55 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
Voyage improvisé pour rendre visite à famille et amis, dans divers endroits de la moitié Sud de la France. Un projet de vélo Gravel est en cours, mais en raison de la pandémie mondiale sévissant, mon cadre n'est pas arrivé à temps. Du coup c'est avec mon vélo cargo que je décide de réaliser ce périple. Ma compagne ne pouvant être en congés en même temps que moi, c'est seul que je pars pour ce premier voyage à vélo et premier voyage en solitaire. Le premier objectif est de rallier Cognac à Gillonnay, pour rendre visite à ma famille. Parmi les options se présentant à moi, l'une d'elle serait de rejoindre la Véloroute mais les détours engendrés n'apportent pas un grand intérêt face au trajet le plus direct. Je décide donc de faire une traversée, au plus court, malgré le dénivelé positif conséquent. Je me laisse l'option de réaliser certaines étapes en train si nécessaire. La deuxième objectif consiste à descendre un bout de la ViaRhôna pour visiter un ami habitant à proximité d'Avignon. J'envisage cette deuxième portion beaucoup plus sereinement de part le dénivelé proche de 0. La troisième étape partira de Toulouse, rallié en train depuis les environs d'Avignon. J'ai pour objectif de rentre visite à une autre partie de ma famille, vivant à proximité d'Agen. Enfin, le retour jusqu'à Cognac s'effectuera en fonction de mon envie et de ma forme en train, en vélo ou bien en mêlant les deux. D'un point de vue matériel le vélo est un vélo cargo de chez Omnium, monté en 1x11 vitesses, totalisant 20kg dans sa configuration actuelle. Mes bagages sont à 14 kg (hors eau) ce qui comprend : - matériel de bivouac tente, sac de couchage, matelas... - cuisine : réchaud Ferzil, popote, verre, couverts... - nourriture : 7 petit-déjeuners et 8 repas du soir, plus les en-cas pour 6 jours. - affaires de rechange. Je dispose d'un bidon de 750mL que je rempli au fur à et mesure de la journée grâce à une vache à eau pouvant contenir au maximum 10L (contenance très utile pour les soirs de bivouac). Physiquement je roule tous les jours, en moyenne 10 à 15km par jour. Je n'ai pas fait de sortie en vélo de longue durée depuis plus d'un an. Je n'étais pas inactif en revanche, j'ai réalisé de nombreux treks pendant ce laps de temps permettant de rester en bonne forme d'un point de vue général.
Voir le carnet
Les tournesols sont un arrière plan de choix.
Petit demi tour de France en vélo cargo
14 jours
886 km
par Thekzn
2
Un album photos pour vous faire découvrir notre expédition en kayak de mer dans les Iles Lofoten qui s’est déroulée du 10 au 21 septembre 2016. Les îles Lofoten sont un archipel Norvégien, situées au large de Bodø, au nord du cercle polaire. Pour ce premier périple en mer de Norvège, nous avons parcouru les Fjords et les côtes de Moskenesøya et de Frakstadøya. Au total, 12 jours en Norvège dont 7 jours de kayak en autonomie et 160 Km parcourus dans les fjords. Coté météo, chaque jour était plutôt gris et pluvieux avec 2 jours de « tempête ». Seulement 2 jours complets de grand soleil : Une météo normale en septembre (à noter que l’été ne dure chez eux qu’un mois). La navigation a été quand à elle très compliquée et différente selon si nous étions dans les fjords, la côte Ouest ou la côte Est. Une adaptation permanent a été nécessaire, avec des prévisions météo précises à 2h00. Comme nous l’indiquait les locaux, parfois la brume et les nuages descendent le long de la montagne en quelques minutes … et dans les minutes suivantes il peut se former des vagues de plus de 1m50. Pour notre part, les locaux estiment que nous avons eu de bonnes conditions de navigation. Je n’en doute pas … même si il a fallu conjuguer avec le vent, la houle, les marées, les effets venturi marins et aériens, le ressac contre les falaises … et là, je crois que l’on a eu toutes les combinaisons possibles. Que de bons souvenirs.
Voir le carnet
Les Lofoten - Moskenesøya en Kmer
Les Lofoten - Moskenesøya en Kmer
7 jours
145 km
6