Peaux de ski de randonnée sans colle

par olivier dans Skis de randonnée 07 juin 2011 mis à jour 30 oct. 2012 10638 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Peaux de phoque sans colle

Peaux Gecko

Peaux de ski de rando sans colleTest d’une paire de peaux en mohair, modèle freeride (120mm de large, 200cm de long), a priori une version 2011 qui apporte des améliorations par rapport aux versions précédentes (que nous n’avons pas testées).

Qui n’a pas déjà lutté pour décoller ses peaux qui se sont collées l’une contre l’autre ? De plus, les peaux traditionnelles, bien collantes par essence, ont tendance à fixer les saletés et à devenir, du coup, de moins en moins collantes. D’autre part, sur les courses où il faut « peauter » plusieurs fois, elles ont tendance à perdre de leur efficacité. Les peaux sans colle (en fait, c’est de l’adhésion moléculaire basée sur du silicone, effet de succion) corrigent ces défauts.
Nous les avons reçues en fin de saison et utilisées sur une quinzaine de sorties de ski de rando (entre 15 et 20.000m de d+) avec beaucoup de bonheur. Elles se fixent très facilement sur le ski, nous n’avons jamais constaté de décollement intempestif lors de ces tests, et cependant elles se décrochent très facilement lorsqu’il s’agit de les repositionner ou de les enlever à la fin de la montée. Elles ne fixent pas les saletés (ou peu). Elles restent efficaces si on doit « repeauter ».
Pour les stocker, il suffit de les coller l’une contre l’autre, les décrocher est extrêmement aisé, plus besoin de support pour les fixer ou de bras de golgoth pour les décrocher lorsqu’elles sont colle sur colle. Bref on adhère à fond ! (et en plus on est marrant Sourire).
La texture est légèrement adhérente sous le doigt (un peu comme de la confiture). La peau est plus rigide qu’une peau traditionnelle, elle se replie un peu moins facilement sur elle-même. Elle est aussi très légèrement plus lourde, 60g de plus qu’une paire de peaux Colltex mixtes taillées pour une paire de skis larges (97mm au patin) en 177cm (520g la paire de Gecko contre 460g la paire de Colltex).
Les peaux Gecko sont livrées avec un crochet arrière mais on peut les utiliser sans. Dans ce cas, il est préconisé de les couper plus court. Nous les avons utilisées sans crochet arrière et je ne les ai pas raccourcies pour pouvoir les utiliser sur des skis plus ou moins longs et potentiellement rajouter plus tard le crochet si, en vieillissant, elles venaient à se décrocher de l’arrière, et malgré cela les peaux ne se sont jamais décrochées.
La fabrication semble de bonne qualité, les peaux, côté neige, adhèrent très correctement (ben oui, de ce côté-là aussi il faut que ça tienne !) et glisse correctement dans le sens de la progression, pas d’effilochage latéral. Bref, pour l’instant on y voit que du bon et on a envie de soutenir le concept. À suivre sur le plus long terme, sur une ou plusieurs saisons complètes…
Prix approx : 170€ pour le modèle Freeride, 150€ pour un modèle large de 100mm (un peu plus cher que du Colltex)

Voir la discussion associée

Gecko sur le ski gauche, Colltex sur le ski droit
Gecko sur le ski gauche, Colltex sur le ski droit

Crochet de la peau Gecko
Crochet de la peau Gecko

Peaux Gecko sans colle
Peaux Gecko sans colle

Peaux Gecko sans colle
Peaux Gecko sans colle

Crochet avant
Crochet avant

Peaux Gecko
Peaux Gecko

Crochet avant vu de l'autre côté
Crochet avant vu de l'autre côté

Crochet avant vu de l'autre côté
Crochet avant vu de l'autre côté

Pantalon d'alpi, Elitis 3 de Cimalp

Commentaires