De l'océan à la méditerrannée par la haute route des Pyrénées (partager) Vue d'ensemble

"Le monde hors des sentiers battus" est le titre du premier Carnet d'Aventure de juin-juillet 2005. Je viens de recevoir le 41eme et je n'en ai pas loupé un. Avant CA Il y avait même, "carnets d'expés"...
Beaucoup de voyages, d'aventures qui me font rêver et m'ont donnés envie de partir moi aussi.
Relier l'océan à la méditerranée, est un symbole une image, je ne sais comment le décrire, qui m'attire. Emprunter la haute route des Pyrénées (HRP) pour faire le lien : le top. La HRP est un superbe itinéraire d'altitude, d'environ 750km avec une variété de paysages insoupçonnés.
Départ d'Hendaye le 13/07/15 arrivée Banyuls le 12/08/15
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train Précisions : Covoiturage de Grenoble à Bayonne une seule voiture train de Bayonne à Hendaye pour l'aller. Train de Cerbère à Perpignan Covoiturage de Perpignan à Grenoble une seule voiture pour le retour
randonnée/trek
(réalisé) Quand : 13/07/15 Durée : 31.0 jours
Carnet créé par Patrick G le 28 sept. 2015 modifié le 30 nov. 2015
14641 lecteur(s)
(78 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur Expemag !

Le topo : 12 Lac glacé (Marboré) (mise à jour : 27 oct. 2015)

Description :

Gavarnie - hourquette de Alans - Refuge de tuquerouye - lac glacé ( Marboré) Mont perdu (3348-) le soir à 17h bivouac à coté du lac

Dénivelé +2575  -1470
Distance 19 km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : 12 Lac glacé (Marboré) (mise à jour : 27 oct. 2015)

24 juillet 2015
A l’ouverture de la poste à 9 heures, je rentre en même temps que Chantal, une québécoise, qui vient également récupérer des cartes et du ravitaillement, envoyés depuis le Québec. Rencontre incroyable : on est sur la HRP, à la même heure, dans la même poste, pour récupérer quasiment le même colis…
On se retrouvera quelques jours plus tard car j’ai prévu une variante sur l’itinéraire classique.
 
Des orages sont annoncés en soirée. Je ne vais donc pas bivouaquer à la brèche de Roland comme prévu, mais au refuge de Tuquerouye où j’arrive vers 14h sous un ciel menaçant. Un groupe d’espagnols  s’est déjà installé et  d’autres arrivent encore. Il n’y a pas de place pour tout le monde…
Surprenant ce refuge calé sur cette brèche avec vue imprenable sur le Lac glacé (Ibon de Marboré) en contre bas. Je repère l’itinéraire du Mont Perdu à la jumelle, notamment la cheminée donnant accès au pied du glacier.
A 16h le temps se dégage, le Mont Perdu également et je décide d’aller bivouaquer au Lac.
16h45 ma tente est montée et un coup de folie me prend. J’avale fruits secs et chocolat, fais mon sac léger et part pour le Perdido qui semble à portée de main.
19h20 je suis au sommet, le vent chasse les nuages en même temps que le risque d’orage. Les éclairages à cette heure-ci sur le Canyon de Anisclo Valle au sud sont splendides. Quel bonheur d’être ici, seul au monde…
Côté français le brouillard s’installe venant lécher la brèche et le refuge de Tuquerouye.
20h50h je suis à la tente. Un bol soupe agrémenté de pâtes et dodo.





 Depuis les Espugnettes de gauche à droite la Tour, le Casque, la brèche de Roland, le Taillon
Depuis les Espugnettes de gauche à droite la Tour, le Casque, la brèche de Roland, le Taillon
Le refuge de Tuquerouye
Le refuge de Tuquerouye
16h40 comment résister ?
16h40 comment résister ?
la brèche Tuquerouye et son refuge : Aussi raide versant sud que nord
la brèche Tuquerouye et son refuge : Aussi raide versant sud que nord
le canyon de Anisclo valle
le canyon de Anisclo valle
Aller et retour par le col du Cylindre
Aller et retour par le col du Cylindre
le mauvais temps qui s'installe en France
le mauvais temps qui s'installe en France
Les derniers rayons sur le Perdido
Les derniers rayons sur le Perdido
Section précédente Section suivante
Commentaires