6000 km à vélo pour suivre la migration des papillons monarques

par Johanna dans Suivi voyageurs 04 Apr 125 readers Soyez le premier à aimer ! : Soyez le premier à commenter share(partager)

Saviez-vous que les papillons monarques parcourent chaque année l’Amérique du Nord à un rythme de 100 km par jour ? Encore plus rapides que des cyclotouristes ! Bref, c’est décidé, je retourne au Mexique !

Laura Pedebas, la Cyclonomade comme elle se définit elle-même, n'en est pas à son premier long voyage à vélo !  Elle nous racontait déjà dans Carnets d'Aventures #42 de précédentes cyclo-aventures, notamment à travers les deux Amériques.
Pour suivre son voyage actuel et l’aventure des papillons monarques à vélo, rendez-vous ci-dessous et également sur son site web et sa page FB.

6000 km à vélo pour suivre la migration des papillons monarques

Un voyage à vélo en solo pour sensibiliser au sort des papillons monarques et du changement climatique

Résumé de l’itinéraire

Je suis donc partie le 22 février 2018 avec un aller-simple pour Mexico. Un voyage à travers l’Amérique du Nord, jusqu’au Québec.
En suivant les monarques, je vais commencer par aller leur rendre visite dans leur sanctuaires d’hivernation dans l’état du Michoacan, avant de suivre la route des grandes villes coloniales du Mexique : Querétaro, San Miguel de Allende, Guanajuato. Je vais passer la frontière à Monterrey, afin de rejoindre Austin au Texas. Ensuite je mettrai le cap à l’est afin de rejoindre la Nouvelle-Orléans. J’irai ensuite contre les vent en remontant jusqu’aux grands lacs à proximité de Détroit, avant de suivre le Saint-Laurent jusqu’à Montréal, et peut-être Québec.

Un voyage avant tout écologique

Au delà du voyage, cette aventure est aussi un voyage de prospection afin de rédiger un guide de voyage à vélo à l’attention de tous les lépidoptéristes amateurs, ceux qui n’osent pas voyager au Mexique, ou simplement ceux qui ont le gout d’une excuse toute simple pour partir au loin (encore et encore). 

Mais en réalité tout cela est une excuse pour aborder les questions clés de l’environnement, car le monarque est en voie d’extinction, et il faut agir vite si on souhaite le protéger. Et comme dans toute lutte environnementale, c’est un ensemble de gestes simples qui pourraient les sauver : consommer bio et planter de l’asclépiade principalement.

Ce voyage est donc un projet écologique, durant lequel je me suis lancé plusieurs défis : voyager seule, manger végétarien, consommer zéro déchet,  et aller à la rencontre des scientifiques politiques et citoyens qui agissent en faveur de l’environnement. 

Pour suivre avec moi l’aventure des monarques à vélo, je partage mes aventures sur mon site web, les réseaux sociaux, et des conférences qui s’organisent le long de la route.

Laura Pedebas
Alias La Cyclonomade

6000 km à vélo pour suivre la migration des papillons monarques
6000 km à vélo pour suivre la migration des papillons monarques
6000 km à vélo pour suivre la migration des papillons monarques
Commentaires