1 membre et 6 invités en ligne

Veste d'alpinisme Peak Performance Lite Jacket

par olivier dans Hardshell 12 mars 2011 mis à jour 18 août 2013 5731 lecteurs Soyez le premier à commenter
Lecture 3 min.

Peak Performance Lite Jacket

Zip principal double curseurs, 2 vastes poches + 1 poche sur l'épaulePoids constaté : 422g en taille L (modèle homme), dont 68g de capuche amovible.
Une veste bien réalisée, technique et pratique : vastes poches, zips d’aération sous les bras, zip principal à double curseur... La capuche est bien protectrice et se règle facilement (tour de tête et hauteur). Les élastiques de réglage sont un peu surdimensionnés pour une meilleure durabilité. Le tissu extérieur est assez fort et on a l’impression d’utiliser une veste de montagne classique (et pas une veste ultralégère, ce qu’elle n’est pas), on peut la voir comme une veste classique à la construction allégée. Une sorte d’intermédiaire entre le classique et l’ultraléger. Nous avons utilisé cette veste lors d’une trentaine de sorties et nous n’avons pas grand-chose à lui reprocher (finitions de qualité, fonctionnelle…). La construction est basée sur du Goretex Paclite c'est-à-dire que ce n’est pas une 3 couches (tissu extérieur/membrane/tissu intérieur) mais plutôt 2,5 couches : tissu extérieur/membrane recouverte de carbone pour la protéger. La membrane Paclite est aussi enduite de produit oléophobe (repousseur de gras) pour éviter qu’elle perde ses propriétés respirantes j’imagine. Malgré la protection carbone, la membrane est plus exposée et la durabilité forcément moindre qu’une veste 3 couches mais avec un gain de poids et de volume conséquent.
Test étanchéité après une trentaine de sorties : évidemment l’enduction hydrophobe du tissu extérieur n’est plus efficace (c’est vrai pour quasiment toutes les enductions hydrophobes que nous avons pu tester après quelques dizaines d’utilisation), du coup le tissu extérieur se mouille et c’est alors à la membrane de faire ses preuves. Après 5 minutes de projection d’eau tiède (jet abondant de douche) toujours au même endroit il y a de très légères traces d’humidité sur l’intérieur de la membrane (ce n’est pas de la transpiration parce que le test n’a pas été fait en action). Ce n’est tout de même pas si mal car cela fait beaucoup d’eau projetée, mais on ne peut pas dire que c’est étanche (eh oui, ce n’est pas une nouveauté que les membranes vendues la peau de ce que vous savez ne sont pas vraiment étanches). A force d’enfiler la veste, peut-être qu’on use la membrane avec les ongles, sans compter les compactages répétés qui doivent également diminuer ses propriétés.
Spécifications : Gore-tex Paclite, capuche amovible (68g) via un zip, 2 grandes poches zippées, poignets réglables par velcro, grands zips (double curseur) d’aération sous les bras (30cm), cordon de serrage bas de veste et col, ouverture centrale zippée à double curseur, mini poche forfait sur l’épaule.
Finitions : Zips étanches. Garage d’arrêt du curseur au niveau du menton pour éviter les irritations, polaire sur la face interne du col.
Couleurs : bleu, orange, vert, beige, noir.
Prix de vente public : 370 € TTC

Commentaires