Sandales Keen Uneek

par olivier dans Chaussures 11 août 2015 2045 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Sandales outdoor Uneek

Itinérance kayak de mer en SardaigneMarque américaine créée en 2003, Keen s’est implantée récemment en France et propose de nombreux modèles de chaussures de randonnée (voir les tests des Targhee II et Targhee II mid) et sports divers, ainsi que des sandales sportives (voir tous les modèles testés).
Nous testons ici les sandales Uneek pour lesquelles la marque a fait un gros effort médiatique, mettant en avant la construction innovante avec, pour le dessus du pied, deux cordelettes entrelacées conférant aux Uneek un look éponyme. Cet objectif est a priori atteint : je ne compte plus les « oh qu’elles sont jolies / étranges / amusantes tes sandales ! » que j’ai entendus depuis que je porte ces sandales ! Elles attirent l’œil et plaisent, ça, c’est sûr !
Nous avons testé les Uneek au printemps et été 2015 pour divers usages outdoor, principalement lors d’une itinérance estivale en kayak de mer en Sardaigne. Elles nous semblent des sandales assez légères et appropriées pour le programme pour lequel elles sont conçues : usage outdoor tranquille du printemps à l’automne, avec un look que l’on remarque !

 J’ai donc testé les Uneek au printemps et été 2015 pour divers usages outdoor, principalement lors d’une itinérance estivale en kayak de mer en Sardaigne :
- navigation en kayak de mer : on est rarement pieds nus en navigation, en effet le frottement du talon sur le fond du kayak peut vite devenir gênant, et l’on peut avoir besoin d’être chaussé pour embarquer/débarquer efficacement dans des terrains où être pieds nus serait difficile. L’avantage de sandales ouvertes en navigation par rapport à des chaussons néoprènes ou des Five Fingers, c’est que le pied macère beaucoup moins (même si la semelle la sandale reste humide).
Le sable rentre un peu à la mise à l’eau du kayak, mais un rinçage rapide (en sortant les pieds du cockpit) permet de l’évacuer.
- Marcher / accoster / patauger sur des fonds marins et plages au sol difficile (galets, rochers glissants ou coupants, oursins…).
- Pour nager : un peu moins proches du corps que des chaussons ou Five Fingers (de constitution) mais plus respirantes/aérées, on peut nager avec les Uneek aux pieds (en les serrant suffisamment) tout en ayant de quoi sortir et marcher un peu sur les rochers au besoin.
- Marche : balades de l’ordre d’une heure sur le bord de mer, crapahutages sur les hauteurs des bivouacs, balades dans les villages.
- Bivouac.
- Usage polyvalent d’extérieur. 

J’ai apprécié les Uneek lors de ce voyage en kayak. Elles nous semblent des sandales assez légères et appropriées pour le programme pour lequel elles sont conçues : usage outdoor tranquille du printemps à l’automne, avec un look que l’on remarque !

Les Uneek sont faciles d’usage (facile à enfiler/enlever, facile/rapide à lacer…), assez légères et bien ventilées. L’entretien est aisé. Le séchage du réseau de cordelettes et de la semelle interne n’est pas des plus rapides, mais suffisant par exemple pour les porter au bivouac le soir (après une journée dans l’eau) sans se tremper les pieds !
L’absence de protection pour l’avant du pied, le contact un peu « moite » de la semelle interne (impression de « plastique lisse » contrairement aux petits picots plus aérés des Cypress par exemple), le maintien et le confort sur de la marche prolongée moins bons que sur d’autres modèles (j’ai eu par exemple des frottements irritants sur les orteils au bout d’une heure de marche environ) font que pour des usages plus sportifs, nous conseillons plutôt d’autres modèles plus adaptés de la marque (voir les autres modèles testés). 

Balade sur la côte ouest de la Sardaigne

Ce qu’on aime :

- Utilisation pratique : facile/rapide à mettre/enlever
- Bien ventilées
- Laçage rapide et pratique
- Assez légères
- Look et couleurs disponibles
- Entretien simple, peu d’odeur

Ce qu’on aime moins :

- pas de protection de l’avant du pied / orteils (contrairement à d’autres modèles)
- Le pied transpire légèrement au contact de la semelle quand il fait chaud.
- Moins versatiles que d’autres modèles de la marque
- Le prix au regard de la moindre technicité, mais le look a souvent son prix :-)

Accessoirisation et semelles :

- Système de serrage pratique : lacets élastiqués coulissant dans des passants des cordelettes, se serrant/desserrant et se bloquant/débloquant très facilement grâce au petit crochet-bloqueur situé au bout du lacet, un lacet unique que l’on n’a donc pas besoin de nouer.
- Semelle intérieure en polyuréthane de forme agréable (Keen parle d’un « mécanisme de soutien interne anatomiquement conçu pour fournir un excellent soutien de la voûte plantaire et supporter les contours naturels du pied »…) mais dont le contact fait assez rapidement transpirer. On peut bien sûr les porter avec des chaussettes (look :-) ?) pour marcher plus longtemps et/ou lorsque l’on le jugera plus confortable.
- Semelle extérieure en caoutchouc non marquant, fendue de quelques reliefs permettant d’améliorer l’accroche.

Bilan : des sandales estivales légères, pratiques et bien ventilées, qui correspondent bien au programme proposé (plage/ville/plein air). Un look original qui attire l’œil !

Caractéristiques des sandales Keen Uneek :

- Poids constaté : 336g la sandale (modèle homme pointure 44)
Existe en modèle femme (annoncée à 278g en pointure 37,5)
Fabriquées en Thailande

- Prix approx. : 110 €

Site du fabricant :
- modèle homme
- modèle femme

 Photos des sandales Keen Uneek

Au bivouac en Sardaigne
Au bivouac en Sardaigne

Au bivouac en Sardaigne

Itinérance kayak de mer en Sardaigne

Itinérance kayak de mer en Sardaigne

Itinérance kayak de mer en Sardaigne : à gauche les Uneek, à droite les Cypress

Itinérance kayak de mer en Sardaigne

Itinérance kayak de mer en Sardaigne

Découpe de reliefs dans la semelle extérieure pour améliorer l'accroche

Les 2 cordelettes entrelacées

Sandales Keen Uneek

Semelle intérieure

Semelle intérieure et sangle de cheville

Lacet élastique avec crochet de serrage rapide
Lacet élastique avec crochet de serrage rapide

Les 2 cordelettes entrelacées
Les 2 cordelettes entrelacées

Les 2 cordelettes entrelacées
Les 2 cordelettes entrelacées

Les 2 cordelettes entrelacées

Les 2 cordelettes entrelacées
Les 2 cordelettes entrelacées

Sandales Keen Uneek

Sandales Keen Uneek

Sandales Keen Uneek

Sandales Keen Uneek

Languette contact doux

Languette contact doux
Languette contact doux

Découpe de reliefs dans la semelle extérieure pour améliorer l'accroche
Découpe de reliefs dans la semelle extérieure pour améliorer l'accroche

Découpe de reliefs dans la semelle extérieure pour améliorer l'accroche
Découpe de reliefs dans la semelle extérieure pour améliorer l'accroche

Découpe de reliefs dans la semelle extérieure pour améliorer l'accroche
Découpe de reliefs dans la semelle extérieure pour améliorer l'accroche

Balade sur la côte ouest de la Sardaigne
Balade sur la côte ouest de la Sardaigne

Crapahut dans les roches côtiers de Sardaigne : à gauche les Uneek, à droite les Cypress
Crapahut dans les roches côtiers de Sardaigne : à gauche les Uneek, à droite les Cypress

Commentaires