Sherpa Trek

par olivier dans Portage (hors sac à dos) 13 janv. 2009 mis à jour 30 oct. 2012 14983 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

On peut pousser le Sherpa TRek dans les bons sentiers Nous avons testé la brouette de rando Sherpa Trek sur quelques sorties avec des poids variables, de 12 à 20 kg et sur divers types de terrain. Il faut un peu d’entraînement avec l’engin pour en tirer la quintessence (voir aussi l’excellent test très complet de Bixente , du coup cet article est un petit complément et un point de vue légèrement différent)

Voir le forum associé

Principes

L’idée du Sherpa Trek est de placer la charge le plus à la verticale possible par rapport à la roue. Cela permet de mettre la plupart du poids sur la roue et de soulager au maximum le randonneur. Le Sherpa Trek s’utilise de deux façons. En terrain facile on le place devant soi, comme une brouette. Pour une descente, on peut aussi le placer devant. En montée ou en terrain difficile, on placera le Sherpa Trek derrière soi (comme un Carrix). Dans ce cas, on porte davantage la charge. Il faut tirer avec les bras et éventuellement les épaules (dans ce cas, on place la sangle sur les épaules).
Le Sherpa Trek est une structure de portage sur laquelle on peut fixer ce que l’on veut : sac à dos, caisse en plastique, sacs étanches, etc. Mettre un sac à dos, bretelles vers l’extérieur, permet de porter l’ensemble sur le dos sur les portions très délicates (franchissement de rivière, passages nécessitant de mettre les mains, chaos de gros blocs, échelles, câbles, etc.).

Fabrication

Le Sherpa Trek est réalisé en tubes d’aluminium ; il est relativement facilement démontable mais il faut des outils. La roue n’est pas de très bonne qualité et l’axe est trop long et tape pas mal dans les pierres. Le Sherpa Trek est convenablement amorti grâce à un bloc de plastique souple (une sorte de silentbloc). On peut régler la hauteur des poignées pour l’adapter à la taille du randonneur mais il faut une clé Allen. La fabrication est de qualité assez correcte et il semble relativement robuste.
Poids : 5,5 kg.

Sur routes, pistes et chemins : il se comporte très bien, on peut le pousser et faire reposer le maximum de poids sur la roue. Il faut un peu anticiper les irrégularités du terrain en inclinant le Sherpa Trek pour éviter de bloquer la roue. On peut lui reprocher la position des mains un peu haute pas très agréable à la longue mais c’est aussi une question d’habitude et cela est bien plus agréable que de porter la charge sur le dos de toute façon (sur ce type de terrain). On lui reprochera aussi l’impossibilité de lâcher une main sans avoir à poser l’engin au sol.
Sur sentier un peu technique et pentu : que ce soit avec les mains ou en utilisant la sangle, on tire la charge avec le haut du corps (contrairement au Carrix qui permet de tirer la charge avec les hanches). C’est assez fatigant et au bout d’un certain temps ça fait mal au dos. Bixente, dans son utilisation du Sherpa Trek, tire la charge par l’intermédiaire d’une ceinture de sac à dos, ce qui semble obligatoire pour les sentiers accidentés et pentus. Au niveau du franchissement, le Sherpa Trek se débrouille pas mal grâce à sa relativement grosse roue. Dans certains cas, il a tendance à taper dans le pied et cela n’est pas agréable du tout.

Conclusion : un outil intéressant à un prix assez attractif, surtout pour qui veut faire des randonnées sur terrain plutôt facile. Pour du terrain plus difficile, il faut être physique et un peu bricoler pour atteler à la taille.

Prix : 280 € environ

Sites du fabricant :
http://www.sherpa-trek.eu/
http://sherpatrek.canalblog.com/ (blog d’utilisation)

Vidéos de du Sherpa Trek en action (il faut pencher la tête Embarassed):
Vidéo 1
Vidéo 2
Vidéo 3

Sherpa Trek poussé en descente
Sherpa Trek poussé en descente

Sherpa Trek poussé en descente
Sherpa Trek poussé en descente

Sherpa Trek poussé en descente

Sherpa Trek poussé en descente

Sherpa Trek tiré

Sherpa Trek tracté
Sherpa Trek tracté

Sherpa Trek tracté

Sherpa Trek poussé
Sherpa Trek poussé

On doit le poser pour se servir des mains
On doit le poser pour se servir des mains

Sherpa Trek
Sherpa Trek

Sherpa Trek

Sherpa Trek

Franchissement
Franchissement

Il ne se débrouille pas trop mal
Il ne se débrouille pas trop mal

Il ne se débrouille pas trop mal

franchisssement de zone rocheuse

En zone accidentée on doit tracter le Sherpa Trek ce qui s'avère fatigant à la longue
En zone accidentée on doit tracter le Sherpa Trek ce qui s'avère fatigant à la longue

Utilisation de la sangle pour soulager les bras et avoir plus de puissance dans les franchissements
Utilisation de la sangle pour soulager les bras et avoir plus de puissance dans les franchissements

Dans certaines configurations le Sherpa Trek vient taper dans les pieds
Dans certaines configurations le Sherpa Trek vient taper dans les pieds

Pour les zones infranchissables, on peut utiliser le sac à dos transporté pour le mettre sur le dos
Pour les zones infranchissables, on peut utiliser le sac à dos transporté pour le mettre sur le dos

Pour les zones infranchissables, on peut utiliser le sac à dos transporté pour le mettre sur le dos

Pour les zones infranchissables, on peut utiliser le sac à dos transporté pour le mettre sur le dos

Déchargement du Sherpa-Trek
Déchargement du Sherpa-Trek

Sherpa-Trek

Sherpa-Trek

Sherpa-Trek

Sherpa-Trek

Sherpa Trek, un concurrent au Carrix ?

Franchissement de marches à la montée

Franchissement de marches à la montée
Franchissement de marches à la montée

Franchissement de marches à la montée

Franchissement de marches à la montée

Sherpa-Trek

Sherpa-Trek

Sherpa-Trek

Avec la sangle on peut lâcher les mains
Avec la sangle on peut lâcher les mains

Sherpa-Trek

Sherpa-Trek

Sherpa-Trek

Dans les passages broussailleux les mais sont assez exposées lorsque l'on tracte le Sherpa Trek
Dans les passages broussailleux les mais sont assez exposées lorsque l'on tracte le Sherpa Trek

Dans les passages broussailleux les mais sont assez exposées lorsque l'on tracte le Sherpa Trek

Les mains sont exposées lorsque l'on tracte dans les zones brouissailleuses, du coup une petite coupure sur le doigt

L'axe de roue est trop long et tape dans les obstacles, le pneu est plein (donc increvable)
L'axe de roue est trop long et tape dans les obstacles, le pneu est plein (donc increvable)

Sherpa-Trek_43_hr.jpg
Sherpa-Trek_43_hr.jpg

Le support de charge
Le support de charge

Bloc de plastique souple comme amortisseur, simple et efficace
Bloc de plastique souple comme amortisseur, simple et efficace

Les poignées, sur notre exemplaire elles étaient mal fixées, il a fallu les recoller à la colle néoprène
Les poignées, sur notre exemplaire elles étaient mal fixées, il a fallu les recoller à la colle néoprène

Réglage possible de la hauteur des poignées
Réglage possible de la hauteur des poignées

Réglage possible de la hauteur des poignées
Réglage possible de la hauteur des poignées

Dans certaines configurations le Sherpa Trek vient taper dans les pieds
Dans certaines configurations le Sherpa Trek vient taper dans les pieds

On peut pousser le Sherpa TRek dans les bons sentiers
On peut pousser le Sherpa TRek dans les bons sentiers

Commentaires