici maintenant dans le désert aride du Nevada, m’orientant à la boussole. Mes journées sont rythmées par le soleil, le chant des oiseaux et les rencontres inopinées (comme avec la communauté Carnets d’Aventures, bon vent Clotaire* !). Vivant sur mes piètres économies, je ne peux m’offrir que de prestigieuses nuits étoilées. Ce lien avec la nature m’est vital et familier, je médite tout en écoutant les habitants des bois, les renards, les loups et les ours venant renifler l’odeur étrange de l’humain. Enivré par les kilomètres, j’aime écouter mes pensées tout en dénichant des routes très secondaires, me permettant de m’enfoncer dans les profondeurs des pays que je traverse.

Zian Favre
@zian_favre

* Ndlr : Clotaire Mandel (@lepedalistan) a écrit plusieurs articles dans CA59 et 72 notamment.

Suivre son périple sur Facebook et Polarsteps