Accueil des forums
Voyager sur l'eau
une bonne leçon d'humilité
(partager)
posté le 02 juin mis à jour le 02 juin
jak91

Milan noir
(324 messages)
Inscription : 19/03/16
Lieu : 91510

Message privé
Une grande leçon d’humilité et un peu plus de 1100km (en voiture) à travers la campagne ligérienne !

Comme prévu, ce mardi 31, nous nous sommes retrouvés à Sully-sur-Loire sous une pluie battante, déjà pour y aller, les premiers signes de saturation des sols se faisaient ressentir avec quelques passages à gué sur les départementales de campagne.

Malgré tout, la météo prévoyait une amélioration dés le soir, c’est donc avec un optimisme en béton (juin quand même !) que nous arrivons à Sully en fin de matinée de ce mardi.

Ici aussi le terrain n’absorbe plus et c’est en pataugeant dans le pédiluve herbeux que nous vidons les voitures et mettons tout sous un préau à l’abri, le sympathique patron du camping nous propose un hébergement en gite de toile (genre de pontons surélevés) afin de passer la nuit plus au sec, ce que nous acceptons de suite afin de ne pas pourrir déjà nos tentes.

Aussitôt vidés, nous partons pour Montlouis (terminus du trip) afin d’y déposer la voiture et la remorque, distant d’environ 180 kms, temps estimé par Map 2h, soit retour ici vers 17h en mode cool.

À peine sortie du camping il faut revoir l’itinéraire, la fermeture de la route prévue nous oblige à partir en sens contraire! En passant sur le pont, nous nous rendons compte que la plage légendaire en face du château a perdu 50% de sa surface, oups !

Et c’est là que la galère a commencé, des routes barrées de partout, de nombreux passages à gué sur des routes submergées, des tours et des détours même le GPS ne savait plus nous diriger.

C’est là que nous aurions dû renoncer et abandonner l’espoir d’une amélioration toujours prévue par la météo, mais nous n’avons pas eu cette sagesse ! Et après plus de 4h de routes nous arrivons au camping des peupliers à Montlouis (région moins touchée par les précipitations)

Après la dépose du véhicule, nous reprenons immédiatement le retour vers Sully, là nous avons commencé à sérieusement douter, la pluie qui n’a toujours pas cessée redouble même d’intensité, compliquant encore l’itinéraire !

Nous arrivons au camping à presque 22h avec cette fois un réel doute sur l’intérêt de ce périple ?
Nous partions pour une descente cool prévue en huit jours avec des distances de vingt à vingt-cinq maxi km/j, faite de bivouacs sur les iles, de pêche, de feux de camp, baignades, bref pas de challenge, que du plaisir.

Donc après une nuit relativement bonne, la pluie n’ayant pas cessée de la veille et la vue de la Loire nous indique clairement que le niveau a sérieusement monté, de nombreux débris charriés par les eaux prouvent que l’affaire ce gâte, la plage du château a complètement disparu et des débris de toute sorte viennent former des radeaux dans les herbes hautes et les arbres noyés.

La décision déjà bien pressentie la veille est désormais évidente, plus aucun intérêt à descendre dans ces conditions, en dehors de l’aspect sécuritaire évident, les iles ont disparu du paysage et même les débarquements deviennent aléatoires, il ne reste plus qu’à se résigner et retourner chercher la voiture à Montlouis !

Ce qui était dans la plaine et les forets hier, est maintenant collecté dans les cours d’eau et les ruisseaux sont désormais des torrents qui eux-mêmes grossissent les rivières, qui, maintenant isolent de plus en plus les villages, nous avons du longer (de loin) le Beuvron sur au moins 50 km avant de trouver un pont assez haut pour en permettre le passage, bref presque dix heures pour revenir sur Sully puis … maison .

En ce qui nous concerne ce n’est seulement que partie remise fin juin, si…si….(ce sera l’été), pour nous, ce n’est en fait qu’une bonne expérience d’humilité face aux éléments, il aurait été stupide et indécent de s’entêter .

Mais, j'ai une pensée particulière pour les locaux qui eux s'en seraient bien passés.
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités. KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 02 juin
jeanpatriceveilhan

Etourneau
(68 messages)
Inscription : 09/07/15

Message privé
Ouahh, impressionnant!
Quand je pense que la Loire peut manquer d'eau au point de toucher assez souvent!
Le bon côté, c'est que fin juin il y aura sans doute juste le niveau qu'il faut, un bon petit courant sympa, même pas vraiment besoin de pagayer :D
Allez, partie remise!
posté le 02 juin
Kajak

Milan noir
(270 messages)
Inscription : 27/06/15
Autre

Message privé
Bravo
savoir renoncer est une preuve de sagesse et de survie dans certains cas.
bonne descente fin juin (les journées seront encore plus longues et le soleil sera revenu, esperons!)

K
posté le 03 juin
jak91

Milan noir
(324 messages)
Inscription : 19/03/16
Lieu : 91510

Message privé
Ce n'est parce-que celle-ci est haute, qu'elle est forcement plus dangereuse, mais l'esprit même de la rand' eaux est hors sujet (plus de bivouacs sympas) par contre pour ceux qui courent âpres les km et donc le challenge est le but, c'est le moment de battre des records
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités. KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 03 juin
nidrey

Etourneau
(78 messages)
Inscription : 25/11/15
Lieu : Reims

Message privé
Jean-François Souchard (Canoë company) a mis une intéressante vidéo en ligne de la maison éclusière de Civray de Touraine, tournée hier :
Les crues du Cher
On voit que l'eau est passée sur le quai, mais on y voit également que, il y a 160 ans, elle était deux mètres plus haut !
Vous remarquerez aussi que les deux plus grosses crues ont eu lieu fin mai et début juin...
Canoë diffusion, distributeur des canoës Esquif et Venture.
posté le 03 juin
plume37

Etourneau
(61 messages)
Inscription : 26/06/15

Message privé
Effectivement nous sommes dans une semaine assez spéciale..
La Loire est très haute au niveau de Tours, mais pas forcement aussi dangereuse qu'on pourrait le penser. L'absence de remous et autres turbulences fait d'elle une sacrée autoroute.
Je vais la tester ce week end.
Je suis aussi passé voir le Cher hier soir, il devient beaucoup plus dangereux, et en ce qui concerne l'Indre, il ne faut même pas espérer s'en approcher.

Ce n'est clairement pas la semaine pour se lancer dans une rando, la décrue n'étant toujours pas annoncée. Je suis vraiment désolé que cet événement ait coïncidé avec tes projets :-/
Tu auras fin juin une Loire rapide et toute en verdure. Comme le soleil reviendra ça devrait être magnifique. L'autre inconvéniant pourrait être les moustiques. J'ai déjà croisé quelques îles infestées l'an dernier.

Ce n'est que partie remise :)
-- Helios 380 ligérien.
posté le 03 juin
Trappeur63

Sterne arctique
(167 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
T'as bien fait Jack. J'ai fait un petit bout de Loire dernièrement, (Andrezieux - Marclopt ), elle est compliquée surtout sur les îles a peine immergées et les berges soit inexploitables soit transformées en mangroves lol.
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 03 juin
jak91

Milan noir
(324 messages)
Inscription : 19/03/16
Lieu : 91510

Message privé
D'ailleurs, sur vigicrue la Loire est restée en situation verte sur cette portion.

Par contre ce n'était effectivement pas la même chose sur les affluents, le pire (que j'ai eu l'occasion de voir) était la Sauldre et le Beuvron , le cher n'était qu'un lac , mais ne semblait pas faire autant de dégâts (les villages étaient semble t-il moins proches.

@Trappeur:
Salut Arnault , ce qui m'ennuie le plus, c'est que cela devient une fâcheuse habitude que le mauvais temps s'invite à mes sorties, depuis au moins 4 ans je n'arrive pas à faire un trip complet sous un soleil (rappelles toi la Dordogne en Avril ). :(

J'ai l’impression que ça devient plus sur l'hiver! ;)
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités. KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 03 juin
surlarivière

Martinet
(29 messages)
Inscription : 25/07/15

Message privé
merci les mecs ...j'avais une hésitation à me faire une petite sortie
...histoire d'avoir un peu de speed je vais
remballer ...;)
http://surlariviere.skyrock.com/
posté le 03 juin
chrisbar

Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 01/02/16

Message privé
Sage résolution que de ne pas se lancer dans l'aventure, ici à Amboise elle nous rappelle que c'est le dernier fleuve sauvage, charriant de multiples débris et continue de monter.
Avec un tel débit difficile d'accoster sur les iles et rien ne dit que dans la nuit le bivouac ne soit victime de la montée des eaux...

j'avais moi aussi prévu de faire la descente du bec d'allier-Amboise dans le même état d'esprit d'ici une grosse semaine, mais je pense que je vais reporter aussi plus vers fin juin et peut être devoir écourter la distance.
peut être nous nous retrouverons sur le fleuve à cette époque.
posté le 04 juin
grandpas

Hirondelle
(13 messages)
Inscription : 26/05/11
Lieu : Grasse

Message privé
j'ai prévu de faire la Loire de Digoin à Angers sur 2 semaines avec le kayak nautiraid biplace à partir du 12 juillet mais je commence à me poser des questions, car slalomer entre les troncs d'arbres, les décharges et débris divers, les carcasses de voitures ou autres, etc,.. risque de me rappeler les inondations que j'ai vécues dans 06, fin octobre 2015 (je suis près de l'endroit où il y a eu 8 morts, noyés dans un garage de résidence). bref, les crues centennales commencent à devenir décennales, voire annuelles... (et les crues millénaires, bientot décennales ? merci le changement climatique.... meme si l'on ne pourra jamais dire ou prouver que cette crue n'était pas prévue au programme du destin habituel).

Est ce que la Loire redeviendra belle et propre d'ici mi juillet ? (ou encore un tas de débris entassés le long des berges ou sous les ponts). Quelle seront les portions sales à éviter ? est ce que cela vaudra encore le coup cette année de faire cette descente de Loire ou est il préférable d'aller voir ailleurs pour cet été 2016 ? (et moi qui avait peur d'avoir peu d'eau en juillet sur la Loire si le printemps était sec)

En tout cas, si cela branche une personne de faire un bout de loire avec moi , un ou plusieurs jours,, n'hésitez pas car je suis prévu seul dans mon biplace pour l'instant. (Ma tournée: vers Nevers le 14 juillet, vers orléans le 19 juillet, vers Tours ou Amboise le 23, pour finir à Angers vers le 26 juillet) . des gares sncf ou bus flixbus (pour pas cher..) tout au long du parcours...
posté le 04 juin
jak91

Milan noir
(324 messages)
Inscription : 19/03/16
Lieu : 91510

Message privé
grandpas :
j'ai prévu de faire la Loire de Digoin à Angers sur 2 semaines avec le kayak nautiraid biplace à partir du 12 juillet mais je commence à me poser des questions, car slalomer entre les troncs d'arbres, les décharges et débris divers, les carcasses de voitures ou autres, etc,..

Est ce que la Loire redeviendra belle et propre d'ici mi juillet ? (ou encore un tas de débris entassés le long des berges ou sous les ponts). Quelle seront les portions sales à éviter ? est ce que cela vaudra encore le coup cette année de faire cette descente de Loire ou est il préférable d'aller voir ailleurs pour cet été 2016 ? (et moi qui avait peur d'avoir peu d'eau en juillet sur la Loire si le printemps était sec)
.


Je pense qu'au contraire cela aura eu la vertu de nettoyer débarrasser les berges et les iles, la Loire n'est pas sortie faire la razzia dans les villages elle a simplement utilisé la totalité de son lit.
Cela aura aussi l'inconvénient d'avoir emmené les stocks de bois flotté qui sont le combustible indispensable aux feux de camp.

En revanche, dés Orléans (le Loiret), les affluents auront apporté successivement leur récupération de toutes sortes (eux ont fait main basse dans les patelins), mais c'est plus certainement vers l'estuaire que le gros des embâcles risque de s'amonceler, la Loire étant haute il est peu probable qu'elle retienne le dérivant (les iles sont sous l'eau, dons peu d’accroche) .

Mais pour ce qui est des carcasses de voitures et etc.. tu as plus de chance de les retrouver dans les casses si tu veux faire de la récup :D

Et en ce qui est des pronostics de ce que sera l'état des bivouacs et des hauteurs d’eau, à moins d’être devin, je ne m’y risquerais même pas à parier une chemise :/

Le pire maintenant, ce serait un coup de vent qui n'aurait pas de difficulté à coucher les arbres qui se cramponnent encore à la boue,

Le jour même où je suis parti, la météo promettait l'amélioration pour le soir et le beau temps pour ce we !! Donc mieux vaut observer les grenouilles :) Positivons, j’ai fais l’économie d’un spray solaire.
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités. KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 05 juin
Alaintrt

Martinet
(23 messages)
Inscription : 22/02/16
Lieu : 91090

Message privé
Bonsoir à tous
et bien, je vois que je ne suis pas tout seul à avoir fait demi tour ce 31 mai: comme le dit Jack, l'humilité est à l'ordre du jour.
En vérité je ne suis pas parti du tout. J'espérais faire Vierzon Tours et pouvoir continuer vers Nantes, mais la situation du 30 et 31 m'ont fait regarder Vigicrues plutôt deux fois qu'une et comme la crue s'amplifiait. j'ai annulé. Je préfère pour ma part repousser à septembre ne désirant pas le moins du monde devoir patauger sur des berges encore boueuses après la décrue et y gâcher mes bivouacs.
je viens de regarder les images de JF Souchard à Civray et c'est assez impressionnant quand on a vu le Cher autrement plus calme au même endroit.

Alaintrt
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 05 juin
marie31

Sterne arctique
(186 messages)
Inscription : 06/06/15

Message privé
je vais me faire des ennemies mais nous la sortie prevue en ardeche fut un succes !!
2 jours dans les gorges en open canoe
un petit orage à l arrivée le dernier jour sinon beau temps
posté le 05 juin
Alaintrt

Martinet
(23 messages)
Inscription : 22/02/16
Lieu : 91090

Message privé
Toi je te parle même plus !! :mad: :mad:
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 05 juin
Alaintrt

Martinet
(23 messages)
Inscription : 22/02/16
Lieu : 91090

Message privé
Plus sérieusement, tu as eu de la chance et c'est tant mieux !!
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 05 juin
Trappeur63

Sterne arctique
(167 messages)
Inscription : 12/12/10
Lieu : Loire, Auvergne et Dordogne

Message privé
Pourquoi pas jak91, on essaiera l hiver lol. Mais si tu es chat noir, tu es chat noir ! Tu vas nous attirer des icebergs sur l allier :D
disciplines : rando à pied, en raquettes et en canoë avec recherche de l'autonomie la plus complète possible quelle que soit la saison. matériel : canoë gonflable Gumotex baraka; pulka; raquettes à neige. J'ai posé le pied : Auvergne évidemment; Espagn
posté le 05 juin
jak91

Milan noir
(324 messages)
Inscription : 19/03/16
Lieu : 91510

Message privé
Alaintrt :

Je préfère pour ma part repousser à septembre ne désirant pas le moins du monde devoir patauger sur des berges encore boueuses après la décrue et y gâcher mes bivouacs.
je viens de regarder les images de JF Souchard à Civray et c'est assez impressionnant quand on a vu le Cher autrement plus calme au même endroit.

Alaintrt


Salut alain

Oui, malheureusement je pense que tu ais raison de repousser à septembre, j'ai moi aussi le sentiment qu'il faudra au moins ça pour rendre les bivouacs accueillants, nous avions envisagé de remettre ça à la fin du mois à la place d'un rando vélo, mais je crains que ce soit effectivement trop précoce .
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités. KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 05 juin
jak91

Milan noir
(324 messages)
Inscription : 19/03/16
Lieu : 91510

Message privé
Trappeur63 :
Pourquoi pas jak91, on essaiera l hiver lol. Mais si tu es chat noir, tu es chat noir ! Tu vas nous attirer des icebergs sur l allier :D



Surtout que sur l'Allier il y a deux ans en mai ont a eu du -4 à Issoire , donc c'est pas impossible
profite de l'été pour adapter un socle de charrue sur ton Baraka ce sera plus sur; :D
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités. KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 06 juin
FranckC

Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 18/12/15

Message privé
Bonsoir
J’espère que cela va se calmer, le 26 du mois je tente un “le Puy en Velay – St Brévin les pins”, en Gumotex Solar 410.
Saint Gumotex priez pour nous...amen...du soleil :cool:
posté le 06 juin
Alaintrt

Martinet
(23 messages)
Inscription : 22/02/16
Lieu : 91090

Message privé
le 26 du mois de juin ??
Mais tu vas dormir ou ?
A mon humble avis ce n'est pas prêt d'être praticable sur les berges et dans les campings de bord de Loire:
Pour info une amie qui randonne en cyclo vient de m'écrire hier:" le camping de Vineuil est dans un sale état et celui de Chailles (juste après) est inondé."

Renseigne toi sur la situation avant de partir en contactant les loueurs de canoé sur la Loire et les responsables de campings ils sauront te dire comment est le terrain.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 06 juin
FranckC

Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 18/12/15

Message privé
20 jours pour sécher ;) ....on verra bien la tendance.
N'ayant pas l'intention de dormir dans le moindre camping, cela me laisse plus de possibilités pour trouver un petit endroit au sec...en théorie..toujours ;)
posté le 06 juin
Alaintrt

Martinet
(23 messages)
Inscription : 22/02/16
Lieu : 91090

Message privé
La question est celle que je soulevais plus avant dans ce fil de discussion.
j'ai fait Roanne Tours l'an dernier en canoé et pour dormir je privilégiais les bivouacs sur les rives avec une tente ou un hamac, mais si les rives sont boueuses suite à la crue et la décrue avant que ce soit praticable et sec ça peut prendre du temps. Je voulais faire cet année Vierzon sur le Cher, Tours et continuer au delà mais les iles de la Loire étaient sous les eaux il y a deux jours les rives pas mieux ... j'ai annulé et reporté en septembre pour ne pas patauger... renseigne toi bien avant de partir, parce que que une fois sur place; si c'est pas top tu vas galérer .
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 06 juin
FranckC

Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 18/12/15

Message privé
Merci pour le conseil.
La météo sur les 20 jours sera décisive.
posté le 06 juin
jak91

Milan noir
(324 messages)
Inscription : 19/03/16
Lieu : 91510

Message privé
http://www.youtube.com/watch?v=VARzUAF0Hzg&sns=em


Allez, je vous la met pour vous vous remonter le moral et relativiser, y en a pour qui c'est pire!
Mais qu'il se rassure, comme le dit si bien un proverbe Togolais :

"Femmes qui rient, moitié dans ton lit "

Et là, pour pécho y a le potentiel , mais... pas avec ses deux collègues, même pas un doigt... d'humour :D
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités. KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 07 juin
Alaintrt

Martinet
(23 messages)
Inscription : 22/02/16
Lieu : 91090

Message privé
OUPS!!

Je ne suis pas un pro de la navigation en canoé, barque ou kayak, mais celle là je ne l'aurais pas faite: la barque est pour un, maxi deux: Ils vont faire quoi de la mamy de 90 kg perchée sur son perron qui appelle au secours? Décidément, on n'est pas aidé! Qu'ils laissent faire les pompiers, eux ils savent et n'ont pas peur de marcher dans 1 m d'eau :D
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 07 juin
MichMich

Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Les deux demoiselles, elles y seraient allé toutes seules, elles se seraient certainement mieux débrouillées, car dans cette barque, il n'y en a qu'un qui fait n'importe quoi tout en le commentant...
posté le 07 juin
jak91

Milan noir
(324 messages)
Inscription : 19/03/16
Lieu : 91510

Message privé
Soyons moqueur, mais indulgent;

C’était quand même avec de bonnes intentions, imagine ses enfants, l’affiche qu’ils ont maintenant …le retour à l’école à dut être un sacré sale moment.

Maintenant il n’y a plus guère que les Kerguelen pour finir la carrière (s’ils n’ont pas la télé ?).

Ce n’est pas une barque, c’est une annexe de bateaux (celles qui sont rangées à la verticale dans les ports) déjà seul ce n’est pas le pied, mais là… C’est pathétique, mais … c’est si bon.

Pour les deux fliquettes, je crois savoir qu’il y en a déjà une qui est sur le billard pour se faire greffer une barbe et des mèches rasta.

Quant à la mamie, ils l’ont tractée à la manière d’une ancre flottante...d’une ancre. :D
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités. KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 07 juin
Alaintrt

Martinet
(23 messages)
Inscription : 22/02/16
Lieu : 91090

Message privé
Tu es gentil Jak!

j'ai cherché un peu et la vidéo à fait le tour de France !! on la retrouve un peu partout, mon épouse me l'a proposée.
Je confirme pour la fliquette, elle est en traitement hormonal à la testostérone. Sa collègue a quitté la France, mais on ne sait pas pour où... :D :D
Quand au capitaine du navire, il se cache en Afrique, mais même la, il y a Internet.
Le but, c'est le chemin. (Goethe)
posté le 08 juin mis à jour le 08 juin
jak91

Milan noir
(324 messages)
Inscription : 19/03/16
Lieu : 91510

Message privé
En y regardant bien, la blonde, oui je dis bien, la blonde, (toujours là, celle la même ]:D ), elle est loin, oh bien loin d’être une innocente victime!
Regarder comment sournoisement et de façon sournoise :o , elle lâche le poteau au moment même ou le pov homme essai de s'y amarrer, donc, forcement si la barque n'a plus de maintien c'est la loi de la glisse qui s'applique .

Bon allez j’arrête, c'est promis, c'est juré, je les laisse sécher, avec ce qu'ils ont pris, de toutes façon, ils vont mettre un peu de temps :D (arrête)
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités. KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 10 juin
Tobey234

Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 10/06/16

Message privé
jak91 :
Une grande leçon d’humilité et un peu plus de 1100km (en voiture) à travers la campagne ligérienne !

Comme prévu, ce mardi 31, nous nous sommes retrouvés à Sully-sur-Loire sous une pluie battante, déjà pour y aller, les premiers signes de saturation des sols se faisaient ressentir avec quelques passages à gué sur les départementales de campagne.

Malgré tout, la météo prévoyait une amélioration dés le soir, c’est donc avec un optimisme en béton (juin quand même !) que nous arrivons à Sully en fin de matinée de ce mardi.

Ici aussi le terrain n’absorbe plus et c’est en pataugeant dans le pédiluve herbeux que nous vidons les voitures et mettons tout sous un préau à l’abri, le sympathique patron du camping nous propose un hébergement en gite de toile (genre de pontons surélevés) afin de passer la nuit plus au sec, ce que nous acceptons de suite afin de ne pas pourrir déjà nos tentes.

Aussitôt vidés, nous partons pour Montlouis (terminus du trip) afin d’y déposer la voiture et la remorque, distant d’environ 180 kms, temps estimé par Map 2h, soit retour ici vers 17h en mode cool.

À peine sortie du camping il faut revoir l’itinéraire, la fermeture de la route prévue nous oblige à partir en sens contraire! En passant sur le pont, nous nous rendons compte que la plage légendaire en face du château a perdu 50% de sa surface, oups !

Et c’est là que la galère a commencé, des routes barrées de partout, de nombreux passages à gué sur des routes submergées, des tours et des détours même le GPS ne savait plus nous diriger.

C’est là que nous aurions dû renoncer et abandonner l’espoir d’une amélioration toujours prévue par la météo, mais nous n’avons pas eu cette sagesse ! Et après plus de 4h de routes nous arrivons au camping des peupliers à Montlouis (région moins touchée par les précipitations)

Après la dépose du véhicule, nous reprenons immédiatement le retour vers Sully, là nous avons commencé à sérieusement douter, la pluie qui n’a toujours pas cessée redouble même d’intensité, compliquant encore l’itinéraire !

Nous arrivons au camping à presque 22h avec cette fois un réel doute sur l’intérêt de ce périple ?
Nous partions pour une descente cool prévue en huit jours avec des distances de vingt à vingt-cinq maxi km/j, faite de bivouacs sur les iles, de pêche, de feux de camp, baignades, bref pas de challenge, que du plaisir.

Donc après une nuit relativement bonne, la pluie n’ayant pas cessée de la veille et la vue de la Loire nous indique clairement que le niveau a sérieusement monté, de nombreux débris charriés par les eaux prouvent que l’affaire ce gâte, la plage du château a complètement disparu et des débris de toute sorte viennent former des radeaux dans les herbes hautes et les arbres noyés.
assurance
La décision déjà bien pressentie la veille est désormais évidente, plus aucun intérêt à descendre dans ces conditions, en dehors de l’aspect sécuritaire évident, les iles ont disparu du paysage et même les débarquements deviennent aléatoires, il ne reste plus qu’à se résigner et retourner chercher la voiture à Montlouis !

Ce qui était dans la plaine et les forets hier, est maintenant collecté dans les cours d’eau et les ruisseaux sont désormais des torrents qui eux-mêmes grossissent les rivières, qui, maintenant isolent de plus en plus les villages, nous avons du longer (de loin) le Beuvron sur au moins 50 km avant de trouver un pont assez haut pour en permettre le passage, bref presque dix heures pour revenir sur Sully puis … maison .

En ce qui nous concerne ce n’est seulement que partie remise fin juin, si…si….(ce sera l’été), pour nous, ce n’est en fait qu’une bonne expérience d’humilité face aux éléments, il aurait été stupide et indécent de s’entêter .

Mais, j'ai une pensée particulière pour les locaux qui eux s'en seraient bien passés.

Bonjour, merci beaucoup pour votre partage, comme vous l'avez dit, c'est une grande leçon à méditer :)
posté le 02 juil.
chrisbar

Papillon monarque
(3 messages)
Inscription : 01/02/16

Message privé
petit retour sur la semaine derniere une portion de Loire réalisée. départ Saint-Satur (Sancerre) à Amboise en kayak de mer.

trop bon niveau d'eau qui a eu pour conséquences d'avoir moins de possibilités d'accostage et de bivouacs et plusieurs jours à naviguer la mer à cause du vent S/O ça fait les bras ! ;)

Fait 2 campings:

Sully/loire avec un accès direct au camp pas joli joli, mais une belle plage 200m après permet un accostage et un départ sympa. accueil sympa pour un tarif Loire à vélo.

Beaugency accès difficile car les berges s'effondrent il faut hisser le kayak à pus de 4m de haut, tarif Loire à vélo également.


pour les difficultés sur ce tronçon:

aucun portage réalisé hormis les centrales nucléaires.

Orléans passage sous l'arche la plus à droite ça tabasse vraiment pas mal, mais j'ai eu droit aux félicitations des mariniers :)
Meung/loire passage de l'ancien pont mouvementé
Beaugency passage sous l'arche la plus à droite
Blois premier ancien pont pas mal de rappels sur la droite passage au centre.
Blois vieux pont passage sous l'arche centrale sportif.

pour résumer une superbe descente pas aidé par la météo maussade.
des paysages superbes, une faune qui m'a comblée entre autre 3 chevreuils, un groupe d'une centaine de cygnes, un rat-gondin albinos et un castor !
vivement la prochaine !

bonne descente a vous.
posté le 04 juil.
surlarivière

Martinet
(29 messages)
Inscription : 25/07/15

Message privé
]"la femme qui rit pour un lit de rivière....jack!"ça a du sévèrement se marrer chez la gente féminine ....

je pars le 7 juillet météo favorable annoncée ( j'avais bien une grenouille.....au dernier périple)
je me décide sur l'indre
que je ne connais pas du tout

((au pire pour les berges impraticables il y a le hamac ...(mais bon avec mon chien j'ai déjà essayé à blanc c'est pas possible))

si vous avez des infos
cette année j'achète de quoi recharger en solaire (histoire de faire des photo et de me géolocaliser)
j'ai vu un truc pas cher ( moins de 50 euro)
chez décathlon vous en pensez quoi ?
http://surlariviere.skyrock.com/
posté le 20 août mis à jour le 20 août
grandpas

Hirondelle
(13 messages)
Inscription : 26/05/11
Lieu : Grasse

Message privé
moi aussi, j'ai fait la Loire entre Digoin et Angers (donc un peu de Maine à contre courant sur 10 km) sur 14 jours entre le 13 juillet 2016 et 27 juillet. (520 km). c'était la bonne année pour le faire en juillet (vu la météo de juin)

Météo superbe !! j'ai adoré les 3 premiers jours.
le portage de décize est néanmoins une galère avec un kayak de mer biplace, seul, malgré les roues. ils ont eu l'intelligence de mettre une chaine en travers du passage....

baignades conseillées pendant la canicule .

en effet, le pont de Blois m'a traumatisé. j'y ai perdu une chaussure de plage, puis les rochers volcaniques à Diou...où mon kayak nautiraid a perdu un peu de peau en frottant malgré ma descente du bateau.
d'autres passage où l'on prie de ne pas toucher et frotter (pont de Tours, etc,..)
j'ai rencontré 3 norvégiens qui ont explosé un kayak de mer au pont de la charité sur Loire. ils se sont trompé d'arche . une seul permet de passer, c'est celle où c'est indiqué. ne tentez pas les autres. j'avais le topo et pas eux et ils ne lisaient pas le français. ils ont cherche de la fibre de verre après pour réparer à Beaugency.

j'ai vu des ragondins partout mais pas de castor malheureusement. pourtant l'un deux a tapé la nuit pendant 2h sur un peuplier à coté de ma tente. mais le flash n'a pas de portée suffisament grande. et cela n'a pas arreté le castor dans son travail. le lendemain matin, j'ai constaté les dégats sur une pauvre branche de peuplier qu'il n'a pas réussi à dégager complètement.

du coup, je suis reparti 2 semaines après sur la dordogne et vezere à contre courant (200km de parcours) avec mon biplace nautiraid où finalement j'ai moins frotté que sur la loire.
posté le 20 août
Claude en cano_

Sterne arctique
(170 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Le pont de pierre de Blois se passe par l'arche la plus à droite qui est en eau: le passage à gauche n'est pas praticable par basses eaux.
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 23 août
locololo

Martinet
(17 messages)
Inscription : 08/06/10

Message privé
Bonjour,

en effet bons sentiments .

Une chose me surprend c'est la naïveté des gens quant à la puissance de la nature : eau , vent , neige, feu ,...
Beaucoup savent ici que traverser un gué avec de l'eau aux genoux (voire moins) est une affaire délicate . Avec tous les pièges que peut présenter une zône urbanisée , notamment les bouches d'égout et autres aspirateurs à eau . Je comprends qu'on veuille aider mais les gens manquent un peu de jugeote parfois . Je n'ai pas vu les vidéos mais pour avoir assisté et visionné des vidéos de certaines évacuations, interventions de ce type , je reste circonspect .
Mais moi-même, me montrerais-je sans doute imprudent dans certaines circonstances que je ne maîtrise pas ?

Pour en revenir au sujet initial .
Tu parles de prévisions météo en amélioration .
Je suis d'accord mais tu es à Sully et tout ce qui est tombé en amont va arriver dans les jours suivants et donc la crue va se poursuivre et même augmenter . N'as-tu pas consulté vigiecrue ou un autre organisme ?
Cela me fait penser aux conducteurs qui lèvent le pied lors de pluie mais réaccèlère dès que celle-ci sèche bien que la chaussée soit toujours détrempée .
Je dis ça je dis rien ! J'ai aimé les crues auparavant, profitais de l'abondance de l'eau pour surfer, jouer entre les obstacles (même les arbres mais branches hautes) , j'étais fort et bourrin , Con quoi parce que souvent seul sans sécu !
Je me suis assagi avec l'âge , affaibli . Mais en voyant ce que charrie une rivière en crue je me dis que j'étais irresponsable .
Ouais mais ce que cela avait du bon .

Que les vents vous portent !! Que les eaux vous portent !!
(partager)
Remonter