L'Europe en VTT tous azimuts par les sentiers

(en cours) share(partager)
C'est les très grandes vacances :)
Vivre l'aventure simplement, en immersion dans la nature tout en s'amusant, voilà les mots clés de ce projet. Il se précise aujourd'hui: je vais parcourir les sentiers européens de grande randonnée en VTT avec une remorque et tout suspendu.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train ferry
Précisions : Départ de la maison! Il y aura quelques traversées maritimes en ferry et surement des petites liaisons en train.
VTT
Quand : 9/2/18
Durée : 365 jours
Distance totale : 7852.5km Dénivelées : +137158m / -142714m
Alti min/max : 0m/2843m
Carnet créé par Gaiako73 le 09 Dec 2017
modifié le il y a 1 jour
1251 lecteur(s) - 11
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Les Préalpes bavaroises (mise à jour : 07 Oct)

Jusqu'ici les conditions étaient top. Météo estivale et une grande majorité de sentiers empruntés.

La premier jour autricho-allemand est moins fun. Avec une tempête la nuit, l'occasion de voir la bonne résistance de ma tente. Et puis, a la lecture de la carte, je constate que c'est impossible de prendre le GRE4 pour le moment: inroulable à la montée, chaotique sur les crêtes et trop risqué à la descente car raide et terrain trempé. Sur les premières dizaines de km, il n'y a pas d'itinéraire alternatif hors petites routes. Ça reste sympa quand même car peu fréquenté.

Je quitte la platitude des abords du lac de Constance
Je quitte la platitude des abords du lac de Constance
 Les Préalpes bavaroises
J'ai pu trouver de beaux itinéraires alternatifs, notamment dans le vallon de Leckner Ach qui suit la frontière. J'ai la surprise d'ailleurs de tomber sur une mini cabane avec un douanier que l'on dirait arrivé des années 50!
Vallon de Leckner Ach
Vallon de Leckner Ach
Vallon de Leckner Ach : la piste est agréable du début à la fin.
Vallon de Leckner Ach : la piste est agréable du début à la fin.
Et puis, en l'espace d'une nuit, avec encore une tempête, les températures dégringolent. Si bien que les montagnes sont enneigées au-dessus de 1600m! Le reveil à 2°C est difficile ! J'en profite pour faire une pause a côté de Fussen et son célèbre château de Neuschwanstein. Belle ville entourée par des lacs et des montagnes. Il faut naviguer parmi les tres nombreux touristes... contraste avec les jours précédents !
Füssen
Füssen
Autour de Füssen
Autour de Füssen
Le fameux château
Le fameux château
La vue depuis la "fenêtre" de ma tente !
La vue depuis la "fenêtre" de ma tente !
Même en semaine, les chemins sont très fréquentés par des piétons ou vttistes. C'est sympa et quand vous vous retrouvez devant une barrière verrouillée à vous demander comment la franchir... des randonneurs arrivent et vous proposent spontanément de faire un portage collectif :)

Pour cette partie allemande, j'ai finalement pu emprunter plusieurs portions du GRE4. Les montées se font essentiellement sur des pistes bien entretenue mais souvent raides. Ça coûte physiquement mais ça en vaut largement la peine. 

La rencontre insolite a été celle d'un renard qui par 2 fois est venu tenter de chiper des objets sous les absides de la tente ! La lune reflétait son ombre sur la toile de tente. J'ai fait du bruit pour l'éloigner. Il m'a laissé un souvenir : voir photo suivante.
Dans les environs du mont Gindelalmschneid
Dans les environs du mont Gindelalmschneid
Il faut respecter les traditions allemandes !!!
Il faut respecter les traditions allemandes !!!

La rencontre insolite a été celle d'un renard qui par 2 fois est venu tenter de chiper des objets sous les absides de la tente ! La lune reflétait son ombre sur la toile de tente. J'ai fait du bruit pour l'éloigner. Il m'a laissé un souvenir : voir photo suivante.
Le renard a croqué la couverture isolante de sol!
Le renard a croqué la couverture isolante de sol!
Pour cette partie allemande, j'ai finalement pu emprunter plusieurs portions du GRE4. Les montées se font essentiellement sur des pistes bien entretenue mais souvent raides. Ça coûte physiquement mais ça en vaut largement la peine. 
Petit poussage. Il faut y aller doucement.
Petit poussage. Il faut y aller doucement.
Beaucoup de piste et quelques portions sympas de singles track
Beaucoup de piste et quelques portions sympas de singles track
 Les Préalpes bavaroises
Au matin sur mon lieu de bivouac
Au matin sur mon lieu de bivouac

La section qui passe au pied du mont Weldenstein a été très épuisante et un peu galère. 700m de dénivelés positif dont la moitié de poussage avec la surprise de voir que les 100 derniers mètres de dénivelé positifs et les 100 premiers mètres de dénivelé négatif étaient un chao de bloc ou sentier en escalier ! Il m'a fallu bien prendre mon temps. C'était chose facile avec les beaux paysages et le ciel bleu.
Le mont Weldenstein est encore loin
Le mont Weldenstein est encore loin
C'est par là !
C'est par là !
On se rapproche !
On se rapproche !
Derniers mètres roulables !
Derniers mètres roulables !
Commentaires
share posté le 05 Oct mis à jour le 05 Oct

Ta grande soeur
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 10/4/18

Message privé
Wouah c'est chouette. Merci de nous le faire partager. J espère que tout va bien. On est tous les 3 avec toi. Bisous
share posté le 07 Oct

Gaiako73
Martinet
(16 messages)
Inscription : 5/25/15

Message privé
Tout va bien :) bisous

Now in shop

Carnets d'Aventures N°53