En kayak de mer de la Loire à la Manche !

(réalisé) share(partager)
En kayak de mer de la Loire à la Manche !

Périple au fil de la Loire, depuis Aurec-sur-Loire (43) jusqu'à l'estuaire à Saint-Brévin-les-Pins (44) puis le long des côtes bretonnes jusqu'à Cancale (35).

Du 16 mai 2018 au 02 juillet 2018

48 jours en solo pour un peu plus de 1600 kilomètres parcourus.
kayak de mer
Quand : 16/05/18
Durée : 48 jours
Distance totale : 1697.8km Dénivelées : +5692m / -5700m
Alti min/max : -99m/493m
Carnet créé par Rikou le 22 juil. 2018
modifié le 04 août 2018
4745 lecteur(s) - 29
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 1 - 16/05/2018 (mise à jour : 01 août 2018)

Distance section : 21.8km Dénivelées section : +195m / -172m
Section Alti min/max : 417m/493m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML
Commentaires
share posté le 23 sept. mis à jour le 23 sept.

Michelcky
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 23/09/18

Message privé
J'ai moi-même fait la descente de la Loire ,de VOREY ( environ 20 km après Le Puy en Velay ) jusqu'à Marseilles les Aubigny ( un peu avant La Charité sur Loire ) vers la mi-aout . Je voulais le faire début juin mais lors de ma reconnaissance de la Loire fin mai , j'ai estimé qu'il y avait beaucoup trop d'eau pour moi , surtout en amont d'Aurec , les rapides m'avaient vraiment impressionné ! Par contre en aout l'eau m'a manqué en plein d'endroits !!! J'ai une question , je ne vois pas de roues pour le portage sur les premiers clichés , vous faisiez comment pour le franchissement des obstacles ?
share posté le 23 sept.

Rikou
Martinet
(42 messages)
Inscription : 21/03/14

Message privé
Bonjour
Les roues du chariot étaient coincées derrière les cales-pieds, dans le cockpit et l'armature pliée sur le pont arrière.
J'ai fait une première tentative pour descendre la Loire en septembre 2015 et le manque crucial d'eau entre Lavoûte-sur-Loire et Aurec-sur-Loire a rendu difficile la progression au fil de l'eau, m'obligeant à faire beaucoup de portages.
Et cette année j'ai voulu partir à nouveau du Mont-Gerbier-de-Jonc mais la neige est venue contrecarrer mon plan.
Abusus Non Tollit Usum

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56