3 membres et 42 invités en ligne

Six mois seule sur l'Hexatrek

par Camille Garros
hier
63 lecteurs

Camille pensait sortir de sa zone de confort, elle en a trouvé le cœur. Pour une première longue marche, il fallait oser : six mois, seule, à travers les montagnes. Bien lui en a pris, ce grand voyage local est une réussite, et donne une furieuse envie, à nous aussi, de partir, voler et vibrer… à la maison.

Installée dans une routine parisienne depuis sept ans, je commençais à ressentir les symptômes d’un trop long confort sédentaire. Sensible et sensibilisée à l’environnement alpin et montagnard depuis petite, j’avais envie d’ailleurs et soif d’aventure. Alors un jour, une folle idée m’a effleuré l’esprit : traverser la France à pied par les montagnes. Je l’ai fait mûrir précieusement pendant un an jusqu’à la rendre imaginable et possible. Dans le contexte environnemental actuel, c’était important pour moi de réaliser un grand voyage local et j’étais particulièrement motivée à l’idée de découvrir mon pays autrement. Jusque-là, je n’avais pas vraiment eu l’occasion de prendre le temps de le connaître. Et puis pourquoi partir à l’autre bout du monde quand le dépaysement, la beauté et la découverte se trouvent à quelques pas. La France offre un terrain de jeu incroyablement diversifié pour la marche en général, et en montagne en particulier. Deux mois après avoir démissionné, je m’élançais donc sur les chemins par un frais matin d’avril, suivant en grande partie l’itinéraire de l’Hexatrek que je me suis approprié en ajoutant des détours en des lieux qui me tenaient à cœur depuis longtemps. De Wissembourg (frontière allemande) à Hendaye (frontière espagnole), des Vosges aux Pyrénées, j’ai parcouru en long, en large ou en travers les différents massifs, chacun avec sa personnalité.

... et la suite ?