De France à Alger à pied

par Johanna dans Suivi voyageurs 08 Jul 56 readers Soyez le premier à aimer ! : Soyez le premier à commenter share(partager)

En septembre 2017, Sofiane s'élance de sa ville d'origine, Boulay en Moselle, pour un long voyage à pied à destination d'Alger, reliant ainsi ses origines : une maman française et un papa d'origine algérienne.
Il nous en dit davantage sur ces 5800 km à pied à travers 4 pays, et aussi les péripéties qui perturbent la fin du voyage...

De France à Alger à pied

Mon projet était de rejoindre à pied, Alger en Algérie, au départ de ma ville d'origine Boulay, en Moselle, en suivant uniquement des chemins de Saint Jacques de Compostelle avec une tente et un sac à dos ultraléger, en vivant le plus simplement possible.

Un pèlerinage de 5800 km, en traversant la France, l'Espagne, le Portugal et le Maroc. En fait, c’est un double retour aux origines qui correspond à mon identité. Mon père est d’origine algérienne et ma mère française. Je marche vers l’Algérie, le pays de naissance de mon père que je vais découvrir pour la première fois, en traversant mon pays, la France, que je connais vaguement. On a tous des origines et des racines : les atteindre permet de se trouver. C'est une quête vers moi-même, qui me permet de me connaître, de m’accepter, de m’aimer et de m’ouvrir à l’autre, à la compassion. Cette marche vers mes origines est aussi une marche vers le bonheur, à mon rythme, en totale liberté. Le chemin de Compostelle s’y prête parfaitement, avec son énergie, son histoire, ses rencontres, ses paysages.

En cette fin de printemps 2018, après 5800 km de marche, 4 pays traversés, 2 continents côtoyés, et des magnifiques rencontres, je me suis arrêté à la frontière algérienne dans le désert saharien marocain, car celle-ci est fermé depuis 1994. Je devais revenir à Casablanca afin de me rendre à Alger, mais mon visa a été refusé. 
Me voilà donc de retour en France, pour une nouvelle demande de visa afin de terminer mon aventure... A suivre.

Voici le conseil que je donne le plus souvent : le plus important n'est pas d'atteindre l'objectif, mais de vivre pleinement le chemin pour l’atteindre. En partant de ce principe, l'échec ou la réussite est secondaire, ce qui vous délivre de toutes vos peurs.
Nous sommes tous capables d’accomplir de grandes choses, il suffit juste de le vouloir.

Sofiane Boubahlouli
Voir la page Facebook de Sofiane

De France à Alger à pied

Avant ce trek, j'ai eu l'occasion de vivre plusieurs autres aventures. En 3 ans et demi, j'ai parcouru l'Australie en 4x4, traversé l'Indonésie à moto ainsi que le Japon et la Thaïlande en bus. J'y ai marché différents treks de plusieurs jours, dans différents environnements. J'ai  traversé de la Nouvelle-Zélande à pied sur 3200 km, en suivant le trail Te Araroa. Voyager seul, affronter une nature sauvage et capricieuse, faire face à de nombreux accidents et terminer malgré tout m’a permis d’effectuer une profonde introspection et de faire le deuil de la mort de mon jeune frère de 12 ans.

Voici le court métrage réalisé par @Com1 sport à propos de mes 3 années de voyage autours du globe ainsi que de mon dernier projet "A pied de Boulay à Alger". Avec la participation de El Yed Mourad : musicien.

De France à Alger à pied
De France à Alger à pied
De France à Alger à pied
De France à Alger à pied
Commentaires