GPS Triton 2000

par olivier dans GPS 29 nov. 2008 mis à jour 30 oct. 2012 14261 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Triton 2000

GPS Triton 2000 de Magellan

GPS Triton 2000

Nous avons testé pendant 2 semaines le fleuron de Triton : la nouvelle gamme de GPS outdoor de Magellan. Ce test a eu lieu lors d'une randonnée itinérante en kayak de mer en Corse. Nous avions le fond de cartographie topographique fourni par Navicom.
Des caractéristiques intéressantes mais un manque de maturité qui plombe le bilan…
Nous avons testé le GPS avec la version de firmware 1,39,0,87 2008/07/17 et la version de shell 1.31, 2008/07/17

Encombrement et poids
Le Triton 2000 n'est pas allé dans le sens de la miniaturisation : son encombrement et son poids sont supérieurs à ceux d'un Explorist ; c'est dommage pour un GPS orienté outdoor.
Format : 14,5x6,5x3cm
Poids : 178g sans les piles, 225g avec deux piles alcalines livrées avec.

(Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir)

GPS Triton 2000 : comparaison avec Explorist 210

Caractéristiques techniques

GPS à écran tactile couleur (6x4,5 cm), possibilité de brancher une antenne extérieure. Mémoire interne de 128 Mo, possibilité de mettre des cartes de mémoire SD. Baromètre (et altimètre). Compas magnétique. Appareil photo numérique de 2 méga-pixels (l'objectif est placé sur la façade arrière du GPS). Lampe 3 leds. Enregistrement audio. On peut aussi lui brancher un casque audio.

Etanchéité
Le Triton répond à la norme IPX7 (censé résister 30 minutes sous 1 mètre d'eau). Lors de notre test, il était sur le pont du kayak et prenait régulièrement vagues et embruns. Il est également tombé à l'eau. Sur les 15 jours, pas de problème. À voir sur du plus long terme car, en général, les GPS n'aiment pas ce type de traitement (nous avons déjà eu des problèmes d’étanchéité en quelques jours avec des GPS IPX7, prenant soleil et vagues sur le pont d’un kayak).

Alimentation
2 piles AA. Pratique pour recharger des accus ou trouver des piles compatibles partout dans le monde. L'autonomie n'est pas exceptionnelle.

Baromètre/alti
Donne la pression mesurée en millimètre de mercure. Pas de possibilité de changer l'unité. Pas d'historique. Pas vraiment d'intérêt puisque la donnée n'est pas exploitée. En revanche, lors de l'enregistrement d'une trace l'altitude est mémorisée et visualisable sur un graphique. On regrette qu'il n'y ait pas un historique automatique de ce type pour la pression.

Appareil photo numérique
Ne comptez pas faire du grand art, les fonctionnalités sont basiques et la configurabilité quasi inexistante (taille image, qualité d'encodage et basta). Cependant, on peut assez facilement (même si l'interface pourrait être grandement améliorée) associer une photo avec un point GPS, et cette option est tout de même très sympathique. On peut également enregistrer des films.

GPS Triton 2000 : vue arrière

Lecteur MP3 / lecteur vidéo

On peut transférer des fichiers audio (mp3, wma, wav, aac) sur le Triton via le logiciel Vantage Point (ce logiciel est mauvais sur ce point car on ne peut ajouter qu’un par un les fichiers dans la bibliothèque !). L’interface est basique mais fonctionne correctement. Le son est très correct en utilisant un casque. On peut créer des listes, et choisir de jouer les musiques d’une liste dans un ordre aléatoire. On modifie le volume en appuyant sur les touches zoom+ et zoom-.
C’est sympa de disposer d’une telle fonctionnalité sur un GPS, car, si l’appareil photo du Triton ne peut remplacer un appareil dédié, le lecteur audio intégré peut éviter d’en emporter un en plus.
Les autres fonctions du GPS sont accessibles pendant l’écoute (appuyer sur le bouton menu, puis return to map). On peut aussi transférer des fichiers vidéo (avi, mpeg, mp4, wmv) et les regarder sur le GPS en plein écran.


Les Modes (écrans)
- Un écran carte avec 0,2, ou 4 indicateurs configurables.
- Un écran "Current Location" non configurable avec la position courante, la distance de la destination, le compteur kilométrique, le cap à suivre, la date et l'heure.
- Un écran configurable à 4 indicateurs avec de gros caractères bien visibles.
- Un écran "Speedometer" avec la vitesse et la vitesse maximale en gros caractères, et deux indicateurs kilométriques, un partiel et l'autre global.
- Un écran compas ; on n'est pas obligé de tenir le GPS horizontalement pour que le compas fonctionne. Indicateur de direction pour le prochain point de la route, la position du soleil et celle de la lune, et également deux indicateurs configurables.
- Un écran "Altimeter/Barometer" non configurable avec l'altitude et la pression exprimée en millimètres de mercure.

GPS Triton 2000

GPS Triton 2000 : écran coordonnées

GPS Triton 2000 : écran compteur vitesse

GPS Triton 2000 : compas

Ecran tactile
A l'aide d'un petit stylet (ou de son doigt) on peut appuyer sur les boutons de l'interface ou se déplacer sur la carte. C'est dans l'ensemble assez sympa à l'usage et très pratique pour certaines tâches notamment l'écriture car, du coup, on accède facilement à toutes les touches du clavier. La définition de l'écran est bonne (QVGA) et le rendu agréable. 5 niveaux d'éclairage de l'écran sont disponibles.

GPS Triton 2000 : écran tactile

Boutons
6 boutons sur la façade avant (dont 4 sont rétroéclairés). En plus de ces boutons, le Triton 2000 a une molette à 8 directions. Le bouton de validation et la molette ne sont pas très sensibles et par conséquent peu agréables à l'usage. L'écran tactile permet pour l'essentiel d'éviter d'utiliser cette molette. Sinon RAS sur les autres boutons.
Il y a 2 boutons latéraux. Un pour allumer / éteindre le GPS, l'autre pour faire varier la luminosité de l'écran et allumer la lampe à leds. Sur le côté du boîtier se trouve également un interrupteur caché (hold) derrière un cache d'étanchéité qui permet de verrouiller tous les autres boutons.

Cartographie
Carto de base assez grossière intégrant néanmoins les principaux axes routiers. On peut lui ajouter des cartes précises. Nous avons testé les cartes topographiques de la zone sud-est de la France (disponibles chez Navicom) ; elles sont très précises et semble bien à jour. La navigation dans le mode carte est assez rapide et agréable.

Sensibilité
La sensibilité de l'antenne est relativement bonne. Nous sommes par exemple parvenus à faire un point à l'intérieur d'une maison alors que ce n'est pas possible avec notre Explorist 210.
Il est par ailleurs possible de brancher une antenne extérieure pour améliorer encore sa sensibilité.

GPS Triton 2000 : Carto précise

GPS Triton 2000 : Carto précise

GPS Triton 2000 : Carto précise

GPS Triton 2000 : Carto précise

Interface
Pour les fonctions vraiment basiques, l'interface est sympathique et compréhensible, et assez jolie avec ses menus transparents. En revanche, dès qu'il s'agit de faire une tâche un peu plus « compliquée » comme éditer ou effacer un waypoint, l'intuitivité n'est pas au rendez-vous. Par exemple, pour exécuter cette tâche, il faut cliquer sur le bouton menu en étant dans le mode carte. Ensuite, cliquer Goto puis Waypoints, puis il faut sélectionner le point qui nous intéresse ; des icônes « poubelle » et « édition » apparaissent à côté, ce qui permet d'accéder à la fonction souhaitée… pas très simple. Il serait tellement plus simple de pouvoir cliquer (ou double cliquer) sur un point de la carte pour pouvoir l'éditer.
De même, pour prendre une photo, il faut se mettre en mode carte, appuyer sur le bouton menu, cliquer sur View, cliquer sur Media, cliquer sur Take Photo, puis prendre effectivement la photo que l'on pourra ensuite attacher à une position GPS. Il est également possible, au moment de l'enregistrement du waypoint, de prendre une photo qui y sera attachée.
On regrette aussi que lorsqu'on se balade sur la carte, on n'ait pas la distance entre la position courante et le curseur sur la carte. Cela aurait été tout simple et très utile. Cette fonctionnalité est d’ailleurs présente sur de nombreux autres GPS…

Rapidité de l'interface
Allumage du GPS : il faut au Triton 2000 autour de 30 secondes pour s'initialiser (on ne parle pas ici du temps pour calculer la position mais seulement du temps que le GPS met pour s'allumer). C'est un peu long…
La réactivité de l'interface est dans l'ensemble correcte, l'affichage de la carte topographique et la navigation est plutôt fluide. Cependant, pour certaines tâches, l'interface se ralentit et la réactivité n'est plus au rendez-vous. L'interface se fige et on empile les évènements puisqu'on clique plusieurs fois pensant que l'écran tactile ou le click bouton n'ont pas été pris en compte ; du coup, lorsque l'interface se réveille, il se passe n'importe quoi…

Configurabilité
Pour certains modes (compas, carte, satellites, écran à 4 affichages), on peut décider des données à afficher. Il suffit pour cela de sélectionner la case et de choisir ensuite parmi toutes les données affichables (latitude, longitude, cap, cap à suivre, distance au prochain point, distance au point terminal, durée pour atteindre le prochain point, durée pour atteindre le point terminal, écart de route, heure, date, altitude, vitesse, vitesse moyenne, vitesse vers l'objectif, vitesse maxi, heure d'arrivée estimée, précision de la position).
Certaines choses ne sont pas configurables ; par exemple, le Triton 2000 que nous avons testé a été livré en langue anglaise et nous n'avons pas réussi à le mettre en français. Peut-être est-ce nous qui n’avons pas su trouver… ça devrait pourtant être simple. De même, on ne peut pas configurer un certain nombre d'affichages. Il n'y a pas de réglage pour l'appareil photo numérique, le baromètre, etc.
On a l’impression que certaines options ne sont pas valorisées faute de temps de la part de l’équipe de développement, c’est dommage.

Logiciel Vantage Point
C'est le logiciel à installer sur l'ordinateur pour piloter le GPS. Là aussi, on ne peut pas dire que l'utilisation soit des plus intuitives. Le logiciel permet de transférer des cartes depuis ou vers le GPS, des waypoints… On peut préparer un itinéraire à l'aide de l'interface. La visualisation des cartes est possible en 3D. D'autre part, Vantage Point permet le téléchargement de mises à jour pour le logiciel embarqué du GPS. Il permet aussi – de façon fastidieuse : voir ci-dessus – de copier des fichiers audio sur le GPS.

Conclusion
Une version bêta ? Ce GPS nous laisse une étrange impression d'inachevé. Comme s'il avait été mis sur le marché précipitamment en gageant sur le fait que les utilisateurs pourraient le mettre à jour lorsque le logiciel embarqué serait prêt. Au bilan, à l'heure de ce test, le Triton 2000 est plutôt décevant. On attend que la gamme gagne en maturité.

Prix
600€ environ

Vos avis sur ce GPS

GPS Triton 2000



GPS Triton 2000 : vue latérale

GPS Triton 2000 : stylet

GPS Triton 2000 : lampe 3 leds



GPS Triton 2000 : baromètre/altimètre

GPS Triton 2000 : satellites

GPS Triton 2000 : menu

GPS Triton 2000 : menu

GPS Triton 2000 : menu view

GPS Triton 2000

GPS Triton 2000 : vue latérale

GPS Triton 2000 : vue latérale

GPS Triton 2000 : vue bas

GPS Triton 2000 : vue avant

GPS Triton 2000 : zone de contrôle

GPS Triton 2000

Commentaires