Merell Waterpro et The Noth Face Philter

par olivier dans Chaussures 08 juil. 2006 mis à jour 30 oct. 2012 11180 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Chaussures The North Face Philter et Merrel Waterpro UltraSport

Cette fois-ci pour notre petit périple en kayak, nous avons troqué les classiques sandales contremerrel-TNF_br des chaussures fermées, légères, aérées et qui sèchent très vite. Ce sont des modèles avec lesquels on peut marcher voire faire un footing ; nous les portions tout le temps. Elles sèchent à peu près aussi vite que des sandales normales, mais tiennent bien mieux le pied (l’idéal pour faire des randos autour du bivouac) et le protègent mieux quand on marche dans l’eau sur un fond rocheux. Petit inconvénient : le sable reste plus facilement coincé à l’intérieur que dans des sandales, et si on les porte pieds nus, ce qui était notre cas, la peau finit par être irritée (au niveau du tendon d’Achille). C’est mieux avec de fines chaussettes, mais là, le pied macère un peu. Une petite interrogation au niveau de la solidité des North Face : au bout de 30 jours d’utilisation et 15 jours de mer, la semelle d’une des chaussures commençait à se décoller ; peut-être est-ce un défaut de collage sur cette chaussure en particulier ? Nous avons par ailleurs testé ces modèles en sports d’eaux vives (rafting) avec des chaussons néoprène ; ça tient bien le pied et l’eau s’évacue facilement, facilitant la marche et les mouvements.
À noter que certains Marcheurs Ultra-Légers (MUL, voir notre dossier « voyager léger » de Carnets d’Aventures n°4) optent pour ce type de chaussures pour des treks ; leur légèreté étant un atout à un endroit clé du marcheur : le pied.
Merrel Waterpro UltraSport : 614g la paire en taille 40 ; 75 €.
The North Face Philter : 619g la paire en taille 40 ; 85 € env.

Commentaires