Test de fixations de skis de randonnée nordique

par Alexis dans Skis de randonnée 19 déc. 2014 2524 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Test des fixations Voilé 3 Pin Câble

 

Nous avons testé ces fixations lors de notre itinérance d’une dizaine de jours dans le Hardangervidda en mars 2014 (voir les commentaires généraux sur le matériel de ski de randonnée nordique et le reste du matériel testé ici).

C’est l’une des fixations les plus classiques dans le monde de la randonnée nordique et du télémark. Elles sont à utiliser avec des chaussures 75 mm (c’est la largeur du débord avant de la chaussure qui vient entrer dans la fixation).

Le principe est le suivant : la fixation en aluminium est munie de trois petits picots dans lesquels on vient disposer les trois petits trous creusés dans le débord avant de la chaussure. On rabat ensuite le système de fermeture pour bloquer l’avant de la chaussure.

Un câble entoure toute la chaussure et se ferme à l’arrière pour augmenter la rigidité de la liaison chaussure-ski dans les descentes. Le ressort du câble permet un débattement important (nécessaire dès qu’on veut décoller le talon en montée ou sur du plat), mais entraîne forcément une petite déperdition d’énergie. Il n’est pas obligatoire : lors de notre traversée du Hardangervidda, les montées et descentes étant courtes, nous les avons enlevés de la fixation.

 

Sur les deux images ci-dessous, on voit bien les trois picots dans lesquels il faut venir mettre les trois trous du débord avant de la chaussure de randonnée nordique (norme 75 mm) :

 

 

Une cale permet de réhausser le talon pour les montées raides :

 

Sur les deux photos ci-dessous, la fixation est montée avec son ressort pour augmenter sa rigidité et améliorer la tenue du pied en descente. Celui-ci est par contre peu utile sur du plat ou en montée.

 

 

Globalement, nous avons beaucoup apprécié ces fixations pour leur robustesse et leur légèreté. Le seul petit inconvénient est propre à toutes les fixations à la norme 75 mm : lors du chaussage, il faut veiller à bien faire coïncider les trois trous sous le débord avant de la chaussure avec les trois picots de la fixation. Ce n’est pas toujours évident quand il reste de la neige sous la chaussure ou dans la fixation. Si on ne fait pas attention, les picots viennent s’enfoncer dans la semelle de la chaussure et peuvent un peu l’endommager. Mais avec un peu d’habitude, tout se passe bien. 

Conclusion : pratique, légère, solide, indémodable…

 

Détails :

  • Poids donné par le fabricant : 752 g la paire
  • Prix : 95 €

Ces fixations ont été prêtées par Aventure nordique.

Commentaires