1 invité en ligne

GTMC et HRP, la grande traversée

par Samuel Hubert
16 mars 2023
370 lecteurs

Prendre conscience, changer ses pratiques, apporter sa petite pierre à l’édifice. Voilà qui résume bien l’esprit de la belle itinérance de Samuel et Stéphanie, traversant le Massif central à VTT puis les Pyrénées à pied, avec l’aide des transports collectifs. Un premier pas vers la sobriété heureuse.

 

Sommet de la GTMC.
Acclamés par une foule innombrable.
Sommet de la GTMC.
Acclamés par une foule innombrable.

 

Texte et photos : Samuel Hubert et Stéphanie Bianchi 
 

Février 2019, dans l’avion qui nous ramène de sept semaines de trek aux Canaries, nous rêvons déjà de notre prochain « congé long ». Nos employeurs respectifs nous permettent une parenthèse tous les trois ans, que nous considérons comme un acompte sur notre retraite. Mars 2020, en plein confinement, nous découvrons les conférences de J.-M. Jancovici, Arthur Keller, les ordres de grandeurs et les bilans carbone. Bien que sensibilisés depuis longtemps à la préservation de l’environnement, nous sommes secoués par ces lectures. C’est décidé, nous ne prendrons plus l’avion pour voyager, et nous appliquerons à ces prochains longs congés le concept de voyage à deux pas de chez nous qui inspirait déjà beaucoup de nos « petites vacances ». Trois mois de crédit retraite, cela offre le luxe de sillonner une France qu’une ou deux semaines suffisent tout juste à tangenter. En bons ingénieurs, nous imaginons un joli itinéraire dessinant un triangle rectangle entre montagne, mer et océan : la Grande Traversée du Massif central à VTT, puis angle droit sur la Haute Route des Pyrénées à pied avant de tirer l’hypoténuse en transports en commun pour rentrer. De quoi raviver des souvenirs de ces régions et y approfondir notre exploration.

... et la suite ?