en

Baudriers ultra légers (moins de 100g) (2019)

par YvesB 10 janv. mis à jour 08 févr. 704 lecteurs Soyez le premier à commenter share(partager) 1
Type de matériel testé : baudrier

Résumé :

Ça y est, la barre des 100g est passée, nous avons donc sélectionné 4 de ces baudriers ultralégers. Ces baudriers sont tous normés EN 12277 : ce sont donc des équipements d’alpinisme et escalade, comme n'importe quel autre baudrier normé du marché !
Ils nous a semblé intéressant de proposer ces choix de matériel pour le voyageur nature qui souhaite arpenter des parcours plus techniques où le gain de poids devient prépondérant, on cite en exemple
- parcours rocheux (arêtes, sommets) sur plusieurs jours
- trek avec traversée de glacier
- ski de randonnée avec traversée de glacier
- parcours de via ferrata (Dolomites par exemple) pouvant durer jusqu’à une semaine (en cherchant bien).

Ces nouveaux baudriers qui ont le qualificatif d’ultraléger sont pour la plupart issu du ski-alpinisme ce qui implique des choix de construction :
- ils ne sont évidemment pas des plus confortables par rapport aux « classiques », le manque de matière se faisant parfois cruellement sentir lorsqu’on se suspend.
- Ils sont du coup peu adaptés à la pratique de l’escalade sportive par exemple (où la suspension et parfois la chute sont répétées plusieurs fois quotidiennement).
- De même, ils ne sont souvent que peu réglables, on choisira donc la taille avec attention : le tour de taille, et les cuisses, avec des surprises, les cuissots des skieurs alpinistes (dont je ne fais apparemment pas partie :)) ont l’air particulièrement développés, j’ai dû prendre une taille S pour mes cuisses… pour 1,83m c’est le comble !
    Certains sont fait pour s’enfiler skis aux pieds ; d’autres non, avantages et faiblesses.
    Ces matériaux légers avec peu de matière paraissent « fragiles » : évitez donc de les malmener avec des frottements (s’asseoir sur des pierres rugueuses), le contact avec des piolets, crampons ou broche à glace ne doit pas être du meilleur effet. Ils ont d’ailleurs parfois une durée de vie (donnée par le fabricant) relativement courte.

Matériel testé dans ce dossier :

nom poids note globale Prix
Choucas Light Blue Ice 92 g
68 €
Loopo Lite Edelrid 94 g
60 €
OZ 22 Ultra Race Cilao 120 g
65 €
Alp racing Camp 122 g
60 €
Pour donner des idées du poids de baudriers classiques, même si l’on tend vers la légèreté par rapport à quelque années en arrière, voici quelques exemples :
- Petzl (classique) 500g, baudrier très répandu.
- Beal Aeroteam : 300g, c'est un baudrier collectivité, peu cher, "minimaliste", on perd déjà en confort.
- Petzl ultra light : le Plume, 150g, il ne fait donc pas partie de notre test.
- Baudrier de fortune en sangle, puisqu'il faut un mousqueton pour le tenir, on dépasse les 100g.
- Baudrier en corde (juste le tour de hanche avec un nœud de chaise) : 1 bon mètre de corde, on avoisine donc les 100g, cela peut être un bon choix de fortune, mais ne "prend" que la taille.

Aparté sur la durée de vie d’un EPI (Équipement de protection Individuel)

On notera bien la durée de vie du produit dans la notice du fabricant : il y a en général une durée de stockage qui précède une durée d’utilisation. Sur les baudriers classiques on est passé (en général, mais reportez vous bien à la notice) à 5 ans de stockage pour 10 ans d’utilisation. Eh oui, mauvaise nouvelle, si portez votre vieux baudrier depuis plus de 10 ans, il est sûrement à réformer ! Bon en utilisation perso, j’avoue avoir déjà fait traîner au-delà, mais jusqu’à quand ? jusqu’à quand le textile perd effectivement ses propriétés résistantes ? On se dit toujours que les fabricants gardent de la marge, mais…
En tant que pro (Guide, BE, AMM) ainsi que dans les milieux associatifs, on se doit d’avoir un matériel aux normes EPI d’autant plus que les contrôles administratifs sont maintenant fréquents !

Tableau récapitulatif des poids, avec, en plus des baudriers testés, le poids d'autres baudriers à titre comparatif.
Poids
en gramme
Poids Fabricant taille SPoids Fabricant taille MPoids Fabricant taille LPoids constaté
Pochette
Poids constaté Pochette +
baudrier en taille M
Blueice848993592
Edelrid7780831094
Cilao78859421120
Camp9010010812,5122
Petzl Luna S25450
Petzl Corax L25605
Petzl Altitude150150160
Beal Aeroteam 3300300300
Black Ciamond Couloir ultra blue215235245



Légèreté et compacité
Ils sont tous légers et compacts, donc c’est une réussite. Ils ont tous une petite housse de protection compacte qui permet de le ranger et de les protéger au fond du sac. On arrive vraiment à oublier ces baudriers, qu’on les porte, ou qu’on les transporte.

Pochette de rangement
Cilao : 21g, la plus lourde, pour un baudrier de 100g, c'est trop, même s'il est solide, mieux vaut la remplacer.
Edelrid : 10g
Blue Ice : 5g, dans la même veine que le baudrier, hyper léger
Camp : 12,5g

Facilité d’enfilage
Camp : très classique, le plus simple.
Cilao : classique.
Blue Ice : un peu plus difficile.
Edelrid : bien lire la notice.

Sécurité
Camp : classique, peu de chance de se tromper.
Cilao : classique,  attention à ne pas s'encorder sur le scratch ! la marque orange du pontet est là pour vous détromper.
Blue Ice: bien s’encorder par les deux « pontets »  prévus à cet effet, risque dans une tempête ou manque de lucidité.
Edelrid : un peu plus de risques de se tromper que le Blue Ice.

Enfilage par temps froid (avec gants)
Camp : facile.
Cilao : un scratch à mettre en plusieurs.
Blue Ice : oui ; avant d’essayer j’avais douté, mais c’est quand même plus dur.
Edelrid : oui ; avant d’essayer j’avais douté, mais c’est quand même plus dur.

Enfilage skis aux pieds
Camp : non
Cilao : non
Blue Ice : oui
Edelrid : oui

Enfilage chaussures de ski aux pieds
Camp : oui, avec un bon équilibre
Cilao : oui, avec un bon équilibre
Blue Ice : oui
Edelrid : oui

Réglage
Camp : serrage de la taille classique avec 15 cm de réglage, cuisses fixes.
Cilao : serrage de la taille avec scartch avec 12 cm de réglage, cuisses fixes.
Blue Ice : serrage de la taille avec clip 5cm de réglage, petit réglage des cuisses.
Edelrid : pas de réglage de taille, petit réglage des cuisses.

Porte-matériel
Camp : 2 porte-matériel minimalistes.
Cilao : 2 porte-matériel minimalistes plus le large pontet sur lequel on peut mettre également du matériel.
Blue Ice : 2 porte-matériel minimalistes.
Edelrid : 4 vrais porte-matériel, un luxe !!! Ils ont l’air très léger, pas sûr de mettre tout le rack de friends.

Confort en suspension
On le sait, un des points faibles de ces baudriers ultra light.
Camp : hum
Cilao : ouille
Blue Ice : j’veux descendre
Edelrid : pose moi tout de suite !!!

Conclusion
Est-ce un matériel de plus à acheter (ou collectionner) ? Si vous avez un « vieux » baudrier pour l’escalade, pesez-le ! Une différence de poids de quelques centaines de grammes apporte un confort assez marqué sur des parcours itinérants. De ce côté-là, ces baudriers ultralégers répondent tous très bien au critère de faible poids/encombrement.
Par contre qui dit baudrier, dit bien souvent corde, casque, parfois crampons, mousquetons… et j’en passe. Le choix devra donc être cohérent avec le reste du matériel, emmener une vielle grosse corde bien lourde avec un baudrier ultraléger n’a pas beaucoup de sens en soi.






Baudrier qui s'oublie vite quand on le porte !
Baudrier qui s'oublie vite quand on le porte !
Voici les 4 baudriers ultra light testés (au centre), à gauche un baudrier "classique" et à droite une chaussure classique (45 quand même).
Voici les 4 baudriers ultra light testés (au centre), à gauche un baudrier "classique" et à droite une chaussure classique (45 quand même).

L'auteur et testeur de ce dossier :

YvesB
Commentaires