MSR Miox

par olivier dans Traitement de l eau 31 janv. 2010 mis à jour 30 oct. 2012 7661 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Miox

Chambre à électrolyse prête à être remplie d'eauLe Miox est un outil de traitement de l’eau proposé par MSR. Le principe est d’utiliser les produits de l’électrolyse d’une solution salée. C’est-à-dire des substances oxydantes qui vont détruire les bactéries, virus, giardia, cryptosporidium. Le Miox fonctionne avec 2 piles au lithium CR123. On place du sel gemme dans un compartiment du Miox, quelques grammes de sel en gros grains. Cela permet de traiter plusieurs volumes d’eau. 1g de sel permet de traiter une petite dizaine de litres d’eau. Ce sel doit être humidifié par quelques gouttes d’eau. Ensuite on remplit la chambre à électrolyse d’un tout petit volume d’eau également (quelques millilitres). On revisse le compartiment et on secoue pour que l’eau se charge en sel. Puis, on réouvre la chambre à électrolyse. On presse sur le bouton du Miox (le nombre de pressions va définir le volume d’eau à traiter, 1 pression = 0,5l, 2 pressions = 1l, 3 pressions = 2l, 4 pressions = 4 litres). Après la ou les pressions on observe la solution salée mousser. On sent une odeur de chlore assez prononcée (il ne faut pas coller le nez dessus, le chlore est un gaz toxique ; la notice préconise 30cm de distance entre le visage et la chambre d’électrolyse). Cela dure quelques secondes. Une fois la solution prête le voyant vert s’éteint. La solution s’arrête de mousser. On peut alors la verser dans l’eau à traiter (l’eau doit être claire, on peut la préfiltrer avec un filtre à café si elle est trop turbide). Il faut bien remuer pour mélanger la solution et l’eau. Il est conseillé lorsqu’on prend l’objet en main de se servir des petites bandes témoins pour vérifier si la quantité de produits actifs est suffisante dans l’eau à traiter. Il faut attendre 15 minutes pour la destruction des virus et bactéries, 30 minutes pour la giardia, et 4 heures pour le cryptosporidium. Le goût de l’eau après traitement est peu marqué. Le niveau de désinfection de l’eau est sensiblement similaire à celui produit par du Micropur Forte. En revanche pour certains parasites, le filtre mécanique reste la solution, mais c’est au niveau des virus qu’il ne sera pas suffisamment efficace ; la combinaison des deux procédés assure la meilleure protection.

Note : il y a des témoins sur le corps du Miox qui préviennent lorsque le niveau de sel est trop bas ou si la batterie est faible.
Autonomie : environ 200 litres d’eau traitée avec un jeu de piles (5€ les deux piles CR123.). Soit un coût de 2,5€ les 100 litres contre environ 15€ les 100 litres pour le Micropur Forte DCCNa (prix pour les boîtes de comprimés, le Micropur se présente aussi en boîte de poudre nettement plus économique). Le Miox devient rentable au bout de 1200 litres d’eau traités Wink.

Avantages : un peu plus économique sur le long terme que les solutions Micropur Forte DCCNa mais bon, ça devient vrai au bout de 1200 litres traités. Un peu plus rapide d’action que le Micropur.
Inconvénients : plus lourd qu’un traitement chimique, plus complexe et donc plus de risque de tomber en panne, dépend des piles. Moins compact que le Micropur. Plus complexe d’usage que le Micropur. Nécessite un nettoyage pour stockage long (mais c’est simple).
Conclusion : l’intérêt par rapport aux comprimés de Micropur Forte n’est pas immédiat. Les bénéfices par rapport aux inconvénients paraissent trop faibles.
Poids :
Miox : 98g
Boite de 50 bandes témoins : 18g
Manuel en français : 11g
Sachet de sel gemme : 50g
Housse : 17g
Poids total : 194g

Prix approximatif: 150€

Autres informations :
Le Miox est étanche à 18m environ. On peut donc le plonger dans l’eau pour charger la chambre à électrolyse.
Les bandes de test peuvent être réutilisées si elles ne se sont pas colorées en violet.
Lorsque les températures sont très négatives, il faut vérifier que la solution dans le Miox n’a pas gelé. Il faut bien le garder sur soi avant le traitement pour éviter que le Miox soit à une trop faible température.
Avant stockage il faut nettoyer la chambre à sel et la chambre à électrolyse (rinçage à l’eau et séchage).

Voir la discussion associée

Traitement de l’eau à l’aide du Miox en images :

MSR Miox, contenu de la boite (Miox, pochette, sachet de sel gemme, boites de bâtonnets témoins, notice)
MSR Miox, contenu de la boite (Miox, pochette, sachet de sel gemme, boites de bâtonnets témoins, notice)

La notice du Miox
La notice du Miox

La chambre à sel gemme
La chambre à sel gemme

humidification de la chambre à sel gemme
humidification de la chambre à sel gemme

Chambre à électrolyse prête à être remplie d'eau
Chambre à électrolyse prête à être remplie d'eau

remplissage de la chambre à électrolyse (quelques gouttes d'eau)
remplissage de la chambre à électrolyse (quelques gouttes d'eau)

On remue le Miox pour charger l'eau de la chambre en sel
On remue le Miox pour charger l'eau de la chambre en sel

On réouvre la chambre à électrolyse. Miox prêt pour lancer l'éclectrolyse
On réouvre la chambre à électrolyse. Miox prêt pour lancer l'éclectrolyse

Electrolyse en cours. Quelques secondes. On voit que la solution salée se met à mousser fortement sous l'effet du courant. Odeur de chlore.
Electrolyse en cours. Quelques secondes. On voit que la solution salée se met à mousser fortement sous l'effet du courant. Odeur de chlore.

Une fois l'électrolyse terminée on peut verser le contenu de la chambre à électrolyse dans l'eau à traiter.
Une fois l'électrolyse terminée on peut verser le contenu de la chambre à électrolyse dans l'eau à traiter.

Test avec les bâtonnets
Test avec les bâtonnets

Test avec les bâtonnets, la coloration violette indique que l'eau à traiter est suffisament chargée en chlore pour que le traitement soit efficace
Test avec les bâtonnets, la coloration violette indique que l'eau à traiter est suffisament chargée en chlore pour que le traitement soit efficace

Commentaires