1 membre et 32 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
En avril 2016, des amis qui ont 2 enfants du même âge que les nôtres, nés fin 2013 et fin 2015, annonçaient qu'ils partaient faire le tour du monde en vélo avec les enfants. L'idée qu'il était possible de partir plusieurs mois en voyage cycliste avec 2 enfants en bas âge ne nous aurait jamais traversé l'esprit sans cette annonce... Et une fois l'idée intégrée dans notre petit esprit, impossible de l'en chasser ! RDV pris pour un départ dans l'été 2017. Le projet a mûri pendant un an, le temps de lire Carnets d'Aventures pour s'enrichir de retours d'expériences, consulter de nombreux blogs pour ne pas faire d'erreur dans le matériel et trouver les bons rapports qualité-prix, prendre les dispositions nécessaires avec nos emplois, gérer la vacance de notre appartement (nous l'avons loué), changer 10 fois d'avis sur l'itinéraire, faire des essais de quelques jours. Nous arrêtons une durée de 4,5 mois de début juillet à mi novembre. La dimension écologique était essentielle à nos yeux mais il fallait que ça reste pas trop galère. Nous avons cherché des aménagements cyclables. Nous avons également pris en compte le facteur météo pour ne pas avoir trop chaud, ni trop froid. Nous voulions aussi pratiquer des langues. Nous avons donc opté pour la Grande-Bretagne (*) en été, puis la péninsule ibérique à l'automne. Pour le départ, nous avons pris un vol Genève - Liverpool avec en soute nos 2 vélos, la carriole, un système "follow-me" et nos sacoches. C'était déjà un premier défi que d'emballer, transporter, embarquer, remonter les vélos. A l'hôtel de Liverpool, nous nous sommes fait livrer un vélo enfant. Nous avons sillonné le Pays de Galles et les Cornouailles pendant 2 mois. Nous avons ensuite pris un ferry Plymouth - Santander. Et depuis, nous suivons le camino del Norte qui mène à Saint-Jacques de Compostelle. Ensuite, nous descendrons la côte portugaise pour finir en Andalousie. Nous ne savons pas exactement comment nous reviendrons chez nous. Nous faisons en moyenne 35 km par jour, ce qui correspond à notre estimation. Nous nous arrêtons beaucoup : dans les aires de jeux, les parcs, les plages, les musées (les enfants ont adoré les musées anglais où il y a toujours des activités prévues pour les petits). Le "follow-me" permet une certaine liberté aux garçons : être sur le vélo ou dans la carriole. A notre grande surprise, Elouan a commencé à l'utiliser à 22 mois. Il est capable de bien communiquer, donc de dire s'il fatigue, s'il veut s'arrêter. Pour l'hébergement, nous avons beaucoup demandé en Grande-Bretagne aux gens qui avaient un jardin, un carré d'herbe pour planter la tente et de l'eau, ce qui nous a permis de faire de superbes rencontres. Nos hôtes nous offraient éventuellement une douche, nous partagions parfois le repas avec eux et de temps en temps ils nous proposaient même une chambre. Nous avons aussi trouvé quelques hôtes par le site WarmShowers. Nous ne prenions des B&B ou des campings que dans les grandes villes ou quand le temps était très mauvais. Nous avons aussi fait quelques bivouacs. En Espagne, nous avons aussi fait étape dans quelques auberges de pèlerins. Nous racontons nos aventures sur une page Facebook : @pedalonslavie (*) Le Royaume-Uni possède un réseau cyclable bien développé, consultable sur www.sustrans.org
Voir le carnet
Liverpool - Grenade avec 2 enfants de 3,5 et 1,5 ans
Liverpool - Grenade avec 2 enfants de 3,5 et 1,5 ans
140 jours
1291 km
par marisa
Je viens de terminer un tour d’Europe de plus de quatre mille kilomètres, seule. Ceci avec un vélo de route sur lequel a été ajoutée une assistance électrique afin de prendre en charge le poids important des bagages étant donné que je suis une quinquagénaire sans entraînement avec des genoux déjà un peu fatigués. "Ahhh, mais tu as un vélo électrique!" - "Non, j'ai une batterie que j'économise pour avoir la possibilité d'aller loin et qui m'aide pour soulager mes genoux et gérer le poids des bagages". L'aventure - c'est quoi en fait? N’est-ce pas un ensemble d'activités et d'expériences qui comportent une forme de risque et qui vous mettent face à l'imprévu à et à vous-même ? A chacun sa façon de se dépasser. Il n'est pas nécessaire de grimper l'Everest, un tour d'Europe avec un vélo acheté sur le Bon Coin seule sans connaissances particulières en mécanique avec juste une tente, un téléphone et quelques cartes suffit. Et quoi qu'il arrive - avec ou sans aide - il faut pédaler et assurer... Ainsi je suis partie en 2020 de Bordeaux en passant par la VélOdyssée, la Vélo Francette puis l’Eurovélo 6 jusqu’au lac de Constance. Vu que j’ai adoré ce type de voyage je suis repartie en août 2021 pendant deux mois et demie de Stuttgart en suivant l’Eurovélo 6 jusqu’à Negotin en Serbie. Le retour vers la France a été une odyssée rocambolesque à travers la Bulgarie, la Grèce et l'Italie incluant des transports en commun locaux de tous genres et le déplacement à vélo dans des lieux parfois bien hostiles... Du vrai voyage, quoi. Celui qui vous fait et non le contraire…
Voir le carnet
Une femme, un vélo, un tour d'Europe: partie 1/2
Une femme, un vélo, un tour d'Europe: partie 1/2
116 jours
1621 km
par Mica
6
De Pont-du-Château à Vichy en deux jours.
Voir le carnet
Descente de l'Allier en kayak de Pont-du-Château à Vichy
1.5 jours
58 km
1
Vers la Dune du Pilat, en vélo et en famille... Initialement, je voulais partir de Soulac et descendre tranquillement vers la Dune. Mais en cette période tous les campings ne sont pas ouverts et surtout le retour en train depuis Archachon m'a paru bien compliqué, long et avec des emplacements vélo non assurés... Je n'ai pas trouvé ou su trouver des infos sur d'éventuelles liaisons efficaces par car. Du coup, j'ai opté pour la formule aller/retour en vélo mais en partant donc de Lacanau-océan. J'ai également fait le choix d'un voyage en autonomie avec tente. Comme c'était une première en famille, j'ai quand même opté pour le camping afin d'assurer un minimum. (Surtout pour l'eau....) Coté logistique, on est parti avec de la nourriture pour les 3 premières étapes + 1 journée (au cas où l'on se retrouve bloqué à un endroit pour une raison quelconque.) Ravitaillement pour le retour sur Arcachon. Coté équipement: nos VTT de tous les jours sur lesquels j'ai ajouté pour chacun un port bagage sur selle et deux sacoches pour les sacs de couchage. Plus deux petites remorques "à pas cher" pour transporter le reste: nourriture, eau, affaires de camping et vêtements pour le soir. Coté énergie: Un petit panneau solaire pour recharger le téléphone et la gopro. Coté cartographie: Un GPS avec cartographie sur lequel j'ai chargé la trace du parcours. Une appli GPS/Cartographie sur le smartphone en doublon au cas où. Les enfants, 9 et 8 ans, pratiquent le vélo mais sans plus. (On fait habituellement quelques ballades à la journée 10-20 Km au printemps et à l'automne)
Voir le carnet
En route !
Vers la Dune...
5 jours
151 km
6
Après plus de 900 km au podomètre et plus de 55km positifs à l’altimètre, nous sommes arrivés dans la ville d’Hendaye ce mercredi 26 août 2020 avec Ariane notre fillette, qui fête ses 1 an le 29! Partis le 9 juin de Montpellier en train vers Banyuls, notre petite famille a pris un dernier bain dans la mer Méditerranée avant de se lancer dans la longue traversée des Pyrénées en randonnée itinérante. Ariane avait alors 9 mois et presque 4 dents. À ce jour, elle a 1 an et 7 belles dents! Actuellement, nous sommes donc sur la côte Atlantique profitant d’un repos bien mérité, après avoir atteint l’Atlantique et baptisé Ariane dans l’Océan. Nous sommes également en train de convertir nos sacs de rando en sacoches de vélo pour repartir dans quelques jours pédaler d’Hendaye vers l’Iran en combinant vélo et randonnée. Au cours de cette première traversée, nous avons louvoyé entre GR10 (itinéraire français), HRP ( Haute Route Pyrénéenne passant par les crêtes et sommets) et GR11 (itinéraire espagnol) pour relier mer et océan sur une randonnée exigeante et engagée, en respectant deux seuls mots d’ordre : « confort » et « prudence ». Et ce, tout en combinant bivouac, autonomie alimentaire, portage, allaitement, couches lavables, minimalisme et protection de l’environnement. D’un point de vue purement physique, nos expériences communes dans le milieu de la grimpe et de la randonnée au long cours, nous ont offert de l’aisance de notre entreprise. C’est ainsi qu’au fil du parcours, nous nous sommes pris au jeu de réaliser quelques belles ascensions, à l’instar du Canigou, du Carlit, du pic d’Anie ou du petit Vignemale (3030m). Situés non loin de notre itinéraire, ils nous ont permis de prendre de la hauteur et profiter pleinement des paysages dans lesquels nous évoluions. Et, dans quelques jours, nous ferons volte-face pour pédaler vers l’Iran. Le projet complètement fou de traverser les Pyrénées avec bébé a été méticuleusement préparé. Il s’agit d’assurer une logistique impliquant couches lavables, allaitement et paquetage léger (tente, duvet, vêtement techniques) sans omettre la sécurité et le confort de chacun d’entre nous. Chaque équipement pèse 20 kg (Ariane incluse) et la petite Ariane qui prend des forces en cours de route atteignait au départ déjà 9kg. Nous alternerons de fait porte-bébé et sac de rando à tour de rôle pour diversifier le portage. Après une préparation matérielle et logistique de 10 jours dans le Haut Languedoc sur le GR 71, notre traversée aura durée 2 mois et demi. Deux mois et demi, au cours desquels nous avons alimenté quotidiennement un carnet de bord sur un ton léger et humoristique pour faire part de notre aventure à nos proches, aux amoureux de la montagne, et à de nombreux jeunes parents inspirés par notre vision de la parentalité. Un des objectifs que nous souhaitons atteindre en communiquant autour de ce voyage est de déconstruire les idées reçues et prétextes tous trouvés, les « Profitez-en, tant que vous n’avez pas d’enfant» que l’on nous sermonnait à chaque retour de voyage. Réfléchissant à nos envies, et écoutant nos cœurs, nous avons décidé de poser tous deux notre congé parental de droit (pour tous les français) jusqu’aux 2 ou 3 ans de notre fillette et ce, de manière concomitante pour profiter de ses précieuses premières années à ses côtés... pour poser les fondations de notre famille. Si tu souhaites davantage d’informations, nous avons une page Facebook avec photos et notre carnet de bord : https://www.facebook.com/2bikefree ——— Qui suis-je/sommes-nous!? Alizée, 29 ans, maman d’Ariane, Jérôme 30 ans, papa d'Ariane, Ariane 1 an En couple depuis 15 ans avec Jérôme, rencontré au lycée, et membre des 2 Bike 3. Ensemble, nous avons déjà beaucoup randonné à pied : GR20 GR5 TMB Et à vélo : Cordillères des Andes Montpellier-Séville Nous sommes aussi... Vélo taffeurs Et cyclistes depuis notre rencontre (au lycée, nous parcourions chacun une trentaine de km pour se retrouver tous les week-ends) Nous sommes également passionnés d’escalade. ---- 🦸 SUIVRE NOS AVENTURES 🦸‍♂️ ----- https://www.facebook.com/2bikefree  https://www.instagram.com/2bike3/ https://www.youtube.com/channel/UCmJQH-OErSlLR8TknbA76NQ  https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2020/08/21/traverser-les-pyrenees-a-pied-d-est-en-ouest-avec-un-bebe-c-est-possible,2728270.php
Voir le carnet
Rejoignez-nous sur Facebook et Instagram : nous repartons ce mois-ci d'Hendaye vers l'Iran à vélo!!
Traverser les Pyrénées à pied avec un bébé!! Projet 2020 des 2 Bike 3
79 jours
665 km
2