7 membres et 22 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
Des sources des Saladis aux Martres-de-Veyre sur l'Allier jusqu'à Blois sur la Loire. Soit 436.78 km en 17 jours et un jour de repos - 25.69km /jour   Partir le long du fil de l'eau sans objectif précis. Pour aller voir l'océan peut-être ? Le temps nous manquera, n'étant pas trop au fait de notre vitesse de progression, mais qu'importe le flacon, nous nous sommes enivrés d'oiseaux, de plages de sable, d'îles sauvages, de couchers de soleil, de baignades. Participants 2 adultes Alex et Anne et un chien Joon, 45kgs,  un Berger Blanc Suisse Liste complète du matériel Ici Matériel important emporté - Kayak Gumotex Seawave - idéal pour la rivière, pour le transport en train et suffisamment confortable et solide pour le chien - un réchaud à bois - le bois est un combustible que l'on trouve partout, seul bémol, la difficulté pour l'utiliser sous la pluie et en camping. C'était notre première utilisation et nous ne l'avons pas regretté tant c'est sympa de pouvoir mijoter quelques plats. - un E-book - pouvoir emmener plein de livres sans se soucier ni de l'encombrement ni du poids et idéal pour les myopes - impossible de s'en passer. - un panneau solaire pour recharger les APN et les téléphones - une gonfleur électrique pour gonfler les kayaks au départ, pompe que nous laisserons à la voiture, pas indispensable mais très pratique. Prévoir évidemment un gonfleur manuel. - une pompe de cale pour retirer l'eau dans les kayaks - un tarp – indispensable pour se protéger du soleil ou s'abriter de la pluie. Il sera un abri rassurant pour notre chien en cas de pluie ou de feux d'artifice. - un filtre à eau à pompe pour rendre l'eau potable. Nous n'en avions pas cette fois-ci mais la corvée d'eau est parfois mission. A envisager. - un chariot léger en bois Nautiraid pour les portages et pour facilité le transport du kayak dégonflé pour le retour en train. - une pagaie de secours. Livres - Guide pratique pour la Loire : La Loire, vue du fleuve JF Souchard, le Canotier - Lecture pour accompagner la descente : Aventures en Loire 1000 km à pied et en canoë  Bernard Ollivier, Phébus Réserves naturelles - Réserve naturelle du Val d'Allier http://www.reserves-naturelles.org/val-d-allier (J5) - Réserve naturelle du Val de Loire http://www.reserves-naturelles.org/val-de-loire (J10) Etapes J1 - Des Martres-de-Veyre à Pont-du-Château (24.68 km)    * rapide mouvementé à Pont-du-Château J2 - De Pont-du-Château à Vinzelles (20.4 km)    * un portage au seuil dit des Madeleines    * une 2e portage au seuil du pont de l'autoroute A89    * un rapide à traverser 2km avant Joze J3 - Jusqu'aux portes de Vichy (29.3 km) J4 - De Vichy à Créchy (22.5 km)    * Long portage au barrage de Vichy en rive gauche J5 - De Créchy au camping de Châtel-de-Neuvre (24 km)    * Réserve naturelle du Val d'Allier J6 – Du camping à Moulins (25.9 km)    * Seuil au denier pont de Moulins en rive gauche J7 – De Moulins au Veurdre (31.2 km) J8 - Du Veurdre à Varennes-Vauzelles (36.9 km)       Confluence entre le Loire et l'Allier au Bec d'Allier    * Le barrage de l'écluse des Lorrains à droite    * Pont canal du Guétin à gauche J9 - De Varennes à la Charité-sur-Loire (16.8 km) J10 - De la Charité-sur-Loire à Cosne (28.4 km)    * Réserve naturelle du Val de Loire J11 - De Cosne-sur-Loire à Châtillon (32.4 km)    * Centrale nucléaire à Belleville-sur-Loire (portage au barrage en rive droite) J12 - De Châtillon à Saint-Père-sur-Loire (30.3 km)    * Centrale nucléaire de Dampierre – passage en rive gauche J13 - De Saint-Père à Jargeau (35.5 km) + un jour de repos à Jargeau J14 - De Jargeau au Loiret (27.5 km) J15 - Du Loiret au camping de Beaugency (16.9 km) J16 - De Beaugency à St Dyé (20.1 km)    * Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux, portage à droite J17 - De Saint Dyé à Blois (14 km)
Voir le carnet
L'Allier et la Loire en kayak gonflable avec un chien
L'Allier et la Loire en kayak gonflable avec un chien
18 jours
463 km
par Anne
15
Début mai 2015 je décide de partir continuer le Tour de Manche entamé l'année précédente avec  Ludo et Christophe. Je pars seul car les collègues ne sont pas dispos. Mais également pour me tester. Partir découvrir le Sud de l'Angleterre sur 2 semaines apporte un côté dépaysant aux vacances. J'ai repris mon vieux vtc  en rajoutant un porte bagages avant. Un parcours  de 700 km entre Roscoff et Rennes en prenant les ferrys et en passant par Plymouth - Poole - Jersey - Saint Malo. Bilan : - Premier voyage en solo. Une autre approche du voyage où on s’écoute et roule à son rythme. - Le velo a tenu le choc. Ce n'était pas du tout le velo de trekking typique, mais comme quoi pas besoin d'investir des milles et des cents pour un court voyage. J'ai eu 2 crevaisons avec mes vieux pneus. Le porte bagage arrière a fait son dernier voyage. Le reste à tenu mais l'idée d'un nouveau vélo a germé. - J'ai aimé voyager en ferry même si les horaires de départ sont contraignantes et on doit organiser sa journée en fonction. Le TER entre Rennes et le Finistère fut une formalité. - L'Angleterre : Rouler à gauche ça se comprend vite, et les anglais sont plutôt respectueux des vélos en voiture. Les cyclistes sont nombreux et saluent  à chaque fois. J'ai trouvé les anglais accueillants et aidants. Les paysages sont agréables. Ils m'ont souvent rappelés la Bretagne.  J'ai suivi l'itinéraire du Tour de Manche qui est assez bien balisé. Il passe principalement par des petites routes de campagne et quelques voies vertes. Seule la deuxième étape a été décevante. Poursuivre par Jersey puis le Canal de la Rance était une bonne idée pour finir. Bref, déjà l'envie de repartir.
Voir le carnet
2015 - Tour de Manche Angleterre.
2015 - Tour de Manche Angleterre.
11.5 jours
576 km
par ronan
4
Cette année l'idée était de partir découvrir notre département, le Finistère (29).  Sur une semaine et à 3 cette fois-ci : Ludo, Ronan et Pierre-Yves qui decouvrait pour la première fois l'itinérance à vélo. - Nous avons rattrapé la véloroute littorale Nord qui mène à Roscoff par le pays Léonard = petites routes tres calmes. - Puis nous avons suivi la voie verte (partie du vélodyssée) qui traverse le département par Morlaix jusqu'à Concarneau à Travers le Parc d'Armorique = ancienne voie de chemin de fer en pleine campagne. - Dans le Sud du département nous avons parcouru la Baie d'Audierne et le Pays Bigouden par la Littorale qui est une voie partagée. Entre Concarneau et Loctudy certaines portions avec beaucoup de véhicules. - la suite du parcours nous fit traverser le Cap Sizun jusqu'à Douarnenez et la Presqu'ile de Crozon = magnifiques vues et routes tres valonnées. - Nous avons fini par prendre une navette bateau jusqu'à Brest... Bilan : - Les vélos ont peu soufferts (2 crevaisons à 3), mais restent limités pour un itinéraire si varié. C'est décidé je change de vélo avec plus de potentiel pour les côtes :-) et plus costaud. - Les hommes ont un peu grincés au départ comme d'habitude. Par la suite le rythme est pris et l'organisation de chacun aussi. - Le Finistère ; Camping sauvage tres tres facile. On connait notre département et on savait à l'avance qu'il est possible de camper partout. On le savait, mais les paysages et les dénivelés sont toujours aussi beaux et variés. Nous avons eu du soleil tout le temps. Capital sympathie +++ de voyager en convoi chargés à 3.
Voir le carnet
2016 - Autour du Finistere
2016 - Autour du Finistere
8 jours
443 km
par ronan
2
Voir le carnet
ballade dans le vercors en ski pulka
ballade dans le vercors en ski pulka
6 jours
42.6 km
1