Circuit cabanes : l'automne en Couserans

(réalisé) share(partager)
Les Pyrénées offrent la possibilité de faire des randonnées sur plusieurs jours en dormant dans des cabanes. La région idéale est l'Ariège car beaucoup de cabanes restent ouvertes toute l'année et c'est l'isolement assuré hors saison.
Octobre est propice à de grandes virées car pas (ou peu) de neige et de belles journées ensoleillées.
Nous sommes partis d'Aulus les Bains, village du Couserans. La CDC du canton d'Oust a rénové de nombreuses cabanes dans ce secteur. Nous avons rencontré très peu de monde à part autour de Turguilla car l'accès est plus facile par la station de Guzet, mais ce n'était pas la foule non plus !
Par contre, ce secteur est très pentu donc plus dangereux par temps humide ou lorsqu'il y a de la neige.
Les sentiers sont balisés mais le marquage pas toujours visible (ou change de couleur soudainement !). Donc, il faut bien lire la carte et le relief. Le dernier jour, nous avons fait une partie hors sentier.
Le brouillard peut vite arriver et vous envelopper, comme ça nous est arrivé : attention donc à bien être sûr de soi au niveau orientation sur sentier balisé ou non.
(carte précise, altimètre, boussole).
randonnée/trek
Quand : 10/24/17
Durée : 4 jours
Distance totale : 30km Dénivelées : +3190m / -3192m
Alti min/max : 930m/2454m
Carnet créé par Luciole17 le 24 Nov
365 lecteur(s) - 8
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 3 (mise à jour : 24 Nov)

Distance section : 5.2km Dénivelées section : +739m / -514m
Section Alti min/max : 1836m/2248m
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 3 (mise à jour : 24 Nov)

On remonte la partie raide du sentier de la veille pour ensuite bifurquer à gauche. Là encore, l’itinéraire est compliqué car peu marqué avec des herbes hautes et glissantes. Cette portion n'est à entreprendre que par temps sec !
Avant d’arriver au Mont Terquet, le sentier se termine avec un à-pic de 300 mètres ! Pour arriver dans la vallée de Turguilla, nous subissons encore quelques passages vertigineux. La descente vers l’étang de Piède est plus tranquille, c’est la journée la plus chaude et on le sent ! Pause de midi près du déversoir de l’étang de l’Astoue. Ensuite, on monte tranquillement à la cabane de Turguilla à 2 000 m, au milieu des pâturages. C’est la plus jolie avec des lits superposés en bois, matelas et un captage d’eau dehors. On s’installe et on part faire un tour du côté des étangs. Puis, on a le temps de faire la toilette dans des vasques chauffées au soleil. 
Il y a un captage d'eau près de la cabane.





Montée vers le Mont Terquet
Montée vers le Mont Terquet
Jour 3
Vue sur la vallée d'Aulus
Vue sur la vallée d'Aulus
L'Etang de l'Astoue
L'Etang de l'Astoue
Les rhododendrons fleurissent à nouveau
Les rhododendrons fleurissent à nouveau
Une cabane fermée
Une cabane fermée
Jour 3
Arrivée à Turguila
Arrivée à Turguila
Jour 3
Etang Réglisse
Etang Réglisse
Etang d'Astoue et Montvallier
Etang d'Astoue et Montvallier
Commentaires

Now in shop

Actuellement en kiosque
Carnets d'Aventures N°51
Prochain numéro
(CA #52) :
fin juin 2018