Une femme, un vélo, un tour d'Europe: partie 2/2

(réalisé) share(partager)
Comme déjà mentionné dans la partie 1/2 concernant ce voyage - j'en ai rêvé depuis que j'étais gamine. A l'origine, l'idée était donc d'aller jusqu'à la Mer Noire, d'être arrêtée par l'océan, d'aller au bout de l'Europe. Mais mes plans ont changé et j'ai finalement filé vers le Sud à partir de Vidin en Bulgarie. Les raisons étaient multiples. Étant passée à Belgrade j’ai appris que le réseau ferroviaire vers le Nord était en travaux et aucun train ne circulait plus ce qui compliquait le retour même de Roumanie. Par ailleurs j’en ai eu assez des grands axes routiers en travaux ou non sur lesquels il fallait être constamment sur le qui-vive. Ensuite il y a ma peur des chiens et certains m’ont couru après de façon peu amicale. On ma dit qu’en Roumanie ce serait pire. Pour finir il commençait à faire franchement frisquet la nuit et souvent pluvieux en journée. J’ai donc décidé de filer vers le Sud, le soleil, vers le Grèce.
vélo de randonnée / vélo de randonnée
Quand : 10/08/21
Durée : 116 jours
Distance globale : 2805km
Dénivelées : +13935m / -14717m
Alti min/max : 0m/1373m
Carnet créé par Mica le 04 nov.
modifié le il y a 2 jours
131 lecteur(s) - 1

Le topo : Section 1 (mise à jour : il y a 2 jours)

Description :

La véloroute 6, beaucoup de personnes l'ont parcourue, elle est désormais un classique.
Personnellement je suis partie avec les roadbooks "bikeline" jusqu'à Budapest puis avec des cartes de l'éditeur Huber achetées à Vienne. J'ai préféré voyager avec les livres même s'ils sont lourds. On a des infos sur les différents parcours possibles ce qui m'a facilité le choix des différents parcours possibles. J'ai rencontré pas mal de cyclistes qui avaient des applis ou suivaient un parcours via un Gps de randonné. C'est pratique mais pas pour moi. J'aime le voyage à l'ancienne. Celui où on potasse du papier, où on se plante et où on papote avec les gens.
Que dire sur ce voyage? J'ai tellement traversé de paysages, de villes, d'ambiances différentes, j'ai tellement fait de rencontres que si je rentrais dans le détail cela donnerait un livre.
Voyager en Allemagne et en Autriche est très facile. Les parcours sont sûrs et faciles à suivre. Trouver de la nourriture saine et des campings nature aussi.
(Je précise ici pour ceux qui n'ont pas encore lu la partie 1/2 de ma publication que je suis partie avec un vélo sur lequel j'ai fait installer une électrification pour prendre en charge le poids de mes bagages et pour soulager mes genoux. Il me fallait donc des campings pour avoir accès au réseau électrique et aussi pour ne pas dormir seule au milieu de la nature, chose qui me fait peur)
En Slovaquie c'est globalement le cas aussi.
En Hongrie ça peut devenir parfois un peu plus compliqué mais on finit toujours par trouver. Par contre on circule souvent sur la route et un rétroviseur est indispensable. Je conseillerais même un écarteur de danger afin d'empêcher voitures et camions de passer trop près. Ensuite certaines routes peuvent être franchement défoncées - surtout sur le bord - et de longues parties sont à réaliser sur des chemins parfois meubles, boueux ou à cailloux.  Il faut donc des pneus adaptés. J'étais partie avec des Marathon Plus de Schwalbe et je n'ai pas crevé (malgré des épines de ronces que j'ai retrouvé plantées dedans!). Pas trop de soucis pour trouver des campings dans le Nord et l'Ouest. Un peu plus en s'approchant de la frontières Sud et en allant vers l'Est. Pas de difficultés particulières pour trouver de la nourriture à peu près équilibrée mais on peut faire quasiment une croix sur le bio.
Sinon j'ai vraiment adoré la Hongrie. C'est le cœur de l'Europe avec une histoire très riche. La culture est présente partout, les gens sont de bons vivants et très accueillants. Y voyager a été du plaisir.
Le Nord de la Croatie n'a rien à voir avec ses parties côtières, bien plus connues. C'est beaucoup plus pauvre et sauvage. J'y ai essentiellement découvert les espaces bordés par la réserve naturelle de Gornje Podunavlje puis la sympathique ville de Osijek avant de filer côté serbe.
L'entrée en Serbie à cet endroit a été un choc. Trouver le chemin devenait compliqué. Un lieu pour dormir aussi. Beaucoup de campings sont fermés. C'est un coin très pauvre. Beaucoup d'endroits y étaient déglinguées, abîmées, écroulées. Mais je me suis habituée assez vite. On s'adapte. Le bon côté sont les prix. Y voyager n'est pas cher et les gens sont adorables. Ensuite, en descendant vers Belgrade et les choses se rééquilibrent à nouveau. Puis vers les portes de fer on arrive dans des endroits même un peu touristiques. Par contre gare aux parcours sur routes fréquentées!
J'ai traversé avec deux autres cyclistes rencontrés en chemin le petit poste frontière serbe après Negotin pour rejoindre la Bulgarie et Vidin. On n'a pas voulu nous laisser passer pour des raisons obscures, mais nous avons tenu bon. A Vidin nous avons pris le train pour Sofia.
Par la suite je n'ai cyclé plus que de façon ponctuelle de la gare d'Athènes au Pirée par exemple (ce qui était un peu dingue...), sur des îles grecques, pour rejoindre Patras ou la gare de Venise ou au dessus de Nice pour passer par les gorges du Verdon afin de rejoindre Aix.
Le Verdon a été un défi sportif et a couronné mon voyage par des points de vue sur des paysages spectaculaires. Octobre a été le moment idéal car il n'y avait presque plus personne.
Ma position

Télécharger les traces et les points de ce carnet GPX , KML

Le compte-rendu : Section 1 (mise à jour : il y a 2 jours)

Section 1
Allemagne
Section 1
Section 1
Kloster Weltenburg, Allemagne
Section 1
Regensburg, Allemagne
Section 1
Straubing, Bavière
Section 1
Section 1
Passau, Bavière
Section 1
Autriche, Wachau
Section 1
Autriche, Wachau
Section 1
Vienne au loin
Section 1
Vienne
Section 1
Bratislava
Section 1
Slovaquie
Section 1
Slovaquie
Section 1
Slovaquie
Section 1
Maisons hongroises
Section 1
Tata, Hongrie
Section 1
Esztergom, Hongrie
Section 1
En changeant de rive, Hongrie
Section 1
Budapest
Section 1
La véloroute...
Section 1
La véloroute...
Section 1
En route avec de nouveaux amis hongrois pour Pécs
Section 1
Croatie
Section 1
Croatie
Section 1
Croatie
Section 1
Osijek, Croatie
Section 1
Batch, Serbie
Section 1
Serbie
Section 1
Section 1
Belgrade
Section 1
Belgrade
Section 1
Section 1
Golubaç, Serbie
Section 1
Des kilomètres de routes en travaux...
Section 1
Parc national Derdap, Serbie
Section 1
Portes de Fer, Serbie
Section 1
Un bon éclairage et un gilet jaune sont indispensables dans ces tunnels non éclairés
Section 1
Bulgarie, juste après le passage de la frontière en compagnie d'amis rencontrés au camping de Negotin
Section 1
Section 1
Sofia
Section 1
Sofia
Section 1
Thessaloniki, Grèce
Section 1
Pour rejoindre le haut-plateau habité de l'île il a fallu que je grimpe au milieu des camions, voitures, cars et motocyclettes la petite route très embouteillée dans un vacarme infernal.
Section 1
Santorin, Grèce
Section 1
Naxos, Grèce
Section 1
Naxos, Grèce. J'y ai fait le tour de l'île. J'ai oublié de le mettre dans les topos. C'était spectaculaire. Mais il y a énormément de relief!
Section 1
Section 1
Patras, Grèce.
Section 1
Les gorges du Verdon, un défi sportif (car l'aide électrique a du être réglée à 2/5 pour pouvoir parcourir de la distance). J'ai cru que j'allais y rester...!
Section 1
Le lac de Sainte Croix
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65