Rouler à 3000m entre France et Italie à VTT BUL

(réalisé) (partager)
Tour à VTT BUL entre Queyras, Ubaye, Haut Val Maïra (Italie). En bonus, 3 sommets à plus de 3000m sur la frontière franco-italienne !
Pas besoin de boucler grâce au train :)
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : La ligne de train Marseille-Gap-Briançon permet très facilement de se passer de véhicule. Les horaires sont assez nombreux pour se garder une petite marge de manoeuvre en cas de pépin :-)
VTT BUL
Quand : 06/08/17
Durée : 6 jours
Distance totale : 385.1km
(dont 154.2km réalisés)
Carnet créé par anthony le 24 juil.
modifié le 31 août
1973 lecteur(s) - 16
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : J1 (mise à jour : 31 août)

Distance section : 29.1km

Description :

J1: 
Briançon gare SNCF (1200m) -> Lac Noir (2200m) -> la Chau (1850m) -> Point 2150 au-dessus des Fonds de Cervières
Dénivelé+ = 1300m
Dénivelé- = 350m

À la sortie de la gare, on traverse rapidement la ville pour monter sur les hauteurs. On en profite pour visiter brièvement la cité Vauban puis l'ancien Fort des Trois Têtes. Ensuite une très belle piste mène jusque l'ancien fort d'Anjou où l'on récupère une toute petite route, que l'on quitte au point 2103 (400m de D+ sur une route déserte c'est confortable pour commencer :)). Ensuite, c'est un beau sentier balcon, alternant courtes descentes et montées, qui permet de rejoindre le lac Noir. S'ensuit une belle descente très roulante et peu technique jusqu'à la Chau. Une nouvelle portion de route très calme mène aux Fonds de Cervières. De là, un court poussage/portage permet de prendre une centaine de mètre d'altitude. On roule ensuite un tout petit peu pour arriver à une zone de bivouac proche d'une source.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J1 (mise à jour : 31 août)

Les sacs sont prêts, la dernière averse s'essore et le train est annoncé pour midi à Chorges : certainement trop impatients d'aller rouler, nous arrivons à la gare avec presque une demi-heure d'avance. Dans le train, la chance nous sourit : nous sommes 6 et le compartiment vélo comporte exactement 6 places libres, parfait ! Malgré un petit déjeuner déjà copieux, on profite du trajet en train pour grignoter et arrivons ainsi prêts à en découdre sur le quai de la gare de Briançon.
Heureux de partir ?
Heureux de partir ?
Brochette de vélos dans le compartiment dédié.
Brochette de vélos dans le compartiment dédié.
C'est quand même plus simple que de jouer à Tétris dans une bagnole non ?
C'est quand même plus simple que de jouer à Tétris dans une bagnole non ?
En gare de Briançon.
En gare de Briançon.
Nous sommes donc en fond de vallée, il faut prendre de l'altitude : 1000 mètres de dénivelé positif nous attendent en guise de digestion. À la montée, on en profite pour traverser la cité Vauban et contourner le fort des Trois Têtes. Une belle piste nous amène en douceur vers les hauteurs de Cervières, puis un joli single en balcon nous fait déjà profiter d'une belle vue et de couleurs chatoyantes. Et dire que quelques heures avant nous étions sur un quai de gare en centre ville :).
Sur les remparts du fort des Trois Têtes.
Sur les remparts du fort des Trois Têtes.
La cité Vauban
La cité Vauban
Le fort des Trois Têtes.
Le fort des Trois Têtes.
Section de route déserte agréable pour prendre de l'altitude.
Section de route déserte agréable pour prendre de l'altitude.
Le sentier balcon est un régal à VTT.
Le sentier balcon est un régal à VTT.
Suite du sentier balcon... toujours un régal :)
Suite du sentier balcon... toujours un régal :)
On commence à apercevoir la vallée des Fonds de Cervières vers laquelle on se dirige.
On commence à apercevoir la vallée des Fonds de Cervières vers laquelle on se dirige.
Suite du sentier balcon... toujours un régal, y compris pour les yeux !
Suite du sentier balcon... toujours un régal, y compris pour les yeux !
On arrive au lac Noir.
On arrive au lac Noir.
Par une belle descente nous rejoignons le fond de vallée, d'où nous empruntons la route presque déserte jusqu'aux Fonds de Cervières. Jouissant des derniers rayons de soleil sur la terrasse du refuge, nous prenons un petit apéro pour célébrer ce départ réussi.

La fraicheur nous rappelle à l'ordre dès que la terrasse passe à l'ombre : nous partons en quête du bivouac, très facilement trouvé un peu plus loin, à proximité d'une source.
Belle descente très roulante vers le fond de vallée.
Belle descente très roulante vers le fond de vallée.
Belles couleurs et descente roulante : le combo parfait.
Belles couleurs et descente roulante : le combo parfait.
La poussière vole, les filles filent :-)
La poussière vole, les filles filent :-)
Sur la route en fond de vallée.
Sur la route en fond de vallée.
La route s'enfonce jusqu'aux Fonds...
La route s'enfonce jusqu'aux Fonds...
Au bout de la route, petit apéro au refuge pour profiter des derniers rayons de soleil de la journée.
Au bout de la route, petit apéro au refuge pour profiter des derniers rayons de soleil de la journée.
Au bivouac.
Au bivouac.
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017