Sac à dos Osprey Ariel 65

par Julien dans Sacs à dos 29 sept. 2013 mis à jour 17 févr. 2014 8107 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Test de sacs à dos grand volume 60L-70L

Tableau comparatif des sacs à dos grand volume

Modèle testé à l'occasion de notre test de sacs à dos grand volume 60L-70L de 2013.
Vous y trouverez également le tableau comparatif des modèles testés.

Osprey Ariel 65

Description

Sac à dos Osprey Ariel 65 Le sac à dos Ariel est la version féminine de l’Aether (voir la fiche de l’Aether 70). Il se décline en version 55L et 65L, et en tailles S et M, bien que la hauteur du dos puisse encore se régler pour une taille donnée. Nous avons testé le modèle Ariel 65 (version 2013) pendant 3 semaines en Islande, avec des charges jusqu’à 18kg.

Sans surprise pour un sac Osprey, le portage de l'Ariel est très bon pour des charges jusqu’à 20kg au moins. La nouvelle ceinture IsoForm CM (différenciée homme/femme) permet un excellent maintien, et pourra même être thermoformée pour s’adapter parfaitement à votre morphologie.
Le dos bénéficie également d’une très bonne rigidité, et d’une bonne aération avec le système Airscape (mousse découpée + mesh). Ceinture et bretelles sont également agréables et bien aérées. Deux sangles de rappel de charge sont bien entendu intégrées aux bretelles. La sangle de poitrine est réglable en hauteur et un petit sifflet est intégré au clip de fermeture.

Le compartiment principal du sac est très spacieux, et peut être divisé en deux dans sa partie basse, grâce à un tissu tendu à l’aide de deux boucles (espace pour sac de couchage par exemple). On peut accéder à ce grand volume principal par trois ouvertures :

  • Par le haut, en déclippant le rabat, en desserrant les cordons classiques, et en retirant la sangle de compression interne
  • Par le bas (fond de sac), en ouvrant le zip et les deux petites sangles de compression
  • De manière plus originale, par une longue ouverture incurvée zippée sur le dessus du sac, qui s’avère très pratique pour un sac de ce volume, en permettant un accès rapide sans avoir à déranger tout le sac !

Le rabat supérieur du sac est doté de deux poches, dont l’une est très volumineuse. Il se règle facilement en hauteur selon le remplissage du sac, et est entièrement amovible. Sur la partie interne du rabat, Osprey a ajouté une double sangle large et un clip, de manière à pouvoir porter la poche entière à la ceinture, ou même en bandoulière : pratique pour passer en mode tourisme ou shopping une fois votre sac déposé à votre camp de base !

L’Ariel bénéficie de plus de nombreuses autres poches extérieures :

  • Autre originalité de l’Aether : la poche à eau se glisse dans un compartiment extérieur, entre votre dos (le système Airscape) et le sac lui-même. Ce système est pratique pour remplir votre poche à eau sans avoir besoin d’ouvrir et de déranger votre sac, ou pour éviter une fuite d’eau sur vos affaires !
  • Une large poche en mesh extensible sur le dessus du sac (derrière les sangles de compression frontales), permettant par exemple de ranger cartes ou vêtements peu encombrants (éventuellement humides)
  • Deux poches filet latérales hautes et dotées de sangles de compression, pouvant accueillir deux grandes bouteilles d’eau, mais qui obligent tout de même à une certaine contorsion du bras pour y accéder par le haut sans poser le sac. On peut néanmoins accéder à leur partie basse par une ouverture intermédiaire.
  • Enfin, deux poches à la ceinture assez grandes et très pratiques : celles-ci sont clippées sur la ceinture IsoForm CM, de manière à pouvoir retirer la ceinture pour le thermoformage.

L’Osprey Ariel est également très bien équipé de sangles de compression, pour optimiser le portage quel que soit le niveau de chargement :

  • Deux sangles latérales hautes, en plus des sangles latérales basses plutôt destinées aux poches latérales
  • Deux sangles frontales, qui peuvent même se clipper sur le côté lorsque le sac est faiblement chargé
  • Deux sangles basses pouvant servir d’attache pour une tente ou un matelas de sol
  • Une sangle de compression interne en haut du compartiment principal, permettant de rapprocher le chargement du dos.

Quatre sacs Osprey en Islande : Ariel 65, Aether 60 ancienne version, Aether 70, et Kyte 66Notez que des boucles additionnelles (4 en haut et 4 au dos du sac) permettent encore d’ajouter des cordelettes d’attache pour d’autres matériels. L’Ariel est également équipé de deux porte-bâton ou piolet, ainsi que du système Osprey « Stow-on-the-go » permettant d’attacher provisoirement vos bâtons repliés si vous avez besoin de vos mains libres pour franchir un passage. Son utilisation est rapide, et les bâtons passant sous les bras ne gênent quasiment pas. La boucle au niveau de la ceinture peut également servir de porte-matériel (dégaines, mousquetons…).

Enfin, l’Ariel est fourni avec un sursac étanche efficace et robuste. Celui-ci a bien protégé nos sacs lors de nos randonnées sous la pluie islandaise, même si l’efficacité des sursacs est nécessairement limitée par rapport à un poncho. Le sursac a résisté à des bourrasques de 80km/h grâce à son cordon de serrage.

En conclusion, l’Ariel est un sac complet, agréable au portage, et extrêmement bien équipé. Son poids reste modeste à 2,08kg. Il existe des sacs plus légers pour le même volume, mais sans doute pas avec cette qualité de portage, ni ce niveau d’accessoirisation. L’Ariel est aussi de construction robuste, il devrait vous accompagner longtemps, très longtemps…

Volume annoncé (taille S) : 62L
Poids mesuré (taille S) : 2077g (sans le sursac de 131g et avec le rabat sommital amovible de 269g)
Tableau comparatif des sacs à dos grand volume Prix public conseillé : 220€

Voir toutes les caractéristiques de l'Osprey Ariel 65 dans le tableau comparatif des sacs à dos testés, ainsi qu'une estimation indépendante du volume de ces sacs.

Ce qu’on aime

  • Excellent portage pour son poids : très bon compromis pour des charges jusqu’à 20-25kg
  • Nombreuses poches pratiques (notamment à la ceinture…)
  • Compression efficace
  • Compartiment extérieur pour poche à eau
  • Qualité de construction générale, robustesse et accessoirisation complète
  • L’accès frontal au volume principal, qui s’ajoute aux accès classiques par le haut et fond de sac
  • Ceinture anatomique (spécifique homme) et thermoformable, à la fois rigide et confortable
  • Réglages faciles : ceinture, épaules, rappels, hauteur du rabat sommital, compression
  • Le rabat sommital amovible, soit pour gagner en poids, soit pour porter celui-ci à la ceinture

Ce qu’on aime moins

  • D’aucuns diront qu’il est trop accessoirisé et que son poids n’est pas optimisé. Tous les accessoires sont pratiques et bien pensés, on regrette plutôt que certains ne soient pas amovibles, comme la séparation intérieure, les sangles pour porter le rabat sommital séparément, certaines sangles et boucles.
  • Les poches latérales ne sont pas aisément accessibles par le haut en portant le sac sur le dos (par exemple pour remettre sa gourde). Cependant, la partie basse des poches est accessible par une ouverture intermédiaire.

Photos



Le dos "Airscape" de l'Ariel
Le dos "Airscape" de l'Ariel

Le rabat sommital amovible
Le rabat sommital amovible

Le sursac intégré dans la poche sommitale
Le sursac intégré dans la poche sommitale

La grande poche du rabat sommital
La grande poche du rabat sommital

Grande poche latérale, avec sangle de compression et accès multiples
Grande poche latérale, avec sangle de compression et accès multiples

L'une des deux poches de ceinture
L'une des deux poches de ceinture

Intérieur aéré de la ceinture
Intérieur aéré de la ceinture

Sangle de compression interne
Sangle de compression interne

Cordon de serrage
Cordon de serrage

Boucle de portage du rabat amovible Boucle de portage du rabat amovible
Boucle de portage du rabat amovible

Retirer la boucle pour accéder au compartiment de la poche à eau
Retirer la boucle pour accéder au compartiment de la poche à eau

La poche à eau se place dans le compartiment extérieur
La poche à eau se place dans le compartiment extérieur

Un petit clip permet de maintenir la poche à eau
Un petit clip permet de maintenir la poche à eau


Grande poche frontale élastique
Grande poche frontale élastique

Fermeture de la poche frontale
Fermeture de la poche frontale

Ouverture frontale du compartiment principal Ouverture frontale du compartiment principal
Ouverture frontale du compartiment principal

Boucle de fermeture et élastique porte bâton ou piolet
Boucle de fermeture et élastique porte bâton ou piolet

Sangle de compression frontale
Sangle de compression frontale


Les sangles basses permettent de fixer matelas ou tente
Les sangles basses permettent de fixer matelas ou tente

Sangles de compression basses
Sangles de compression basses

Ouverture fond de sac Ouverture fond de sac
Ouverture fond de sac

Les bretelles se règlent en hauteur
Les bretelles se règlent en hauteur

Rabat sommital porté séparément Rabat sommital porté séparément Rabat sommital porté séparément
Rabat sommital porté séparément

Séparation du ccompartiment fond de sac
Séparation du compartiment fond de sac

Sangle de poitrine réglable en hauteur avec sifflet intégré
Sangle de poitrine réglable en hauteur avec sifflet intégré

Compression maximale du sac peu chargé grâce aux boucles du côté Compression maximale du sac peu chargé grâce aux boucles du côté Compression maximale du sac peu chargé grâce aux boucles du côté
Compression maximale du sac peu chargé grâce aux boucles du côté

Le système "Stow-on-the-go" permet d'accrocher momentanément ses bâtons
Le système "Stow-on-the-go" permet d'accrocher momentanément ses bâtons

Sommet du sac avec 4 boucles d'attache supplémentaires
Sommet du sac avec 4 boucles d'attache supplémentaires

Porte-clé
Porte-clé

Boucle d'attache supplémentaire
Boucle d'attache supplémentaire



Avec le sursac
Avec le sursac

L'Ariel bien chargé
L'Ariel bien chargé

Ceinture, bretelles, et sangle de poitrine
Ceinture, bretelles, et sangle de poitrine

Quatre sacs Osprey en Islande : Ariel 65, Aether 60 ancienne version, Aether 70, et Kyte 66
Quatre sacs Osprey en Islande : Ariel 65, Aether 60 ancienne version, Aether 70, et Kyte 66

Les sacs Osprey Ariel 65, Aether 70, et le Kyte 66
Les sacs Osprey Ariel 65, Aether 70, et le Kyte 66

Les sacs Osprey Ariel 65 et Aether 70
Les sacs Osprey Ariel 65 et Aether 70

Les sacs Osprey Ariel 65 et Aether 70 avec leur sursacs
Les sacs Osprey Ariel 65 et Aether 70 avec leur sursacs

Les sacs Osprey Ariel 65 et Aether 70 chargés à bloc
Les sacs Osprey Ariel 65 et Aether 70 chargés à bloc

Les sacs Osprey Ariel 65 et Aether 70 chargés à bloc
Les sacs Osprey Ariel 65 et Aether 70 chargés à bloc

Commentaires