De l'océan à la méditerrannée par la haute route des Pyrénées

(réalisé) (partager)
"Le monde hors des sentiers battus" est le titre du premier Carnet d'Aventure de juin-juillet 2005. Je viens de recevoir le 41eme et je n'en ai pas loupé un. Avant CA Il y avait même, "carnets d'expés"...
Beaucoup de voyages, d'aventures qui me font rêver et m'ont donnés envie de partir moi aussi.
Relier l'océan à la méditerranée, est un symbole une image, je ne sais comment le décrire, qui m'attire. Emprunter la haute route des Pyrénées (HRP) pour faire le lien : le top. La HRP est un superbe itinéraire d'altitude, d'environ 750km avec une variété de paysages insoupçonnés.
Départ d'Hendaye le 13/07/15 arrivée Banyuls le 12/08/15
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Covoiturage de Grenoble à Bayonne une seule voiture train de Bayonne à Hendaye pour l'aller. Train de Cerbère à Perpignan Covoiturage de Perpignan à Grenoble une seule voiture pour le retour
randonnée/trek
Quand : 13/07/15
Durée : 31 jours
Distance totale : 741.8km
Carnet créé par Patrick G le 28 sept. 2015
modifié le 30 nov. 2015
14781 lecteur(s)
(79 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Vue d'ensemble

Le topo : 22 refuge de Certascan (mise à jour : 08 nov. 2015)

Distance section : 28km

Description :

Alos d'isil - Bordes de Pina - Coll de la Cornella-Coll de Curios- Col de Calberante(2610m) - Refugi d'Enric Pujol - Estany Xic - estany de Flamisella - Estany  Blau - Col de Certascant- refuge de Certactant         nuit en refuge bouffe perso


Dénivelé + 2610  -1710
Distance 28 km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : 22 refuge de Certascan (mise à jour : 08 nov. 2015)

3 aout 2015
Aujourd’hui, je pars à 6h, quasi à la frontale. Du point de vue orientation, la première partie de l’itinéraire jusqu’au col de la Cornella n’est pas évidente. De plus, mes deux cartes espagnoles ne se joignent pas et  bien sûr,cette partie n’apparaît ni sur l’une, ni sur l’autre…. Seule une mauvaise photocopie du topo de Georges Veron pour m’aider. Je suis assez content de trouver le col rapidement.
Sur l’autre versant je croise Nico, un jeune ariégeois qui connait parfaitement le secteur et qui me donne des tuyaux sur l’itinéraire après le refuge du Enric Pujol (ou Mont Roig). Il y a des rencontres qui marquent. Nous avons parlé 10 ou peut-être 15 minutes mais j’ai senti en lui, dans son regard, une vraie générosité, une envie de partager son amour de la nature, de ses Pyrénées. Une poignée de main chaleureuse et nous nous quittons.
Je poursuis en pensant à cette rencontre et plus du tout à mon itinéraire. Résultat deux heures aller-retour sur un mauvais col.
Après le bon col de Calberante, je descends sur les Estany de la Gallina pour une pause casse-croûte et baignade dans de l’eau… glacée. Que c’est bon !!!
Je suis l’itinéraire indiqué par Nico, et, malgré un passage un peu pentu et boisé, j’arrive tranquillement sur l’Estany de Flamisella pour  rejoindre le GR11.
Quatre français m’informent rapidement sur la météo : des orages sont prévus ce soir. Les deux heures de marche supplémentaires effectuées le matin me manquent à présent pour atteindre le refuge de Certascan.
Le superbe coin de bivouac au bord de l’Estany de Blau est parfait.
Je déballe ma tente…. et m’aperçois que le sac de protection est déchiré. Il manque les sardines. Je lève les yeux au ciel : le temps se couvre et je pense aux orages annoncés.
17h30, je refais mon sac, avale deux barres de céréale, passe le col de Certascan et arrive au refuge à 19h. Une heure plus tard, l’orage éclate en même temps qu’un violent coup de vent se fait entendre. Longue journée de marche mais nuit à l’abri…






A cette heure ci on ne croise que des chats
A cette heure ci on ne croise que des chats
Le val d'Aneu
Le val d'Aneu
Estany de la Gola : même si c'est superbe, ne pas suivre en haut à gauche, mais derrière à gauche, sinon 2 heures aller retour en supplément.
Estany de la Gola : même si c'est superbe, ne pas suivre en haut à gauche, mais derrière à gauche, sinon 2 heures aller retour en supplément.
on ne croise personne dans le secteur. casse croute et baignade dans celui du milieu : royal !!!
on ne croise personne dans le secteur. casse croute et baignade dans celui du milieu : royal !!!
Section précédente Section suivante
Commentaires