Tour du Mont-Blanc (en cours de rédaction)

(réalisé) share(partager)
randonnée/trek
Quand : 07/09/19
Durée : 8 jours
Distance totale : 90.3km Dénivelées : +6365m / -6503m
Alti min/max : 1472m/2647m
Carnet créé par Vincent74 le 15 sept.
modifié le 07 oct.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
242 lecteur(s) - 12
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 1 (mise à jour : 30 sept.)

Distance section : 15.6km Dénivelées section : +1346m / -1158m
Section Alti min/max : 1805m/2109m

Description :

Etape 1: Bellevue - Refuge de Tré La Tête

Longueur: 17 Km
Altitude Min/Max: 1342m / 2118m
Cumul D+/D-: +1448m / -1268m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 1 (mise à jour : 30 sept.)

Nous voilà au rendez-vous.
Le groupe de 9 personnes a fondu comme neige au soleil, désistement après désistement: nous ne sommes plus que deux à 8h devant le téléphérique de Bellevue: Pascal et moi.


Tout n'est cependant pas perdu:
Etienne doit nous rejoindre dans la journée pour nous accompagner jusqu'au lendemain.
Joan qui a dû partir dans le Sud de la France sur les Feux de Forêts devraient nous rejoindre d'ici 4 jours à Courmayeur.


Il fait gris, les nuages sont bas et accrochés à mi-hauteur sur les montagnes.
Il semble donc que ce sera raté pour les paysages aujourd'hui mais avec un peu de chance, en étant dans les nuages on devrait échapper à la pluie !


Le téléphérique amorce sa montée et s'enfonce dans les nuages.
Téléphérique de Bellevue
Téléphérique de Bellevue
En haut, il fait frais et humide: nous sommes dans les nuages.
On met la veste, ajustons le sac à dos et c'est parti pour cette première étape qui doit nous mener jusqu'au Refuge de Trè la Tête.


Le pont himalayen apparaît à travers le brouillard: sa traversée est amusante à défaut de nous permettre d'observer le glacier de Bionnassay.
Pont himalayen de Bionnassay
Pont himalayen de Bionnassay
Torrent de Bionnassay
Torrent de Bionnassay
La montée vers le Col de Tricot s'effectue dans le brouillard et c'est un peu avec étonnement que nous l'atteignons.

Lors de la préparation de l'itinéraire, j'avais imaginé sa montée plus raide et plus pénible...
Combe de Tricot
Combe de Tricot
Combe de Tricot
Combe de Tricot
Col de Tricot
Col de Tricot
Col de Tricot (2 120m)
Col de Tricot (2 120m)
Col de Tricot (2 120m)
Col de Tricot (2 120m)
La descente vers les Chalets de Miage est quand à elle bien prononcée.
Nous croisons quelques randonneurs à la montée qui semblent être bien dans leur zone rouge.


Le passage des chalets de Miage se fait sous un ciel très bas qui ne nous permet pas de distinguer le glacier du même nom.


Nous ne nous attardons pas et enchaînons avec la montée vers les Chalets du Truc.
Ce sera notre pause repas de midi où Etienne nous rejoindra.
Chalets de Miage
Chalets de Miage
Col de Tricot vu depuis le haut des Chalets de  Miage
Col de Tricot vu depuis le haut des Chalets de Miage
Il nous faut ensuite quasiment redescendre jusqu'aux Contamines avant de reprendre notre ascension en direction de la Combe d'Armancette.
Cette dernière disparaît dans les nuages au-dessus de nous: Pascal et moi décidons de changer notre itinéraire et de continuer par Les Plans. inutile de monter plus si c'est pour ne rien voir.
Etienne qui prépare la "Diagonale des Fous" part en petite foulée vers le sommet de la Combe.
Rendez-vous est pris au refuge de Tré La Tête.


La montée est sympathiques et quelques rayons de soleil viennent même égayer les sous-bois.
Au niveau de la Maison Forestière nous grimpons pour rejoindre le Chemin Claudius Bernard le plafond nuageux s'étant maintenant élevé.
Jour 1
Jour 1
Nant d'Armencette
Nant d'Armencette
ça pousse !
ça pousse !
Sous-bois ensoleillé
Sous-bois ensoleillé
Presque du ciel bleu !
Presque du ciel bleu !
Jour 1
Refuge de Tré La Tête
Refuge de Tré La Tête
Mont Joly et Les Contamines depuis le refuge
Mont Joly et Les Contamines depuis le refuge
L'arrivée au Refuge se fera juste avant la pluie.

Pour nous excuser de nos réservations un peu anarchiques via internet, nous offrons chacun une tablette de chocolat à la gardienne du Refuge qui apprécie le geste non sans nous avoir un petit peu au préalable et avec raison "tiré les oreilles".

Nous commandons une tournée de bière.
Une dernière randonneuse pousse la porte du Refuge: nous ne serons donc que quatre au refuge ce soir.
Kim est sud-coréenne. Nous ne le savons pas encore: c'est ici que commence une belle histoire d’amitié pour le reste du TMB.

Kim n'ayant pas de réservation pour le lendemain au refuge du Col du Bonhomme, c'est Etienne qui se charge d'appeler le refuge pour résoudre cette situation.

Kim s'exprime parfaitement en anglais, ce qui n'est pas du tout mon cas.
Mes derniers mots d'anglais remontent à 25 ans lorsque j'étais encore à l'école et mon accent franglais est absolument ignoble ce qui fera par ailleurs bien rigoler mes collègues.
Mais parait-il, je me suis amélioré au fil des jours....
Jour 1
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57