Édito Carnets d'Aventures n°33

par Alexis dans Edito 28 oct. 2013 1752 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Le voyage multirêve

L’imagination qui s’emballe, l’euphorie qui nous gagne au fur et à mesure que le prochain périple se dessine… Vous avez très certainement ressenti ces émotions, surtout si vous êtes déjà un adepte du voyage multiactivité. Car réaliser une aventure qui allie plusieurs moyens de locomotion ou une pratique sportive supplémentaire, c’est inventer un voyage original à l’exacte dimension de ses désirs !

Bien sûr, il ne s’agit pas de « consommer » plusieurs sports nature pendant le même voyage au risque de transformer notre environnement en un espace dont l’unique finalité serait de nous divertir ; encore moins de revendiquer une « première » uniquement pour séduire des sponsors.

Non, le but, ou plutôt le dessein, est d’enrichir nos itinérances. Ces dernières années, le matériel s’est considérablement allégé, profitons-en ! En emportant en voyage nos affaires d’escalade, notre parapente ou notre packraft, nous nous donnons l’occasion de nous imprégner d’une manière différente d’un site naturel. C’est aussi l’opportunité de susciter des rencontres avec les sportifs non itinérants, toujours intrigués de nous voir arriver sans voiture sur les sites de pratique ! De plus, en prenant notre temps sans moteur, en ne dépendant de personne pour nous déplacer, nous nous sentons forcément un peu plus libres… Finalement, le plaisir de ce type de voyage, n’est-il pas dans le fort sentiment d’appartenance à une nature aimée, plus que dans les distractions qu’elle nous apporte ?

La grande majorité des amateurs de sport nature raisonnent encore différemment : la voiture, c’est tellement pratique, nous ne dirons pas le contraire. Mais quel plaisir, quel sentiment d’accomplissement d’atteindre par ses propres moyens le décollage, l’embarquement en rivière ou la falaise convoités ! Certes le temps dédié à notre activité favorite est alors un peu réduit, mais les instants qui y sont consacrés sont d’autant plus forts qu’ils ont été imaginés tout au long du trajet. De plus, en pratiquant la marche ou le vélo de manière douce et régulière au cours d’un voyage multiactivité, notre corps s’affûte, notre forme physique s’améliore.

Cette démarche est encore relativement pionnière mais Carnets d’Aventures n’en est pas le seul ambassadeur : l’association Mountain Wilderness par exemple essaie de la démocratiser à travers son concours Changer d’approche. Même s’il vise plus à inciter les pratiquants à se rendre dans la nature en transport en commun qu’à pied ou à vélo, l’intention est la même. L’objectif n’est pas uniquement de réaliser des voyages plus écologiques, mais surtout qu’ils soient plus épanouissants.

Nous avons déjà publié de nombreux récits mêlant kayak et escalade, vélo et alpinisme, randonnée et parapente… Dans ce numéro nous vous proposons d’autres récits dont l’intérêt est autant de vous faire voyager avec des aventures originales que de vous inciter vous-même à partir bientôt !

Commentaires