1 membre et 13 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
Voir le carnet
Grande boucle du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin
Grande boucle du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin
7 jours
405 km
par Béryl
6
Randonnée de 7 jours dans les Pyrénées au niveau de la vallée d'Aspe. La location des 2 ânes s'est faite à Etsaut (https://garbure.net/). Le transport au départ de la rando a été effectué par les propriétaires. Les 2 ânes ont servi au transport du matériel et de la nourriture sur les 3ers jours. A partir du 4ème jour, un des ânes portait de temps en temps les enfants à tour de rôle sur les chemins pas trop escarpés. Rando bivouac en autonomie alimentaire, même si nous avons fait finalement un petit complément de repas frais (légumes/fruits) à Lescun car on passait devant une épicerie. Il y a de nombreux points d'eau ce qui n'est pas un problème. Mais une vache à eau de 10L est bien pratique si le bivouac n'est pas à proximité d'une source. Les participants à la rando sont : Sébastien / 42 ans Perrine / 41 ans Maëlie / 10ans 1/2 Sarah / 9 ans Selyan / 6 ans 1/2 Chaque section correspond à une journée et la dernière est la description du matériel et des aliments pris pour les repas. La rando avec les ânes et les enfants se fait bien. Dans notre cas heureusement que les enfants marche bien car les Pyrénées ça grimpent (plus que le Vercors fait il y a deux ans) et il n'était pas possible pour eux de monter dessus car les ânes étaient chargés au début. Bien évidemment avec moins d'enfants, il y a moins de repas et d'eau à porter donc ce serait possible. A chacun de voir en fonction de l'âge et du poids des enfant et de leur nombre. Par contre 1 âne = 1 adulte pour les diriger. Souvent quand on évoque l'âne, on pense à tête de mule :-) Oui et non. Ils sont souvent de bonne composition, et s'ils n'avancent pas c'est qu'il y a une bonne raison. Une chose que nous avons compris, c'est qu'ils préfèrent marcher à la fraiche. Les après-midi sous la chaleur étaient souvent galère surtout si ça montait. Ils faisaient 20m et s'arrêtait dans la pente. Autant dire que ça casse sérieusement le rythme et que c'est fatiguant ! Ils sont aussi très gourmand et passe leur temps à croquer la moindre touffe d'herbe même en randonnant. Les rappels à l'ordre sont donc récurrents. L'avantage c'est qu'ils sont autonome, pas besoin de transporter de nourriture, éventuellement quelques friandises suivant les propriétaires. Et surtout il serait impossible sans eux de faire la même chose, car la charge portée n'est pas négligeable. Pour plus d'info et trouver un spot pour en faire, allez sur le site de la fédération française des ânes de randonnées : https://www.ane-et-rando.com/
Voir le carnet
2022-07-Rando pyrénnée avec 2 ânes
2022-07-Rando pyrénnée avec 2 ânes
7 jours
65.7 km
  Si j’allais jusqu’à la mer pour voir?! Et puis, le film “Comme un avion” sort en salle. Incroyable ironie, le film a des similitudes avec mon vécu personnel! Je décide de contacter la prod. pour faire de la fiction une réalité : qu’avez-vous fait du kayak du tournage? Après plusieurs mails sans succès, je les appelle... Le kayak appartient à...Podalydès lui-même. Je n’insiste pas... Le Mans-La mer, mais dans quel but? Je regarde une carte...Tiens Pornic! Petit, j’y mangeais de succulentes glaces à la fraise. Mon but, je l’avais : Le Mans-La Fraiseraie ! Je trouve un vieux kayak et je le transforme en kayak de voyage : le “Ramène ta Fraise!”. Je pars le 19 septembre pour 350 km sur la Sarthe et la Loire. Je fais de nombreuses rencontres : un homme qui a descendu la Tamise avec son fils. Un pionner du BASE-Jump en pleine campagne. Un éclusier-musicien qui m’a joué “Rame” d’Alain Souchon, un pêcheur préparant sa traversée de l’Atlantique,...! Des villages pittoresques, Béhuard, etc, des bivouacs sur la Loire magnifiques... Et, à l’arrivée à Pornic, le 3 octobre, une glace à la fraise bien méritée! Travaillant sur Robinson avec sa classe de 5e A, Amandine Pineau-Meiche, professeur de français au collège Costa Gavras au Mans, m’invita pour présenter mon périple. Je voulais surtout leur dire qu’il est possible de voyager à moindre coût. L’aventure commence quand on ferme  la porte de chez soi. Il faut suivre ses rêves car ils connaissent le chemin ! Adrien Boulard.
Voir le carnet
Sur deux week-ends en 2012 et 2013, nous descendions l'Huisne de Nogent-le-Rotrou jusqu'au Mans. L'idée de descendre toutes les rivières de France me trotte dans la tête!
Projet kayak poético-absurde "Ramène ta fraise!" Le Mans-Pornic en kayak pour...
14.5 jours
340 km
par hadnb
36