en

Protocole Réchaud (Rechaud)

Version 1.0 (18/06/2018)

par Manudad 18 juin Soyez le premier à commenter share(partager) Soyez le premier à aimer ! :

Protocole utilisé pour :

7 Réchauds, c'est très chaud !
Généralités sur le fonctionnement des réchauds.


Si l'utilisation d'un rechaud est relativement simple, il faut savoir qu'ily a une multitude de paramètres qui influent sur l'efficacité de celui ci, et donc sur la consommation de carburant.

il y a tout d'abord les paramètres issus de l'environnement :
  • Température ambiante au moment de l'utilisation du réchaud
  • Présence de vent
  • Pression (altitude et météo) (note: la température d'ébullition de l'eau varie en fonction de la pression atmosphérique, et varie de 1°C par 300m. Donc 100°C au niveau de la mer, mais 93°C seulement à 2100m d'altitude)



Ensuite, il y a les paramètres issus de l'utilisation :
  • Utilisation d'un réflecteur, d'un pare vent
  • Température initiale de l'eau à chauffer
  • Utilisation d'un couvercle
  • Taille de la popote
  • Quantité d'eau à chauffer
  • Temps de maintien à température (mijotage)
  • Fréquence d'utilisation par jour
  • Composition de l'eau (avec ou sans sel, concentration en minéraux)
  • Adaptation du débit au besoin du moment (montée en ébullition ou mijotage).



Et enfin il y a les caractéristiques du réchaud et du combustible :
  • Nature du combustible (essence C, essence sans plomb, pétrole, kérosène, alcool, taux du mélange propane / isobutane, ...)
  • Taux de remplissage de la cartouche ou de la bouteille, et pression a l'intérieur.
  • Puissance du réchaud (sa vitesse de chauffe)
  • Rendement du réchaud (sa capacité a "bien" utiliser le combustible)



Pour exemple, voici une courbe représentant la durée nécessaire pour monter 0,8 litres d'eau à ébullition (de 20 à 100°C) au cours du vidage d'une cartouche de gaz 230g. (15 montées à ébullition successives sur la même cartouche, jusqu'à vidage complet). On voit très clairement que le temps double quasiment entre le début de la cartouche, et la fin de la cartouche !
item photo
Et il y a peut-être d'autres paramètres que je n'ai pas cité ici....
Une comparaison précise sera donc quasi impossible a réaliser. Il faudrait pouvoir maîtriser par exemple la pression extérieure et intérieure au contenant (bouteille d'essence ou cartouche de gaz) pendant la réalisation des 30 ou 40 tests ! Certains paramètres vont donc être (à tord ?) considérés comme négligeables ou comme non variables d'un test à l'autre.
Voici les hypothèses qui ont été faites.

Environnement, conditions, accessoires et réglages des appareils :

Le réchaud sera ouvert au débit maximum.
Pas de vent, pas de réflecteur, pas de pare-vent additionnel (sauf si le pare-vent est intégré et donc fait partie des caractéristiques du réchaud), pas de couvercle sur la popote. 

La popote à utiliser sera la plus grande utilisable parmi les 2 suivantes : 
  • MSR 2 litres, remplie avec 800 ml d'eau.
  • Boite de conserve diamètre 10cm, hauteur 12cm, remplie avec 500 ml d'eau.


L'eau sera de l'eau du robinet (température 15 à 20°C), non salée (!!!).

Les tests seront réalisés à faible altitude (bien indiquer l'altitude dans le compte rendu).

Instruments de mesure :


La balance aura une précision au gramme près.

Le thermomètre permettra de mesurer la température d'un liquide avec une précision au moins au degrés près (l'enregistrement en continu de la température n'est pas indispensable, cela demandera juste un peu plus d'organisation pour arriver à noter précisément temps et températures).

La sonde de température doit être plongée dans l'eau à environ 1 cm du fond, vers le bord de la popote, mais SANS la toucher. Ne pas bouger la sonde pendant la mesure (la température de l'eau n'est pas complètement homogène à l'intérieur de la popote).

Banc de test
Banc de test
Spécificité aux réchauds à gaz


Utilisation d'une cartouche de gaz standard 230 g (Il existe 3 tailles de cartouches : Petite cartouche 200 g pour 100 g de gaz / Cartouche moyenne 380 g pour 230 g de gaz / Grande cartouche 665 g pour 450 g de gaz).

Il faut que la cartouche de gaz soit à température ambiante (donc ne pas enchaîner les tests sans laisser la cartouche se réchauffer à température ambiante).

La cartouche doit être pleine à au moins 50% pour pouvoir comparer les données aux autres réchauds. Il y a effectivement une influence du niveau de remplissage de la cartouche sur la puissance du réchaud.


Protocole gaz :
  1. Noter le poids de la cartouche seule avant de lancer le test, 
  2. Monter le réchaud sur la cartouche ou sur le raccord (cas des réchauds déportés).
  3. Remplir la popote ou la boite de conserve avec le volume d'eau
  4. Mettre à zéro la balance puis placer la cartouche dessus (le cas échéant avec le brûleur et la popote).
  5. Placer la sonde dans l'eau
  6. Lancer l'enregistrement de température, puis allumer le réchaud
  7. Terminer l'enregistrement dès que la température n'arrive plus à augmenter.
  8. Démonter la cartouche et noter le poids de la cartouche seule.



Spécificités aux réchauds à essence :


Utiliser une bouteille 300 ml remplie avec 200 à 300 ml d'essence sans plomb 95.
Mettre le bon gicleur le cas échéant.


Protocole essence (uniquement partie chauffage)
  1. Avant de brancher la bouteille sur le réchaud, peser l'ensemble bouteille + pompe + essence.
  2. Mettre la bouteille sous pression (30 pompages). Si il y a déjà eu un test, idéalement dépressuriser puis refaire 30 pompages.
  3. Connecter la bouteille au réchaud, et préchauffer le réchaud jusqu'à pouvoir mettre le débit maximum sans avoir de flammes jaunes.
  4. Placer la popote avec la sonde sur le réchaud et lancer l'enregistrement.
  5. Terminer l'enregistrement dès que la température n'arrive plus à augmenter.
  6. Démonter la bouteille et noter le poids de l'ensemble bouteille + pompe + essence.


Protocole essence (partie préchauffage)

  1. Connecter la bouteille au réchaud
  2. Lancer le chrono
  3. Mettre la bouteille sous pression (30 pompages).
  4. Préchauffer le réchaud jusqu'à à ne plus avoir de flammes jaunes.
  5. Arrêter le chrono
  6. Dépressuriser et laisser refroidir le réchaud.
  7. Recommencer 4 fois à partir de l'étape 2
  8. Faire une moyenne des 5 mesures

Commentaires