Liquide vaisselle Body Nature

par Bixente dans Divers 16 août 2013 mis à jour 26 sept. 2013 2920 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Liquide vaisselle Body Nature

Lors de voyages nature, même si souvent nous arrivons à nous passer de nettoyant pour les popotes, il peut-être utile de partir avec un peu de liquide pour dégraisser sa vaisselle, les biberons, détacher quelques vêtements, les couches lavables, dégraisser une chaîne de vélo, etc.

Conditions du test :

En plus de nous avoir accompagné lors de différentes escapades nature et afin de confronter le produit à nos attentes, nous lui avons fait subir un test d’écotoxicologie (voir plus bas).Pompe 500ml de pour dilution économique au 1/4


Éthique :

C’est Gilles Guilbaud qui en 1972 crée l’entreprise Body Nature, son épouse Marie-Thérèze Body (d’où le nom de la société) rejoint rapidement le “chaudron écologique”.
Depuis tout ce temps, l’entreprise se développe avec conviction et passion en restant fidèle à ses valeurs fondamentales, à sa démarche durable et solidaire, Au-delà bu bio®, en agissant sur 3 niveaux d’actions :
- Des produits éco-conçus ,
- Un environnement de production écologique,
- Une conscience éthique et solidaire.

Body Nature a fait le choix de ne pas s'appuyer sur la grande distribution pour vendre ses produits, mais sur un réseau très étalé de revendeurs indépendants.

Caractéristiques :

Composition :

  • > 30% d’eau de Saint Clémentin© (eau pure de leur source)
  • 5 à 15% d’agent de surface anioniques
  • < 5% d’agent de surface non ionique,
  • Agent de surface amphotère,
  • Sel,
  • Sobate de potassium,
  • Acide lactique,
  • Extrait de prêle,
  • Composition aromique avec huile essentielles de Combava (Ingrédients naturellement contenus dans les huiles essentielles : limonène, linalool),
  • Acide citrique CI 77289.

Les agents de surface sont d’origine végétale.
0,10% du total des ingrédients sont issu de l'agriculture biologique.

Certification : détergent écologique Ecocert
Contenant (recharge) : 250ml, 500ml, 1020ml, 5000ml (en PEHD, donc recyclable)
Prix, respectivement : 5.10€, 7.25€, 13.80€, 61.20€
Conception & Fabrication : française, Nueil-Les-Aubiers (79250)


Utilisation :

L'utilisation de ce type de produit en voyage ne doit se faire qu'en extrème necessité.
D'une part, car il est très facile de cuisiner sans que l'utilisation d'un détergeant soit nécessaire au nettoyage des ustensiles, d'autre part car l'impact sur le milieu (même si le liquide vaisselle a passé positivement le test d'ecotoxibilité) sera toujours plus préjudiciable, qu'un simple lavage à l'eau et au sable si nécessaire.

Le produit étant ultra concentré il vous permettant de le transporter dans un tout petit contenant en fonction de la durée de votre voyage nature.
À la maison son utilisation devra se faire en dilution à 25% de liquide pour 75% d’eau.

Le détergent est assez bluffant, il n’en faut qu’une très petite quantité lors de son utilisation pour obtenir un résultat impeccable, vous pouvez arroser vos plantes avec l’eau de lavage. Body Nature va même à vous proposer de l’utiliser sans rinçage, vraiment pratique lorsque l’on se trouve dans des contrées où l’eau n’est pas prolifique.
Il est vraiment performant, dégraisse parfaitement même avec de l’eau froide ou salée. Il pourra convenir aux parents qui partent accompagnés de leur jeune progéniture pour laver les biberons, assiettes, cuillères, mais également dégraisser les verres de lunettes de vue/soleil, se laver les mains après avoir bricoler la transmission du vélo, nettoyer cette même transmission avec une vielle brosse à dents, etc.
Il permettra également de détacher des couches lavables, un bavoir, un vêtement en apposant quelques gouttes de produit pur sur la tache, tamponner pour faire pénétrer puis laver à la main.

En Résumé :

Ce liquide vaisselle peut rendre bien des services au quotidien tant il est polyvalent et performant. Il s'adaptera parfaitement aux familles qui voyagent avec des enfants en bas age.
Même si le test d'écotoxicologie est positif, nous vous conseillons de ne pas vider le contenu de votre vaisselle ou votre lessive directement dans le cours d'eau, le lac ou autre source, faites le loin du point d'eau de façon à ce que la dilution deviennent encore plus importante.
Il sera bien évident que l'usage de tels liquides (même les plus "biodégradables") ne devra se faire qu'avec parcimonie, le mieux étant de savoir s'en passer.

Attention, compte tenu des réglementations actuelles à la fois sur le règlement cosmétique 1223/2009 du 30/11/09 et la directive sur les détergents, il est du devoir de Body Nature de préciser qu’ils ne peuvent pas cautionner un usage cosmétique pour un produit conçu comme un détergent, bref ne prenez pas votre douche avec.

Merci à Ludivine Nardy pour le protocle et à la classe de BTSA Analyses Agricoles Biologiques et biotechnologiques du CFA Agricole de Hasparren pour la réalisation du test d'ecotoxicologie.

Ce que nous avons apprécié :

  • Pouvoir dégraissant important,
  • Possibilité de l'utiliser sans rinçage,
  • Pas ou très faible impact sur l'environnement,
  • Formule ultraconcentrée,
  • Très bon rapport qualité/prix,
  • Production française,
  • Réseau de distribution favorisant les indépendants.

Test d’écotoxicologie :

Pour corroborer les astuces d’utilisation de Body Nature et surtout pour valider la tolérance du détergent par l’environnement, nous lui avons fait subir un test d’ecotoxicologie (réalisé selon la norme NF EN ISO 6341 (1996)). Un peu cruel quand même puisqu’il s’agit de mettre en présence du savon plusieurs lot de Daphnies.

Daphnie
Les daphnies sont des micro-crustacés polymorphes mesurant de 1 à 5 millimètres, de la famille du genre Daphnia.


Dans un premier temps un élevage de daphnies a été mis en œuvre pour obtenir une troisième génération. En effet selon la Norme ISO 6341 les tests d'écotoxicologie doivent être effectués sur une troisième génération de moins de 24 heures.
Ensuite un test d'inhibition de la mobilité est mis en place via le dichromate de potassium. Il permettra de déterminer la concentration qui en 24 heures immobilise 50% des daphnies mises en expérimentation (c'est la CE50).
Ce test valide le lot de daphnies. La validité est indispensable pour effectuer ces tests.

Élevage :

C’est un laboratoire d'écotoxicologie qui nous a procuré les Daphnies, de même que les micro-algues nécessaire à leur alimentation : Pseudo Kirshrieniella subcapitata et Chlorela vulgaris, l’élévage se déroulant dans de l’eau de Volvic. Pas directement dans les bouteilles, mais dans des flacons de 2 litres en verre, les Daphnies étant sensibles aux hydrocarbures produits par la bouteille.

Elles sont nourries quotidiennement tandis que leur eau est changée deux fois par semaine.
Les daphnies sont filtrées, puis séparées pour différencier les générations et ainsi éviter une surpopulation qui pourrait inhiber le bon développement de celles-ci.

Test de mobilité :

Selon la norme NF EN ISO 6341, il faut au préalable faire un test de mobilité des Daphnies avec du dichromate de potassium.
La CE50 est la concentration pour laquelle 50% des daphnies sont immobilisées.
On considère qu'une daphnie est immobilisée lorsque son mouvement dure moins de 15 secondes.
La CE50 doit être comprise dans une certaine gamme de concentration : 0,6mg/L à 1,7mg/L.
Nous avons effectué différentes concentrations comprises dans cette gamme : 0,6mg/L; 0,8mg/L; 1,2mg/L; 1,4mg/L; 1,7mg/L.

Test d'écotoxicologie sur le liquide vaisselle :

Un test écotoxicologique est un essai expérimental déterminant l'effet d'un ou de plusieurs produits sur un groupe d'organismes sélectionnés, dans des conditions bien définies. Ces tests se basent sur différents moyens pour mesurer la toxicité d'un produit. Les effets biochimiques, physiologiques, reproductifs et comportementaux peuvent aussi apporter des mesures de la toxicité. La plupart des tests de toxicité apportent une estimation de la dose qui affecte 50% de la population soumise au test.
Nous avons effectué différentes concentrations comprises entre :1/2000 et 1/20000.
En effet, il est indiqué sur l'emballage que le liquide s'utilise dilué au ¼.
Pour une vaisselle, l'utilisation du liquide dilué est d'environ un bouchon (environ 5 mL) dans environ 10L d'eau. Ceci fait une dilution, approximativement, au 1/2000

Oxygène dissous :

Selon la norme ISO 6341 immédiatement après avoir dénombré les daphnies immobilisées lors du test d'écotoxicologie, il faut mesurer la concentration en oxygène dissoute dans le récipient correspondant à la concentration la plus faible pour laquelle toutes les daphnies sont immobilisées.
En effet, la concentration en oxygène dissous permet de vérifier que les daphnies sont bien immobilisées par le produit à tester et non par une asphyxie (causée par un stress).
Selon cette même norme, le taux d'oxygène dissous doit être supérieur ou égal à 2mg/L.
Cette mesure est réalisée à l'aide d'un oxymètre donnant directement la teneur en oxygène dissous en mg/L


Modes opératoires :

Réalisation des concentrations de dichromate de potassium
Nous avons réalisé une concentration de 1g/L en mettant 100mg de dichromate de potassium pur dans 100mL d'eau du robinet. Cette concentration est notre solution mère.
Pour effectuer 0,6mg/L, nous avons mis 150µL de solution mère dans 250mL d'eau Volvic.
Pour 0,8mg/L : 200µL de solution mère dans 250mL d'eau Volvic.
Pour 1,2mg/L : 300µL de solution mère dans 250mL d'eau Volvic.
Pour 1,4mg/L : 350µL de solution mère dans 250mL d'eau Volvic.
Pour 1,7mg/L : 425µL de solution mère dans 250mL d'eau Volvic.

Réalisation des concentrations de savon :

Pour la dilution au 1/2000 : 0,1mL de solution mère dans 199mL d'eau Volvic.
Pour la dilution au 1/4000 : 50µL de solution mère dans 199,5mL d'eau Volvic.
Pour la dilution au 1/8000 : 25µL de solution mère dans 199,75 mL d'eau Volvic.
Pour la dilution au 1/20000 : 10µL de solution mère dans 199,90 mL d'eau Volvic.

Réalisation des tests :

Test au dichromate de potassium :

Pour chaque concentration de dichromate de potassium 4 béchers avec 250mL on été mis en œuvre. Chaque bécher contenant 5 daphnies de 3ième génération de moins de 24 heures.
4 béchers témoins ont également été mis en œuvre (250mL d'eau de Volvic et 5 daphnies (mêmes conditions que les béchers réactifs)).

Concentrations

en dichromate de potassium

Nombre

de daphnies immobilisées

0,6mg/L Bécher 1 : 0
Bécher 2 : 0
Bécher 3 : 2
Bécher 4 : 2
0,8mg/L Bécher 1 : 1
Bécher 2 : 4
Bécher 3 : 3
Bécher 4 : 3
1,2mg/L Bécher 1 : 4
Bécher 2 : 4
Bécher 3 : 5
Bécher 4 : 5

1,4mg/L

Bécher 1 : 5
Bécher 2 : 5
Bécher 3 : 5
Bécher 4 : 5

1,7mg/L

Bécher 1 : 5
Bécher 2 : 5
Bécher 3 : 5
Bécher 4 : 5

Calcul de la CE50 :

Pour la concentration à 0,6mg/L :
CE50 = (Nombre de daphnies immobilisées/nombre total de daphnies)X100
= (4/20)X100
= 20%
Pour la concentration à 0,8mg/L = 55%
Pour la concentration 1,2mg/L = 90%
Pour la concentration 1,4mg/L = 100%
Pour la concentration 1,7mg/L =100%

On observe que la CE50 se trouve aux alentours de 0,8mg/L puisque le test révèle un taux de 55% de daphnies immobilisées pour cette concentration.
Comme l'indique la norme, la CE50 se trouve bien entre 0,6mg/L et 1,7mg/L.
Les daphnies étant "validées", nous avons pu poursuivre sur le test d’écotoxicologie.


Test d’écotoxicologie sur le liquide vaisselle :

Pour chaque concentration 4 béchers avec 250mL de liquide vaisselle dilué ont été mis en œuvre. Chaque bécher contenant 5 daphnies de 3ième génération de moins de 24heures.

Concentration

de liquide vaisselle

Nombre

de daphnies immobilisées

Concentration

en oxygène dissous (mg/L)

1/2000 Bécher 1 : 0 0,36
Bécher 2 : 0 0,34
Bécher 3 : 0 0,36
Bécher 4 : 0 0,31
1/4000 Bécher 1 : 0
Bécher 2 : 0
Bécher 3 : 0
Bécher 4 : 0
1/8000 Bécher 1 : 0
Bécher 2 : 0
Bécher 3 : 0
Bécher 4 : 0

1/20000

Bécher 1 : 0
Bécher 2 : 0
Bécher 3 : 0
Bécher 4 : 0


Résulats :

Le test de mobilité a permit de valider le lot de daphnies, la CE50 étant bien comprise dans la gamme de la norme (0,6mg/L – 1,7mg/L).
Le test d’écotoxicologie n’immobilisant aucune des daphnies, on peut alors penser que ce liquide vaisselle (dilué au 1/2000) n'a pas d'effets toxiques pour celles-ci. Cependant les dilutions de liquide sont assez fortes, il faudrait encadrer la dilution au 1/2000 pour confirmer la non toxicité du savon.
Faute de temps et par manque de daphnies les apprentis du BTSA n’ont pas pu continuer les manipulations.
Il serait intéressant de poursuivre les tests avec de nouvelles dilutions de liquide vaisselle plus faibles, afin de bien maîtriser son impact sur les daphnies et d’effectuer un test de biodégradabilité pour confirmer celle-ci.


Pompe 500ml de pour dilution économique au 1/4
Pompe 500ml de pour dilution économique au 1/4

Flacon de 120ml de liquide pur
Flacon de 1020ml de liquide pur

Petit contenant pour le voyage, stockage du liquide vaisselle pur, non dilué
Petit contenant de récupération pour le voyage (stockage du liquide vaisselle pur) non dilué

Une goute de liquide suffit pour dégraisser plusieurs ustensiles
Une goute de liquide suffit pour dégraisser plusieurs ustensiles

Une fois émultionné
Une fois émultionné

Une fois émultionné
Une fois émultionné

Petite vaisselle
Petite vaisselle

Commentaires