Popote Sea To Summit X Pot pliable

par Manudad dans Popotes 12 juin 2015 mis à jour 05 oct. 2016 3057 lecteurs 7 commentaires share(partager)

Test de la popote flexible XPot pliable en accordéon

La marque Sea To Summit a eu la bonne idée de décliner le principe des récipients accordéon à une popote. La partie accordéon est surmoulée sur un fond en aluminium anodisé, ce qui permet de poser le tout sur un réchaud. Il en résulte une popote super compacte et facile à ranger.

Un gamelle compacte

Car même si une gamelle classique peut être remplie de matos pour optimiser le rangement, c’est quand même plus facile de glisser une galette qu’un cylindre dans une sacoche ou dans un sac à dos. Et le tout pour un poids bien contenu et comparable à des gamelle inox (en prenant bien en compte couvercle et poignée).

  

La popote peut contenir bols et couverts
La popote peut contenir bols et couverts

 

Des poignées intégrées

Les poignées, qui servent en même temps de verrouillage pour le couvercle, sont très bien pensées et permettent de prendre la popote sans se brûler, puisque le silicone conduit beaucoup moins la chaleur que le métal.

 

 

Une passoire intégrée

Le couvercle dispose de trous transformant le tout en passoire bien pratique. Le revers de la médaille, c’est qu’on ne peut pas transporter d’aliments liquides si la popote n’est pas maintenue strictement horizontale pendant la journée.

 

 

Un fond alu anodisé

Le fond de la gamelle est arrondi, ce qui est très bien pour racler le fond de gamelle avec une cuillère (ce qui d’ailleurs n’est pas le cas avec les bols du même principe, qui ont le fond à angle droit…).

 

Le fond semble résistant et facile à nettoyer. Une indication (gravure laser) sur le dessous permet de se rappeler qu’il faut faire attention à ce que la flamme ne dépasse pas sur les côtés.

Il y a des marques de dosage. Le fait qu’il y en ait de part et d’autre est pratique quand la gamelle n’est pas posée vraiment à plat : ça sert de niveau.

 

Nocivité des matériaux ?

D’un point de vue nocivité, il est reconnu qu’il faut prendre des précautions concernant les moules silicones qui sont soumis à des températures supérieures à 200°C, puisque certains composants des silicones peuvent migrer dans les aliments. Dans le cas de la popote, il semble que la zone la plus chaude soit le fond métallique, et que la partie silicone ne dépassera probablement pas la température de l’eau bouillante, soit 100°C, puisqu’elle est seulement en contact avec le liquide ou la préparation. On peut donc supposer qu’il n’y a pas de risque de ce point de vue avec l’utilisation de cette popote (moyennant de ne pas y faire trop chauffer des aliments qui montent beaucoup plus haut en témpérature que l'eau : huile, sucre...).
Quant au fond aluminium, du fait qu’il est anodisé, cela réduit considérablement les risques de migration d’aluminium dans les aliments car l’anodisation créé une surface dure résistante aux rayures et “isole” l’aluminium des aliments. Mais cette couche ne faisant que quelques microns, veillez à ne pas rayer le fond de la popote….

 

Caractéristiques

Modèle testé : 2,8 litres. 

Durée : 15 jours à vélo itinérant en été.

Poids mesuré : 87g (couvercle) + 251g (gamelle) soit 338g au total.

Reste à voir si ce genre de popote est utilisable par grand froid car cela peut induire de très gros gradients de température, et pourrait entraîner des défauts d’étanchéité entre la partie aluminium et la partie plastique silicone. Nous testerons cela quand nous en aurons l'occasion ! 

 

Après plusieurs semaines...

Nous avons utilisé cette popote pendant près de 30 jours maintenant, et il apparait que le couvercle en plastique rigide ne supporte pas très bien les écarts de températures entre la face côté contenu et la face côté extérieur. Il s'ensuit un fissurage assez prononcé en de nombreux endroits, et plus particulièrement au centre. Le couvercle reste toujours utilisable (pour le moment) mais nous sommes plus attentionnés sur la manière dont nous rangeons la popote dans les sacs. Nous vous tiendrons au courant de la suite .... 

 

Commentaires
share posté le 13 avr. 2016
Patricia
Bonjour,

l'hiver est passé: quel est le résultat ? Est ce que le couvercle a tenu jusque là ?

Patricia
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 25 avr. 2016
Manudad
Bonjour,
Nous avons continué à utiliser la popote, notamment sur quelques bivouac hivernaux. Pas de soucis coté gamelle : le plastique reste souple et utilisable / pliable même par température un peu négative (-5 / -7°C). Pas de désolidarisation entre la partie fond de gamelle alu et la partie plastique accordéon.
Par contre, coté capot, ça s'est empiré.... Dès que l'on sort la gamelle pliée du sac, on craint de retrouver le capot explosé.....
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 22 mai 2016
Gerard
Bonjour, concernant le gout, le silicone ne garde t-il pas les odeurs et transmet-il pas un gout au aliments?
merci d'avance[crolor=aqua][/color]
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 22 mai 2016
Manudad
Bonjour,
Pas de soucis (en tous cas pour mes papilles gustatives) par rapport au gout.

Sinon, nous avons fait une demande au SAV de Sea To Summit concernant notre capot fendu, et ils nous en ont renvoyé un de rechange très rapidement. Maintenant, reste à voir si nous étions tombé sur un mauvais lot ou si le problème se reproduit...
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 05 oct. 2016
Manudad
L'été est passé, nous avons utilisé la popote pendant plusieurs bivouacs et un trip vélo de 15 jours. Résultat : le nouveau capot tout neuf que nous a envoyé le SAV est de nouveau fissuré....... :upset
Il semblerait donc que le soucis soit réel. Pourtant, ayant déjà eu le problème, nous avons fait attention à la manière dont nous l'avons rangé dans les sacoches, etc.... Mais cela n'a visiblement pas empêché le capot de fissurer de nouveau.
Invité (utilisateur non inscrit)
share posté le 05 juil.

Globi
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 05/07/17

Message privé
Bonjour,
est-il possible d'utiliser cette popotte sur des plaques gaz, électriques, induction ? (pour de l'itinérance en auberges sans réchaud)
Merci d'avance.
share posté le 31 juil.

Olivier
Caribou
(1671 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Manu est en balade en Norvège en ce moment https://www.expemag.com/carnet/iles-lofoten-norvege-a-velo
Il répondra sans doute à son retour, mais à mon avis la réponse est oui pour gaz et électrique... Il faut faire attention à ce que la flamme ne déborde pas sur le silicone pour le gaz et essence...
Et pourquoi pas ?