Tour de tandem aux Pays des polders

(réalisé) share(partager)
Rando en boucle itinérante en tandem, entre les polders hollandais, toujours sur des véloroutes, avec visite du centre d'Amsterdam. Une nuit en bivouac, les suivantes en campings à la ferme (sauf le camping d'Amsterdam), retour le long du fleuve Waal. Pays étonnant et très dépaysant. 100% adapté au vélo. 
tandem / vélo de randonnée
Quand : 12/08/17
Durée : 7 jours
Distance totale : 381.2km Dénivelées : +24356m / -21946m
Carnet créé par LucFlo le 21 août
modifié le 23 oct.
202 lecteur(s) - 4

Le topo : Section 1 (mise à jour : 23 oct.)

Distance section : 381.2km Dénivelées section : +24356m / -21946m carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 1 (mise à jour : 23 oct.)

Vendredi 11/08

Voici un mois que nous sommes  rentrés de notre tour de l’ouest… breton, que l’itinérance en vélo nous manque déjà. Nous voici donc partis avec Magali direction Amsterdam et sa région pour neuf jours. La remorque n’a pas été remplacée et nous l’utiliserons pour une sixième semaine de voyage cette année. Nous traversons l’Allemagne, roulons jusqu’en fin de soirée et nous éloignons de l’autoroute pour dormir à la lisière d’une forêt.Samedi 12/08


Il a plu toute la nuit. Nous accumulons un peu de confort avant de déployer les tentes quotidiennement. Un camping car, ça a du bon !

Nous arrivons à ARNHEM, à une vingtaine de kilomètres après la frontière des Allemagne/Pays Bas. Nous déposons le camion dans un camping … plutôt devant, car c’est « full ». Les cartes bancaires Master Cards ne fonctionnent pas pour régler le camping. Nous prenons donc les vélos jusqu’au centre du village pour aller retirer du cash à OOSTERHOUT , quartier pavillonnaire entouré de canaux. C’est très coquet. Certaines maisons ont des terrasses bien fleuries qui donnent sur un canal… joli cadre de vie. Quasiment chaque rue est bordée de voies cyclables.

camp de base logistique ... en garage mort
camp de base logistique ... en garage mort
Nous traversons le fleuve Waal sur lequel croisent péniches et barges chargées de centaines de containers. Nous rejoignons NIJMEGEN où nous découvrons une architecture bien dépaysante, laissant une grande place à la petite reine et à ses sujets, les petits piétons :)



Nous empruntons un autre pont –suspendu et de toute beauté- pour repasser de l’autre côté du fleuve. Retour au camping ; il est 19h. Nous dormons dans le camion cette nuit et entrerons demain dans le vif du sujet.

centre de Nijmegen samedi en fin d'après midi
centre de Nijmegen samedi en fin d'après midi
Dimanche 13/08
Il fait beau et doux. Nous chargeons nos affaires et montures respectives et nous quittons le camoing à 9h30, direction ARNHEM dans un premier temps. Nous découvrons que les commerces ouvrent le dimanche après-midi. Inutile de s’affoler à chercher une boulangerie avant midi.
La traversée d’Arhnem (156000 habitants) est longue et n’en finit pas. La gare principale est remarquable, imaginée par un architecte néerlandais Ben Van Berkel. 
Nous quittons l’agglomération à travers un bois, sur une voie réservée aux vélos, parallèle à une route  moyenne dédiée aux déplacements locaux et toujours parallèlement, plus loin dans le bois, l’autoroute, qui traverse la même forêt… 

Nous longeons le parc national de VELUWEEZOOM puis nous y pénétrons. Nous croisons des dizaines, ou plus exactement des centaines de cyclistes de tous genres : routards, vététistes, hollandais -tout droit sur leur monture-, des jeunes et des moins jeunes. A midi nous squattons un banc pour nous restaurer face à une prairie de bruyères. Nous continuons jusqu’à HOENDERLOO, village difficile à traverser en raison d’une kermesse et du défilé de chars.

Section 1
National park Veluwezoom
National park Veluwezoom
Il y a des bebêtes dans ce parc...
Il y a des bebêtes dans ce parc...
Section 1
Section 1
Section 1
incontournable bière blanche locale
incontournable bière blanche locale
Une petite soif nous donne envie de goûter une bière locale sur une terrasse accueillante. Nous nous apprêtons à traverser un second parc naturel, HOGE VELUWE, dont l’accès est hélas payant. Vu l’heure avancée, nous contournons le site et allons nous installer dans le bois à côté du village d’OTTERLO, bois maillé de sentiers sinueux. Nous nous ravitaillons en eau potable au cimetière.

Section 1
épicerie libre de mets locaux de bord de route. On se sert, on paie dans la caisse (tirelire à droite)
épicerie libre de mets locaux de bord de route. On se sert, on paie dans la caisse (tirelire à droite)
bivouac 5/5
bivouac 5/5
Lundi 14/08
Mise à part une (grosse) bête sauvage qui est passée pas très loin en galopant – que je n’ai personnellement pas entendue-  nous avons dormi au calme.  Encore une belle journée à venir côté météo. Le bivouac plié , nous partons vers BARNEVELD. Nous passons le long de plusieurs petites exploitations agricoles, toutes très très propres. Les extérieurs sont étonnamment entretenus. Seules les odeurs fétides de fourrages enrubannés et de lisier font taches. Des vraies maquettes les fermes dans ce pays. Nous faisons une pause repas 2km après VORTHUIZEN au bord d’un chemin. Nous poursuivons plein nord sur NIJKERK et nous traversons le fleuve Nuidernaw en empruntant un imposant  pont mobile. Ensuite nous longeons ce cours d’eau sur une voie rectiligne sur 25km. Un petit  arrêt « bière » à ATLANTISTRAND avant de repasser le fleuve et de longer un petit moment l’autoroute. Nous découvrons en passant la petite ville de WEESP, très pittoresque, qui vaut le détour. Nous arrivons au terme du parcours de ce jour, au Casper-camping, à AMSTERDAM-Est. C’est une usine, les tentes sont presque les unes sur les autres…

Demain visite d’Amsterdam.
Des fermes où tout est propre et rangé ;
Des fermes où tout est propre et rangé ;
Section 1
pont mobile
pont mobile
Section 1
canaux à WEESP
canaux à WEESP
Section 1
Section 1
Mardi 15/08
Malgré le monde, le camping est calme, mais des travaux publics avec renforts de marteaux piqueurs se sont fait entendre toute la nuit, super ! zéro étoile pour le Casper camping.  Nous remballons et nous dirigeons vers le centre-ville d’Amsterdam. Le temps est légèrement pluvieux. C’est encore bien dépaysant : pour une ville de cette taille, peu de voitures, beaucoup de cycles, un peu partout, c’est LE moyen de locomotion. Comme à Venise, le centre est quadrillé de canaux avec des jolies façades. Beaucoup d’habitants résident dans des maison flottantes amarrées aux quais. Le nombre et la taille des parcs à vélos est phénoménal. Nous traversons le quartier rouge et ses prostituées en vitrine, assez étonnant…

A midi, la pluie arrive un peu plus sérieusement, nous nous abritons à l’intérieur d’une pizzeria, le temps justement que la pluie passe…

Après nous être restaurés, nous slalomons encore un peu au hasard dans l’hyper centre, puis nous prenons la direction du sud. Empruntant en permanence des voie réservées, nous longeons des serres, traversons des quartiers construits entre des polders, et suivons le canal de l’AARKANAAL entre les moutons habitués au passage de vélos. Nous traversons ALPHEN AAN DEN RIJN (Alphen/Rhin  en Allemand) dont des quartiers complets sont réservés aux déplacement doux. Nous nous arrêtons pour la nuit au mini camping au sud de cette ville de 75000 habitants.
Amsterdam
Amsterdam
sans commentaires...
sans commentaires...
petit côté vénitien
petit côté vénitien
Section 1
Section 1
Section 1
Section 1
voie rapide pour véloroute!
voie rapide pour véloroute!
Section 1
Section 1
Section 1
Section 1
les moutons sont des habitués de la petite reine.
les moutons sont des habitués de la petite reine.
Mercredi 16/08
Réveil vers 5 heures et quelques, au chant du coq. Nous prenons le temps de sécher le matériel qui a pris l’humidité cette nuit. Le soleil est là pour accélerer la procédure. Nous quittons cet agréable petit camping dans lequel les poules ne se gênent pas pour visiter les tentes restées ouvertes… Nous pédalons encore entre polders et maisons fleuries. A REEUWIJK, nous dévalisons le fromager sur un marché et achetons du poisson pané frit sur place que nous allons manger au bord d’un mini-port de quartier. Nous traversons ensuite la ville de GOUDA, de toute beauté, puis rejoignons le fleuve LEK que nous longeons vers l’Est, par une route-digue un peu sinueuse jusqu'à) SCHOONHOVEN où nous prenons un bac pour traverser les 240m qui séparent les rives. Encore une dizaine de kilomètres et nous faisons une halte pour la nuit au petit camping de GLESSEN-OUDERKERK .

Nous goûtons tous les fromages achetés sur le marché ce soir…
Section 1
Section 1
Section 1
Section 1
Section 1
Section 1
Section 1
Section 1
Section 1
Section 1
Jeudi 17/08
La nuit a été réparatrice. Le temps de sécher la condensation nocturne des tentes et nous voilà repartis. Le météo a changé et nous recevons des litres d’eau jusqu’à ce que nos décidions de prendre une pause en début d’après-midi dans un restaurant. Nous nous étalons quelque peu dans le fond de la salle, utilisant les accessoires comme étendoirs à linge…

Le pluie s’est arrêtée en même temps que nous et revient à peu près au moment où nous reprenons les vélos. Nous quittons ZALTBOMMEL sous la pluie, mais secs… du moins au départ ! Nous suivons le fleuve Waal, principalement sur la petite route-digue. Nous prenons un petit bac pour piétons et cyclistes, contents d’être acceptés à bord avec le tandem+remorque. Nous stoppons cette journée au mini-camping au sud de TIEL, où nous sommes chaudement accueillis par les gérants du camping avec des boissons chaudes ou bière…

Section 1
Section 1
mini camping à TIEL, super accueil!
mini camping à TIEL, super accueil!
Vendredi 18/08

Nous repartons au sec ce matin, contrairement aux prévisions météo de la veille.  Il nous reste 33km pour rejoindre notre base logistique qui se trouve le long de la digue que nous suivons. Nous passons le long d’interminables pépinières, dont les jeunes pousses grandissent sur des hectarees, prêts à l’exportation.
Commentaires

Actuellement en kiosque

Actuellement en kiosque
Carnets d'Aventures N°51
Prochain numéro
(CA #52) :
fin juin 2018