Comparatif ARVA/DVA numériques

par olivier dans Arva 07 juin 2011 mis à jour 30 oct. 2012 12207 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Mammut Pulse Barryvox

Versus

Ortovox S1

Pourquoi un DVA performant ?

DVA Ortovox S1, il faut l'ouvrir pour passer en mode rechercheUn exercice simple : essayez de chercher 2 victimes avec un DVA analogique ; lorsque vous trouvez le premier DVA, vous le laissez en émission et vous cherchez le second. Si vous n’êtes pas super entraîné (sans compter le stress en cas d’accident d’avalanche qui ne doit pas améliorer le QI de la personne qui fait la recherche), vous allez vite vous rendre compte que trouver le second est vraiment difficile ; avec 3 victimes, c’est l’horreur. Vous allez peut-être dire « ben je n’ai qu’à débrancher le DVA de la première victime » oui, mais la première victime il faut déjà la dégager et cela peut être fait par un compagnon non enseveli pendant que vous cherchez le second, le trouvez, et le dégagez. Sortir toutes les victimes d’une avalanche en moins de 10 minutes est l’objectif à viser pour avoir un maximum de chance de survie. Si vous n’y arrivez pas, parce que vous avez un DVA analogique que vous ne maîtrisez pas sur le bout des doigts, vous risquez de vous les mordre pendant longtemps… C’est ce que nous nous sommes dit en faisant l’exercice mentionné ci-dessus.
Demandez à vos amis avec qui vous pratiquez le ski de rando à quand remonte leur dernier entraînement multivictimes. Avec un peu de chance ils l’ont déjà fait une fois. La plupart du temps ils auront fait un exercice mono-victime une fois par an… (et encore pour beaucoup c’est un seul exercice quand ils ont acheté leur ARVA et basta). Avec ça, vous êtes vraiment mal si vous êtes ensevelis avec un autre collègue. Bref, le test multivictimes est éloquent et devrait soit vous faire vous entraîner comme un fou sur votre DVA analogique, soit vous diriger vers l’achat d’un DVA qui vous guidera vers les victimes extrêmement vite et même si votre cerveau est hors circuit à ce moment-là (probable). Il y a également un gain même pour une seule victime. Le temps pour trouver le premier enseveli, dans les mains d’un béotien, est nettement inférieur avec un DVA numérique où il n’y a plus qu’à suivre la petite flèche. Et le temps compte énormément dans ces moments-là. Évidemment, posséder un DVA numérique « efficace » ne dispense pas de s’entraîner avec régulièrement et en multivictimes !
Cahier de travail comparatif Mammut Pulse Barryvox et Ortovox S1 :
Test distance :
Le S1 capte à environ 60m le signal d’un ARVA posé en surface. L’info de distance est en revanche peu précise. La distance indiquée est autour de 37m. Le Pulse capte à 55m mais l’info de distance est plus fiable. En se rapprochant progressivement, le S1 renvoie plusieurs fois en direction opposée sur la première moitié du parcours.
Erreur de direction :
Assez régulièrement, le S1 comme le Pulse donnent une direction à suivre opposée à la direction du DVA à trouver (180°). Cela peut arriver en début de recherche mais aussi en cours de recherche, et peut être assez perturbant. Si on part dans la mauvaise direction, la distance augmente ce qui indique que l’on fait fausse route ; le DVA détecte cela aussi et remet en général la flèche dans la bonne direction. Nous avons constaté des incidents de direction sur un peu moins de la moitié de nos recherches. La perte de temps n’est pas énorme, mais la confusion engendrée, surtout en mode panique, porte préjudice au bon déroulement de la recherche.
Le cas de deux victimes proches :
Victimes à moins de 3 m. C’est un cas difficile car on peut avoir l’impression que le DVA nous indique toujours la même victime. En effet, à moins de 3 m, il n’y a pas d’indication de direction mais on est dans une localisation en croix. Ce cas de figure nécessite un entraînement spécifique car une personne non habituée sera prise au dépourvu dans cette situation. Ce fut le cas dans le test 5 avec le S1 où trouver les deux victimes a nécessité 6 minutes.
Conclusion :
Pour une seule victime, le S1 et le Pulse ont sensiblement les mêmes performances. Ils sont tous les deux très bons. Pour du multivictimes, les temps de recherche sont sensiblement équivalents aussi, avec peut-être un léger avantage pour le Pulse surtout pour 3 victimes. Les deux DVA sont globalement assez bons. Restent encore les erreurs de repérage complet à certains moments où on a l’impression que les DVA sont dépassés pendant 10 à 30 secondes (probablement au moment de chevauchement des signaux). Le temps moyen pour trouver les victimes avec ce type d’appareil reste très inférieur à ce qu’il faudrait avec un appareil analogique, à entraînement faible à moyen équivalent.
Au niveau ergonomie, les deux appareils se valent. Tous deux utilisent une boussole intégrée pour garder la consistance de la direction à suivre ; en effet, le DVA ne peut calculer la direction que lorsqu’il capte un bip, mais entre chaque bip, il ne peut pas savoir où se trouve la victime. La boussole permet de garder la consistance avec la dernière direction calculée ; lorsqu’on tourne le DVA, la flèche reste dans la bonne direction car le DVA sait qu’il a été tourné grâce au compas. La « carte » du S1 positionnant les victimes les unes par rapport aux autres est une bonne idée, mais elle est souvent assez fausse. Le S1 a davantage de fonctions, notamment la visualisation du compas, l’évaluation de la pente, le thermomètre. La fonction de passage en bande restreinte (pour le cas de victimes très nombreuses, + de 4) est facilement accessible sur le S1. Le S1 est un peu plus intuitif d’usage que le Pulse, mais de pas grand-chose. Le Pulse paraît en revanche plus robuste, cela sans doute en raison de sa constitution monobloc. Nous avons oublié d’éteindre plusieurs fois le S1 car la position allumé/éteint ne saute pas aux yeux.

Voir la discussion associée

Les essais :

13 tests avec la plupart du temps les deux DVA (le S1 d’Ortovox et le Pulse Barryvox de Mammut). Les temps mentionnés pour chaque victime sont des temps cumulés.

Test 1
: 2 victimes très proches (- de 3m)
S1 :
Victime 1 : 1’34’’ / Victime 2 : 4’
Pulse :
V1 : 1’40’’ / V2 : 2’10’’

Test 2
: 2 victimes très proches (- de 3m)
S1 :
V1 : 45’’ / V2 : 1’30’’
Pulse :
V1 : 1’40’’ / V2 : 3’

Test 3 : 2 victimes très proches (- de 3m)
S1 :
V1 : 2’10’’ / V2 : 2’45’’
Pulse :
V1 : 1’ / V2 : 1’10’’

Test 4 : 2 victimes très proches (- de 3m)
S1 :
V1 : 50’’ / V2 : 1’52’’
Pulse :
V1 : 47’’/ V2 : 1’40’’

Test 5 : 2 victimes très proches (- de 3m)
S1 :
V1 : 1’30’’ / V2 : 6’
Pulse :
V1 : 1’52’’ / V2 : 2’30’’

Test 6 : 1 seule victime
S1 : 1’24’’
Pulse : 43’’

Test 7 : 1 seule victime
S1: 43’’

Test 8 : 1 seule victime
Pulse : 1’10’’

Test 9 : 1 seule victime
S1 : 1’05’’
Pulse : 1’07’’

 

Test 10 : 3 victimes
S1 :
V1: 1’30 / V2 : 2’45’’ / V3 : 4’05’’

Test 11 : 4 victimes
Pulse :
V1 : 2’10’’ / V2 : 3’05’’ / V3 : 8’40’’ / V4 : 15’

Test 12 : 3 victimes
S1 :
V1 : 1’40’’ / 3’ / 5’44’’
Pulse :
V1 : 1’12’’ / V2 : 2’27’’ / V3 : 3’30’’

Test 13 : 3 victimes
S1 :
V1 : 2’ / V2 : 4’ / V3 : 5’
Pulse :
V1 : 1’/ V2 : 2’ / V3 : 2’40’’

Le S1 en quelques photos :



DVA Ortovox S1
DVA Ortovox S1

DVA Ortovox S1
DVA Ortovox S1

DVA Ortovox S1, il faut l'ouvrir pour passer en mode recherche
DVA Ortovox S1, il faut l'ouvrir pour passer en mode recherche

Le cercle de recherche rapprochée
Le cercle de recherche rapprochée

Distance et direction à la victime en cours
Distance et direction à la victime en cours

Dans sa poche en néoprène
Dans sa poche en néoprène

Dans sa poche en néoprène
Dans sa poche en néoprène

DVA Ortovox S1 replié, en mode émission
DVA Ortovox S1 replié, en mode émission

DVA Ortovox S1 replié, de dos
DVA Ortovox S1 replié, de dos

DVA Ortovox S1 replié, la tranche avec le bouton pour déverrouiller (jaune)
DVA Ortovox S1 replié, la tranche avec le bouton pour déverrouiller (jaune)

DVA Ortovox S1 replié
DVA Ortovox S1 replié

DVA Ortovox S1 replié
DVA Ortovox S1 replié

DVA Ortovox S1, deverrouillage
DVA Ortovox S1, deverrouillage

DVA Ortovox S1, ouvert
DVA Ortovox S1, ouvert

DVA Ortovox S1, ouvert
DVA Ortovox S1, ouvert

DVA Ortovox S1, ouvert
DVA Ortovox S1, ouvert

DVA Ortovox S1, bouton de mise en marche (rotation)
DVA Ortovox S1, bouton de mise en marche (rotation)

DVA Ortovox S1, calibrage du compas
DVA Ortovox S1, calibrage du compas

DVA Ortovox S1, recherche en carré en l'abscence de réception de signal
DVA Ortovox S1, recherche en carré en l'abscence de réception de signal

DVA Ortovox S1, lorsque le S1 capte un victime, il donne la direction et la distance approximative qui nous en sépare
DVA Ortovox S1, lorsque le S1 capte un victime, il donne la direction et la distance approximative qui nous en sépare

DVA Ortovox S1, lorsque le S1 capte un victime, il donne la direction et la distance approximative qui nous en sépare
DVA Ortovox S1, lorsque le S1 capte un victime, il donne la direction et la distance approximative qui nous en sépare

Recherche rapprochée, positionnement en croix
Recherche rapprochée, positionnement en croix

Menu : 1. mode recherche de victime - 2. mode 4+ pour la recherche en couloir étroit de victimes nombreuses - 3. Compas - 4. mesure de l'angle de la pente et de la température - 5. test de groupe - 6. mode accoustique - 7. réglages
Menu : 1. mode recherche de victime - 2. mode 4+ pour la recherche en couloir étroit de victimes nombreuses - 3. Compas - 4. mesure de l'angle de la pente et de la température - 5. test de groupe - 6. mode accoustique - 7. réglages

Réglage de la sensibilité en mode accoustique
Réglage de la sensibilité en mode accoustique

Mode calcul de l'inclinaison de la pente et température
Mode calcul de l'inclinaison de la pente et température

Mode calcul de l'inclinaison de la pente et température
Mode calcul de l'inclinaison de la pente et température

Test de groupe
Test de groupe

Recherche en microbande (mode 4+)
Recherche en microbande (mode 4+)

Recherche en microbande (mode 4+)
Recherche en microbande (mode 4+)

Recherche en microbande (mode 4+)
Recherche en microbande (mode 4+)

Une victime marquée
Une victime marquée

Auto diagnostic
Auto diagnostic

Réglage du contraste
Réglage du contraste

Multivictimes avec la carte et la localisation des différentes victimes. La direction et la distance sont données pour la victime en cours.
Multivictimes avec la carte et la localisation des différentes victimes. La direction et la distance sont données pour la victime en cours.

Commentaires