Sac de couchage Valandré Bloody Mary

par Julien dans Sacs de couchage 04 juil. 2013 mis à jour 11 mars 2014 12032 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Test comparatif de 18 sacs de couchage légers, garnis de duvet, de température confort entre 0°C et -10°C

Tableau comparatif des caractéristiques des sacs de couchage Modèle testé dans notre comparatif de 18 sacs de couchage en duvet, légers, et de température confort entre 0°C et -10°C.

Voir aussi le tableau comparatif des 18 sacs de couchage testés (ci-contre).
Vous y trouverez le détail des caractéristiques de chaque modèle.

Lire également CA n°33, avec en complément :

  • LDiagramme de notation du sac de couchagee comparatif chiffré des 18 sacs de couchage, notés selon les critères de confort, qualité d’isolation thermique, finition, rapport chaleur/poids, rapport qualité/prix, ainsi que notre note globale (voir le diagramme ci-contre)
  • Le résultat de notre mesure de « chaleur » des sacs au niveau du buste et des pieds (voir le diagramme ci-contre)
  • Des descriptions et avis synthétiques sur les sacs de couchage testés
  • Un article explicatif complet, avec des précisions sur la construction des sacs de couchage et leur utilisation, ainsi que la présentation de notre protocole de test

Sac de couchage Valandré Bloody Mary

Description

Sac de couchage Valandré Bloody Mary Le Bloody Mary est un sac de couchage innovant de Valandré, primé au salon Outdoor de Friedrichshafen en 2009. Il intègre la construction tubulaire par compartiments pré-coupés circulaires de Valandré (assemblage de 83 morceaux de tissus préformés), permettant de donner une forme anatomique au sac de couchage, et de fixer le duvet malgré l’absence de cloison latérale (chambres continues autour du sac).

Valandré communique également beaucoup sur le mode de production de leur duvet, issu d’oies grasses grises du Périgord, et propose même sur son site des vidéos filmées chez leur fournisseur. De même pour la fabrication des tissus et l’assemblage chez leur sous-traitant tunisien.
Valandré se fournit avec les meilleurs matériaux possibles : duvet d’excellente qualité (800 cuin mesuré selon la norme EN, ce qui équivaut à près de 900 cuin selon la norme internationale IDFB – voir notre article sur le duvet), le tissu extérieur est du Nylon 37g/m² de qualité Asahi Kasei (Japon), etc…

Le Bloody Mary est donné par la norme EN 13537 pour des températures de confort et limite de 0/-6° mais nous a paru, à l’occasion de nuits froides dans la neige et même sous igloo, largement aussi chaud que la plupart des duvets -3/-9° de ce test. Voir également le résultat de notre protocole expérimental dans CA n°33.

L’originalité de ce sac est sa grande modularité, grâce à la possibilité de changer de collerette grâce à un zip supérieur et un velcro inférieur :

  • La collerette de type « Marie Antoinette » est une collerette anatomique très isolante et confortable, elle vous protègera efficacement lors de nuits à température négative. Le poids du sac dans cette configuration est mesuré à 1131g (en taille M).
  • Pour des nuits plus clémentes, la demi-collerette légère assure une isolation intermédiaire, pour un poids total de 1065g.
  • Enfin, vous avez la possibilité de retirer la collerette (et gagner encore 33g) pour vos nuits estivales voire en gîte ou refuge. Nous avons passé de bonnes nuits jusqu’à +15°C, sac partiellement ouvert…

Tous les autres aspects du sac sont également bien pensés et bien finis : capuche bien garnie et confortable, rabat isolant de zip généreux et bien plaqué, footbox anatomique et très bien garni, serrages tour de cou séparés, tirette de zip calée sous un velcro interne pour ne pas gêner… Notez que la coupe assez large du sac participe également au très bon confort général.

Pour le Bloody Mary, l’accent est donc mis sur la flexibilité et la qualité de fabrication Valandré. Si ce sac se positionne modestement dans la gamme de températures affichées (il ne figure pas parmi les sacs les plus chauds de notre comparatif ni de la gamme Valandré), ne vous y trompez pas : vous irez loin avec ce sac de couchage, dans de multiples conditions…

Poids mesuré (sac de couchage seul) : 1131g (taille M/185cm, avec la grande collerette)
Prix public conseillé : 463 €

Ce qu’on aime

  • Duvet d’oie français d’excellente qualité, au pouvoir gonflant de 800+ cuin (selon la norme EN, ce qui équivaut à près de 900 cuin selon la norme IDFB)
  • Grande modularité avec la possibilité d’utiliser deux collerettes différentes, ou pas de collerette
  • Collerette Marie-Antoinette très isolante, et confortable
  • Rabat de zip large, bien plaqué et bien isolant
  • Capuche bien garnie, ajustable et confortable
  • Footbox bien construit et bien garni
  • Un extrait des rapports de test EN 13537 est disponible sur le site de Valandré. On apprécie la transparence de la marque française, quand beaucoup de fabricants entretiennent le flou sur les modèles réellement testés par un laboratoire agréé.
  • Le respect des normes d'éthique pour la production du duvet

Ce qu’on aime moins

  • Quelques éléments peuvent légèrement perturber un confort par ailleurs excellent : on peut dans certaines situations ressentir sur la peau le velcro de fermeture de la collerette, le curseur du zip, ou encore des éléments de serrage sur le visage.

Note sur la gamme Valandré

Dans notre gamme de test, Valandré propose également (caractéristiques et prix publics conseillés donnés pour la taille M) :

  • le fameux La Fayette, garni de 564g de duvet (cuin 800+ EN), et donné pour 1024g et -2/-8°C de températures confort/limite, pour 459 €
  • le Shocking Blue, garni de 781g de duvet (cuin 800+ EN), et donné pour 1380g et -5/-12°C de températures confort/limite, pour 625 €

 Ouverture du zip : on voit le velcro interne et le réglage du tour de tête
Ouverture du zip : on voit le velcro interne et le réglage du tour de tête

L'énorme collerette ergonomique "Marie-Antoinette"
L'énorme collerette ergonomique "Marie-Antoinette"

La collerette "Marie-Antoinette", qui se ferme par un long velcro
La collerette "Marie-Antoinette", qui se ferme par un long velcro

Extraction de la seconde collerette de la poche interne
Extraction de la seconde collerette de la poche interne

La petite demi-collerette, et la collerette Marie-Antoinette
La petite demi-collerette, et la collerette Marie-Antoinette

Le rabat isolant de zip
Le rabat isolant de zip

Ouverture du bas de zip
Ouverture du bas de zip

Le footbox
Le footbox


Tissu externe déperlant
Tissu extérieur déperlant

Tissu interne
Tissu intérieur

Dans le sac de transport
Dans le sac de transport

Dans le sac de stockage
Dans le sac de stockage

Un week-end de test matériel pour Carnets d'Aventures : construction d'igloos
Un week-end de test matériel pour Carnets d'Aventures : construction d'igloos

Commentaires