Montre Tech Trail Alterra

par Pac dans Montre altimètre 19 nov. 2007 mis à jour 30 oct. 2012 6492 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Tech Trail Alterra (montre alti)

La marque américaine TechTrail nous propose un produit qui semble plutôt intéressant. Malgré la difficulté de se faire une place parmi ses illustres concurrents, cette montre semble plutôt bien distribué en France.
La quantité de fonctions présentes implique une certaine discipline dans le test et nous allons vous détailler la montre mode après mode afin de brosser un aperçu complet de ses fonctions.

Test et article : Pascal Darré

montre alterra

Présentation de la montre

La marque américaine TechTrail nous propose un produit qui semble plutôt intéressant, vendu à un prix public de 169€ pour un nombre de fonctions souvent supérieur à la concurrence. Malgré la difficulté de se faire une place parmi ses illustres concurrents, cette montre semble plutôt bien distribuée en France.
La quantité de fonctions présentes implique une certaine discipline dans le test et nous allons vous détailler la montre mode après mode afin de brosser un aperçu complet de ses fonctions.
Poids de la montre: moins de 60g.

1- Mode Horaire

Valable pour tous les modes, la montre affiche en permanence 3 données. La donnée principale au milieu est très lisible et elle est encadrée par 2 autres données (haut et bas) qui sont aussi tout à fait lisibles. Pas besoin de vos verres progressifs donc.
Comme nous le verrons pour tous les modes, différents affichages sont possibles afin de pouvoir avoir accès aux informations que vous souhaitez. Ici vous avez au choix :
Ecran 1 : Température – Heure du jour – Jour et date
Ecran 2 : Pression barométrique locale – Heure du jour – Jour et date
Ecran 3 : Altitude courante – Heure du jour – Jour et date
Ecran 4 : Heure du jour – Graphiques des pressions des dernières 24h – Température

En sus, vous avez accès à un deuxième fuseau horaire au choix, pratique pour les voyageurs.
Finalement, toujours dans ce mode, une petite icône vous indique le temps qu’il devrait faire : soleil, soleil+nuages, nuages, pluie. Nous avons eu du mal à voir les icônes de temps changer. Il est vrai que le test se déroulant sur Barcelone, le temps est plutôt au beau fixe. À l’inverse, notre station météo fait plutôt la girouette sans se montrer très fiable. Conclusion, nous avons l’impression que l’Alterra ne cherche pas les micro variations mais plutôt les belles et franches qui, à coup sûr, indiquent un changement de temps. Ce n’est pas forcément un mauvais choix même si on aurait préféré plus de sensibilité.

2- Mode Boussole :

Ici, seul un affichage est disponible : Heure – Orientation en points cardinaux (N – NE – E- …) – Orientation en degrés.
Après un nécessaire mais très simple étalonnage dans lequel on peut rentrer la déclinaison magnétique, un test comparatif avec une boussole plate de Course d’Orientation a permis de vérifier la bonne précision de la boussole de l’Alterra. Il est clair qu’il ne faudra pas essayer de pointer des azimuts au degré près mais, la boussole faisant partie des éléments d’orientation essentiels (ne serait-ce que pour orienter une carte), il est toujours utile d’en avoir une sur soi.
Il est à noter que, sûrement à des fins d’économie d’énergie, la boussole s’arrête au bout d’une trentaine de secondes.

3- Mode Baromètre :

Plusieurs affichages sont possibles :
Ecran 1 : Pression au niveau de la mer – Graphique des dernières 24h - Heure
Ecran 2 : Pression au niveau de la mer – Graphique des dernières 24h – Pression locale
Ecran 3 : Pression au niveau de la mer – Graphique des dernières 24h - Température
Ecran 4 : Pression au niveau de la mer – Température – Pression locale
Vous aurez aussi accès dans ce mode à l’icône de prévision de temps météorologique.

4- Mode Altimètre :

Il est primordial pour un altimètre de pouvoir être étalonné facilement. C’est le cas avec l’Alterra ou 2 pressions suffisent pour accéder au réglage de l’altitude courante. Vous pouvez aussi mettre en route une alarme d’altitude qui sonnera des que vous aurez dépassé l’altitude préréglée et remettre à zéro séparément les cumuls d’ascension et de maximum d’altitude.
Enfin vous pouvez prérégler 3 altitudes que vous utilisez régulièrement : ainsi, pour ces altitudes là, l’étalonnage de l’altimètre se fera encore plus rapidement ; plutôt pratique.

Détail des différents affichages disponibles :
Ecran 1 : Heure – Altitude – Température
Ecran 2 : Heure – Graphique de changement d’altitude – Altitude
Ecran 3 : Rythme ascendant/descendant en m/min - Cumul d’ascension/descente – Température
Ecran 4 (seulement valide lorsque l’enregistrement des données d’altitude est actif):
Rythme ascendant/descendant en m/min – Altitude/Nombre total de m montés/descendus – Température/Descente/Montée

Au moment de l’accès au mode Altimètre, l’écran fait défiler votre altitude max et votre cumul de montée.
Un système de verrouillage d’altitude entre en jeu lorsque votre altitude ne varie pas de manière importante pendant 30min. Ce verrouillage, qui fait apparaître l’icône de prévision de temps, peut s’arrêter de manière automatique ou manuelle.
Dans ce mode très complet, on regrettera deux choses. Tout d’abord la vitesse d’ascension/descente ne peut se faire qu’en m/min, là où certains préféreront des m/h. Ensuite le graphique d’altitude ne donne qu’une information visuelle mais pas de valeurs : on ne sait les valeurs max et min représentés sur le graphique. Pour ce qui est de la durée du graphique, le manuel est muet. Après confirmation auprès de TechTrail, il s’agit de 1h par pixel, soit 30h d’historique.

Quid de la précision de l’altimètre ? Pas d’information sur la compensation ou non de l’altimètre en température ce qui tendrait à faire penser qu’elle ne l’est pas. Néanmoins, la compensation étant très fortement liée au capteur de pression et pouvant se jouer à plusieurs niveaux, nous lui avons fait le « test du frigo ». Avec une différence de température de 20°C, la montre affiche toujours la même altitude ce qui permet de dire que l’affichage de l’altitude ne devrait pas fluctuer en fonction de la température.

5- Mode enregistrement des données d’altitude :

L’enregistrement des données qui est consultable dans ce mode mais dont l’enregistrement se fait dans le mode précédent permet d’enregistrer une activité avec les paramètres suivants :
- nombre total de m parcourus en ascension et vitesse d’ascension moyenne
- nombre total de m parcourus en descente et vitesse de descente moyenne
- nombre de « tours » : un tour étant un changement d’altitude de plus ou moins 50m
- temps total

Vous pouvez enregistrer jusqu'à 15 activités. Différents affichages d’écran permettent de consulter ces données.
On retrouve pratiquement exactement ce que peut fournir une Suunto Altimax ou une Polar AXN300.

6-7- Chronomètre et enregistrement :

L’Alterra dispose d’un chronomètre capable de chronomètrer 50 tours ou splits qui peuvent être enregistrés dans 20 exercices individuels.

8- Chronomètre de ski :

Particularité de l’Alterra, un système de chronométrage automatique pour le ski qui démarre au sommet d’un parcours et comptera votre temps pour atteindre une altitude de base préenregistrée.

9- Alarme :

L’Alterra dispose de 2 alarmes journalières.

9 modes ! Heureusement que la navigation se fait aisément et surtout que, lors de la navigation, le mode est indiqué grâce à un texte très explicite et lisible.

Conclusion

Le design de l’Alterra est très agréable avec une compacité qui rompt face aux modèles concurrents : la montre n’est pas énorme et peut très bien se porter tous les jours. D’autant que la lisibilité est très bonne grâce à son grand écran. Son poids est aussi contenu avec moins de 60g. Enfin un bouton de rétro éclairage est très facilement accessible sur le devant de la montre, et fournit une très jolie lumière bleuté.
La montre est « water resistant 50m » donc, comme la plupart de ses concurrentes, oui pour la pluie, la douche et la piscine mais non pour la plongée.
La batterie est donnée pour 1 an ce qui est un peu juste même si son changement est aisé.
Enfin, quelques reproches sur le manuel qui subit quelques erreurs de traduction (pas énormes) mais surtout dont le design de la partie française n’a clairement pas été revu : c’est le même que la version anglaise même quand les phrases ou les pages sont plus longues. Résultat, des phrases ou des bas de page sont coupés (attention ce n’est pas la totalité non plus !). Rien de vraiment problématique car un saut à la version anglaise permet de s’assurer du contenu.

Sinon, le manuel est plutôt clair et explique bien mode après mode toutes les opérations et réglages possibles. On regrette quand même le manque d’information sur la résolution en temps et en altitude du graphique d’altitude et de pression pour lesquelles j’ai dû demander des précisions à Techtrail.


L’impression globale de cette montre altimètre est très positive avec un sentiment d’avoir une montre qui propose plus de fonctionnalités que la concurrence à prix constant. Mais aussi un design et un écran qui, à eux seuls, méritent qu’on s’intéresse à cette montre.
Ce test a eu lieu sur une période de 1mois 1/2 et sera enrichi si jamais la durée faisait apparaître des défauts ou particularités notables.

montre alterra

Commentaires