en

/ cuisine / réchaud /

Réchaud "jojo" de DIY

par Jojo38 01 mai Soyez le premier à commenter share(partager) Soyez le premier à aimer ! :

Testé dans le test de gamme suivant :

Résumé :

L’idée de cette réalisation maison est d’obtenir un réchaud à bois léger, compact à transporter, puissant, modulable. En complément, un brûleur à alcool a été réalisé à partir d’un pot de crème Mont Blanc et un morceau de laine de roche (isolant bâtiment).

En bref

Poids total (constaté) : 110 g

Prix approximatif : 30 €

Toutes les caractéristiques

On aime

  • légèreté
  • compacité
  • essentiellement fait à partir de récupération

Améliorable ?

  • esthétique perfectible
  • pas de double paroi

Fabrication

Matériel nécessaire pour fabriquer le support : scie à métaux, perceuse, chutes d’usinage, vis et écrou papillon.
Plusieurs sites proposent des chutes de matériaux. En l’occurrence, il s’agissait ici de plat titane 2mm x 10mm, en longueur plus que suffisante. Le fournisseur ici était Metaloutil.

Au moyen de deux pliages successifs à angle droit, les branches du support sont obtenues. Il faut prendre soin de découper la « jambe » supérieure un peu plus longue, avec un tronçon central légèrement plus long que pour l’autre « jambe » afin de permettre un rangement du support plié à plat.
Un chanfrein réalisé avec un foret de gros diamètre au niveau du perçage permet de loger une vis à tête fraisée avec un dépassement léger de façon à mieux caler une popote à fond plat. Les plis à angles droits peuvent être modifiés au besoin pour que le centre ne soit pas le seul point surélevé et ainsi gagner en stabilité.
Le support seul peut servir à tenir la popote en l’air pour un chauffage au bois ou au moyen d’un réchaud à alcool.
le réchaud à bois dans la pochette : le papier protège la pochette plastique et peut aider à démarrer le feu
le réchaud à bois dans la pochette : le papier protège la pochette plastique et peut aider à démarrer le feu
déballage du réchaud à bois !
déballage du réchaud à bois !
Le support seul constitué de "plats" de titane percés et pliés (entre un dictionnaire et un bout de bois) et d'une ensemble vis-écrou papillon (inox)
Le support seul constitué de "plats" de titane percés et pliés (entre un dictionnaire et un bout de bois) et d'une ensemble vis-écrou papillon (inox)
Une protection anti-incendie efficace peut être obtenue par découpe d’une feuille de graphite expansé ou de clinquant métallique. Faute de mieux, un plat jetable rond en aluminium destiné à la cuisson des escargots peut dépanner, mais la dégradation avec la haute température d’un feu de bois   se révèle très rapide (dès les premières utilisations).

Il existe plusieurs solutions de pare-vent dans le commerce. Celle retenue ici est un feuillard titane (distribué par HMGear). Les trous à la base permettent d’apporter de l’air à l’endroit opportun. La tenue à l’état déplié est assurée par un enroulement partiel des extrémités aux pieds du support. Au niveau du dimensionnement, prendre garde à la longueur (laisser une ouverture pour glisser le bois) et à la hauteur (prévoir une large ouverture entre pare-vent et popote pour l’évacuation des produits de combustion).

Enfin, la surélévation du foyer est obtenue par un grillage en acier inoxydable, gracieusement donné par un ami apiculteur amateur. Cela dit, du grillage à poules ferait l’affaire.

Note : ce réchaud n'est bien entendu pas commercialisé, le coût en matériaux est donné à titre indicatif.


le support du foyer en grillage inox
le support du foyer en grillage inox

Variantes

Remarque sur le choix des matériaux et le dimensionnement des éléments : le support doit présenter une bonne rigidité à haute température. L’acier ou le titane conviennent. Ce second matériau présente l’avantage de quasiment diviser la masse par deux pour un comportement mécanique comparable. L’aluminium est à proscrire, notamment en cas d’utilisation avec du bois (le module d’élasticité s’effondre avec la température).

Les dimensions largeur et épaisseurs semblent ici être proches du minimum raisonnable pour ne pas compromettre la fiabilité dans le cadre d’une fabrication maison. En minimisant les concentrations de contraintes au pliage et en centrant les trous au mieux, avec un élargissement local au niveau du perçage, il doit rester une marge d’optimisation, au moins sur la largeur de métal. Pour ceux qui souhaiteraient affiner la structure, n’oubliez pas que pour un effort donné, la déformation évolue linéairement avec la largeur mais avec le cube de l’épaisseur.

Pour le pare-flammes et pare-vent, on peut être tenté par le titane plutôt que l’aluminium. Cependant, l’acier inoxydable, le cuivre, ou le laiton peuvent convenir, même pour une solution légère, car il est parfois plus facile d’obtenir une feuille de très faible épaisseur dans un matériau autre que du titane. La densité a son importance, mais l’épaisseur joue tout autant sur la masse obtenue.
Le brûleur à alcool "maison"
Le brûleur à alcool "maison"
L'isolant minéral ne semble guère évoluer au cours du temps. L'évolution de la couleur semble surtout liée au dépôt de produits de combustion
L'isolant minéral ne semble guère évoluer au cours du temps. L'évolution de la couleur semble surtout liée au dépôt de produits de combustion
Simple mais efficace : un support de popote constitué de deux arches en C tenues par un ensemble vis-écrou papillon, un pare-vent, et un protège sol en option
Simple mais efficace : un support de popote constitué de deux arches en C tenues par un ensemble vis-écrou papillon, un pare-vent, et un protège sol en option
mode réchaud à bois
mode réchaud à bois
mode réchaud à alcool
mode réchaud à alcool
Chauffe Marcel !
Chauffe Marcel !

Performances

Montée en température du réchaud à alcool "maison" (petit pot de crème Mont Blanc et chute de laine de verre) : fait de récupération, très basique et pourtant efficace.
Montée en température du réchaud à alcool "maison" (petit pot de crème Mont Blanc et chute de laine de verre) : fait de récupération, très basique et pourtant efficace.
Montée en température du réchaud à bois "maison" : moins efficace qu'un réchaud double paroi optimisé mais prestation pas ridicule pour le poids
Montée en température du réchaud à bois "maison" : moins efficace qu'un réchaud double paroi optimisé mais prestation pas ridicule pour le poids

Caractéristiques générales

Poids total (constaté) : 110 g
poids réchaud à bois : 100g, brûleur à alcool : 10g
marque : DIY

Prix approximatif : 30 €

Commentaires