en

Protocole Stabilité sac à dos porte-bébé (Stab)

Version 1.0 (02/03/2019)

par FredPieri 02 mars Soyez le premier à commenter share(partager) Soyez le premier à aimer ! :

Protocole utilisé pour :

Comparatif porte-bébé de randonnée
Objectif 

Ce test a pour objectif de donner un critère relatif de stabilité d'un sac à dos porte-bébé une fois posé au sol. Pour cela on mesure la surface de sustentation du porte-bébé que l’on compare avec une hauteur.

Matériel
  • Les porte-bébés bien évidemment.
  • Un mètre.

Conventions et définitions
  • On appelle surface de sustentation l’aire incluse entre les appuis du porte-bébé posé au sol.
  • Largeur avant, largeur arrière, la distance maximale que l’on peut trouver respectivement du côté dos du parent et à l’arrière du porte-bébé.
  • Profondeur, la distance entre les points avant et les points arrière dans l’axe de la marche.
  • Hauteur, la distance entre le sol et le haut de la bavette.

Hypothèses
  • Il serait physiquement plus réaliste de considérer comme hauteur la distance entre le sol et le centre de gravité de l’ensemble  porte-bébé + bébé, mais cette distance est trop fluctuante en fonction des réglages. Notre définition de la hauteur est donc une image de la distance sol - centre de gravité, qui reste valable pour des tests comparatifs.
  • La surface de sustentation est assimilée à un trapèze.
  • On considère que le centre de gravité de l’ensemble se projette à mi-distance de la profondeur sur l’axe de symétrie du trapèze de sustentation, c’est l’hypothèse la plus critique mais on la considère comme valable pour une première approximation.
  • On néglige l'effet de chargement des différentes poches.
Porte-bébé posé au sol avec l'enfant dedans : ce modèle est assez stable
Porte-bébé posé au sol avec l'enfant dedans : ce modèle est assez stable
Procédure

  1. Après mesures on dessine les trapèzes de sustentation (voir photo ci dessous)

Trapèzes de sustentation
Trapèzes de sustentation
2. Puis avec la hauteur on construit des pyramides ayant pour base ces trapèzes (schéma ci dessous).
Pyramides avec pour bases les trapèzes de chaque porte-bébé
Pyramides avec pour bases les trapèzes de chaque porte-bébé
3. Les pyramides ayant des hauteurs différentes, nous les ramenons toutes à une hauteur de référence de 1m, avec une mise à l'échelle uniforme dans les 3 dimensions.


Mise à l'échelle des pyramides
Mise à l'échelle des pyramides
4. Les bases de ces nouvelles pyramides de 1m servent maintenant de référence pour la comparaison.
On compare alors les aires des différentes surfaces, plus cette valeur est élevée plus grande est la stabilité.
On laisse accessibles les largeurs max et profondeur max car elles donnent une idée de la stabilité dans les différents axes.
Voici  ci-dessous la légende du schéma final.
Schéma final
Schéma final
Commentaires