De l'océan à la méditerrannée par la haute route des Pyrénées (partager) Vue d'ensemble

"Le monde hors des sentiers battus" est le titre du premier Carnet d'Aventure de juin-juillet 2005. Je viens de recevoir le 41eme et je n'en ai pas loupé un. Avant CA Il y avait même, "carnets d'expés"...
Beaucoup de voyages, d'aventures qui me font rêver et m'ont donnés envie de partir moi aussi.
Relier l'océan à la méditerranée, est un symbole une image, je ne sais comment le décrire, qui m'attire. Emprunter la haute route des Pyrénées (HRP) pour faire le lien : le top. La HRP est un superbe itinéraire d'altitude, d'environ 750km avec une variété de paysages insoupçonnés.
Départ d'Hendaye le 13/07/15 arrivée Banyuls le 12/08/15
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train Précisions : Covoiturage de Grenoble à Bayonne une seule voiture train de Bayonne à Hendaye pour l'aller. Train de Cerbère à Perpignan Covoiturage de Perpignan à Grenoble une seule voiture pour le retour
randonnée/trek
(réalisé) Quand : 13/07/15 Durée : 31.0 jours
Carnet créé par Patrick G le 28 sept. 2015 modifié le 30 nov. 2015
14653 lecteur(s)
(78 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur Expemag !

Le topo : 24 Val de Sorteny (mise à jour : 08 nov. 2015)

Description :

Mounicou - Orri de Tignalbu - Etant de Picot - Refuge de l'etant fourcat - Port de l'Abeille - Estany Primer - Refuge de Besali - Val de Sorteny   bivouac peu après le refuge à coté du torrent      

Dénivelé +2500 -1680
Distance 23 km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : 24 Val de Sorteny (mise à jour : 08 nov. 2015)

5 aout 2015
Mon après-midi de repos a été bénéfique et ce matin, je me sens mieux. Du fond de la vallée de Mounicou, j’entame les 1600 mètres de dénivelé menant au refuge de l’étant Fourcat. Après 2h30 de marche, je fais une pause grignotage. Depuis mon épisode gastro, et certainement une perte de poids, je n’ai plus de réserve : je dois m’alimenter régulièrement.
Le transite reste encore aléatoire, je passe les détails…
 
Je ne croise que deux randonneurs dans la montée et au refuge, c’est désert. Seul, le gardien et son aide sont là. Le cirque de l’Etang Fourcat est  magnifique et vaut vraiment le détour. Plus loin, l’Etang de la Goueille est une vraie invitation au bivouac. Où sont les randonneurs ?
Dans la descente du port de l’Abeille, je retrouve du monde à l’Estany de Tristaina. Il faut dire que l’accès est assez facile depuis un parking et la station de ski Arcalis. Il y des passages obligés dont on se passerait bien…
J’évite la descente à El Serrat en passant par le refuge de Besali et atteins le pied du Val de Sorteny.
J’installe ma tente près du torrent peu après le nouveau refuge.





Au dessus de l'Etang du Picot, un passage inattendu.
Au dessus de l'Etang du Picot, un passage inattendu.
Magnifique cirque de l'Etang Fourcat et son refuge au centre
Magnifique cirque de l'Etang Fourcat et son refuge au centre
Au port de l'Abeille, l'Estany de tristaina.
Au port de l'Abeille, l'Estany de tristaina.
Gigantesque parking prés de la station de ski de Arcalis
Gigantesque parking prés de la station de ski de Arcalis
Bivouac au bord du torrent dans le val de Sorteny
Bivouac au bord du torrent dans le val de Sorteny
Section précédente Section suivante
Commentaires