La Suisse à vélo du Léman au Sud Tyrol par les plus beaux cols

(réalisé) share(partager)
Quand on aime faire du vélo en montagne, l’idée de parcourir les Alpes à vélo est très attirante… mais les Alpes, c’est grand et ça demande un peu de temps ! Pour cette motivation de dernière minute à quitter mon bureau surchauffé (30°C avec la clim), je n’ai qu’une grosse semaine, ça sera donc les Alpes Suisses. Les itinéraires cyclables sont bien plus développés qu’en France et on trouve de belles pistes cyclables bien larges au milieu de nul part (méfiance tout de même, parfois les « itinéraires cyclables » suisses empruntent des pistes plutôt adaptées aux vélos tout chemins voir aux VTT). De tranquilles pistes cyclables le long des rivières, de très beaux cols cyclistes bien grimpants, des vues sur les glaciers suisses (dont le plus grand des Alpes) en surchauffe... Une aventure sans carburant fossile qui mettra à rude épreuve ma monture et sa chaîne également touchée par la hausse des températures.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Accès au Lac Léman en TER (gare d'Evian ou Thonon les Bains) depuis Grenoble ou le reste des Alpes Retour depuis l'Italie et la ville de Bolzano en train, avec une reprise du vélo à Bardonecchia pour passer la frontière par le col de l'Echelle, et...
vélo de randonnée / randonnée/trek vélo de route
Quand : 12/08/17
Durée : 8 jours
Distance totale : 388.3km
Carnet créé par Vinc1 le 04 nov.
modifié le 05 nov.
92 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 2 (mise à jour : 05 nov.)

Distance section : 116.2km

Description :

Jour 2 :
Du rocher de Dorénaz à la station de Fiesch.
Itinéraire :
Il faut poursuivre sur l'itinéraire cyclable n°1 de la Route du Rhône, principalement le long du Rhône et passant par Martigny, Sion, Brig pour finir par s’élever :
Attention car entre Pfaroi et Ernen, ça monte franchement, jusqu’à 19% (j'ai cru à une erreur ou à une blague mais non !) et des portions sont en terre ou pavé (sur la portion à 19% pavée vous aurez sans doute comme moi du mal à rester sur le vélo) donc plus trop cyclables en tout cas avec un vélo de route mais l'itinéraire est très joli et passe par des petits villages suisses typiques donc si vous avez encore du jus et de la motivation, ça vaut le coup (sinon rester sur la route principale dans la vallée, beaucoup plus passante)
Si vous arrivez jusqu'à Ernen, bravo, vous pouvez descendre rejoindre la station de Fiesch.
Mais ce n'est pas super joli pour bivouacquer (même s'il y a une mini zone naturelle protégée...), donc à refaire, il vaut mieux bivouacquer sur le haut dans un coin sympa et plus tranquille : par exemple au niveau d'une chapelle (table de pique-nique) avant de rejoindre le village d'Ernen mais dans ce cas, il faut avoir récupéré de l'eau dans un village précédent, ce qui n'était pas mon cas !

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 2 (mise à jour : 05 nov.)

L’itinéraire cyclable suit principalement le long du Rhône, passant par Martigny, Sion, Brig pour finir par s’élever , passer dans des villages et emprunter des petites routes et pistes jusqu’à 19% ! Sur la fin, l’itinéraire n’est plus vraiment cyclable et les forces commencent à manquer… je finis tout de même par rejoindre la station de Fiesch.

Itinéraire cyclable sans voiture, sauf cheval ou tracteur !
Itinéraire cyclable sans voiture, sauf cheval ou tracteur !
Les vignes
Les vignes
Enfin au sommet d'une piste plus trop cyclable
Enfin au sommet d'une piste plus trop cyclable
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017