8 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
En avril 2016, des amis qui ont 2 enfants du même âge que les nôtres, nés fin 2013 et fin 2015, annonçaient qu'ils partaient faire le tour du monde en vélo avec les enfants. L'idée qu'il était possible de partir plusieurs mois en voyage cycliste avec 2 enfants en bas âge ne nous aurait jamais traversé l'esprit sans cette annonce... Et une fois l'idée intégrée dans notre petit esprit, impossible de l'en chasser ! RDV pris pour un départ dans l'été 2017. Le projet a mûri pendant un an, le temps de lire Carnets d'Aventures pour s'enrichir de retours d'expériences, consulter de nombreux blogs pour ne pas faire d'erreur dans le matériel et trouver les bons rapports qualité-prix, prendre les dispositions nécessaires avec nos emplois, gérer la vacance de notre appartement (nous l'avons loué), changer 10 fois d'avis sur l'itinéraire, faire des essais de quelques jours. Nous arrêtons une durée de 4,5 mois de début juillet à mi novembre. La dimension écologique était essentielle à nos yeux mais il fallait que ça reste pas trop galère. Nous avons cherché des aménagements cyclables. Nous avons également pris en compte le facteur météo pour ne pas avoir trop chaud, ni trop froid. Nous voulions aussi pratiquer des langues. Nous avons donc opté pour la Grande-Bretagne (*) en été, puis la péninsule ibérique à l'automne. Pour le départ, nous avons pris un vol Genève - Liverpool avec en soute nos 2 vélos, la carriole, un système "follow-me" et nos sacoches. C'était déjà un premier défi que d'emballer, transporter, embarquer, remonter les vélos. A l'hôtel de Liverpool, nous nous sommes fait livrer un vélo enfant. Nous avons sillonné le Pays de Galles et les Cornouailles pendant 2 mois. Nous avons ensuite pris un ferry Plymouth - Santander. Et depuis, nous suivons le camino del Norte qui mène à Saint-Jacques de Compostelle. Ensuite, nous descendrons la côte portugaise pour finir en Andalousie. Nous ne savons pas exactement comment nous reviendrons chez nous. Nous faisons en moyenne 35 km par jour, ce qui correspond à notre estimation. Nous nous arrêtons beaucoup : dans les aires de jeux, les parcs, les plages, les musées (les enfants ont adoré les musées anglais où il y a toujours des activités prévues pour les petits). Le "follow-me" permet une certaine liberté aux garçons : être sur le vélo ou dans la carriole. A notre grande surprise, Elouan a commencé à l'utiliser à 22 mois. Il est capable de bien communiquer, donc de dire s'il fatigue, s'il veut s'arrêter. Pour l'hébergement, nous avons beaucoup demandé en Grande-Bretagne aux gens qui avaient un jardin, un carré d'herbe pour planter la tente et de l'eau, ce qui nous a permis de faire de superbes rencontres. Nos hôtes nous offraient éventuellement une douche, nous partagions parfois le repas avec eux et de temps en temps ils nous proposaient même une chambre. Nous avons aussi trouvé quelques hôtes par le site WarmShowers. Nous ne prenions des B&B ou des campings que dans les grandes villes ou quand le temps était très mauvais. Nous avons aussi fait quelques bivouacs. En Espagne, nous avons aussi fait étape dans quelques auberges de pèlerins. Nous racontons nos aventures sur une page Facebook : @pedalonslavie (*) Le Royaume-Uni possède un réseau cyclable bien développé, consultable sur www.sustrans.org
Voir le carnet
Liverpool - Grenade avec 2 enfants de 3,5 et 1,5 ans
Liverpool - Grenade avec 2 enfants de 3,5 et 1,5 ans
140 jours
1291 km
par marisa
Bonjour à tous, Voici une petite description de notre voyage à vélo au mois d'Août avec Bérénice ma petite amie, de Toulouse jusqu'à Cinque terre en Italia, à 70km de Pise. Premier "gros" trip à vélo pour nous deux, qui revêt un côté sportif évidemment, mais surtout basé sur la rencontre et l'itinérance (il m'a fallu du temps à l'admettre :p). Sans destination ni parcours précis, nous nous sommes adaptés au gré des rencontres. En fait on a absolument rien organisé; un peu de matos, une appli smartphone, les gambettes, et on y va! L'organisation zéro à vélo, c'est possible, mais c'est mieux quand il fait beau (on a été chanceux sur ce point).  <3 Cinque terre, sur la côte Italienne juste avant la toscane, aura été notre gros coup de coeur et on y a pour cela séjourné 4jours.  On aura finalement effectué aux alentours de 1300km à vélo avec environ 10 000m de dénivelé positif à travers Les alpilles, Le Lubéron, Les gorges du Verdon, les Pré-Alpes puis la côte Italienne escarpée :) 19 nuits au total avec: - 3 couch-surfing - 1 nuit en camping - 1 nuit chez mon ami Charles - 14 nuits de camping plus ou moins sauvage.. dont 5 ou 6 à la belle étoile. Vive le freelance! Côté pratique: On s'est rendu compte qu'au bout d'un moment, les vélos et le matos y'en a assez Il est important de pouvoir lâcher les vélos pour se balader "librement" sans contrainte ni sacoches. - les couch surfing ou warmshowers, chez qui il est possible de laisser le matos. - les campings (il y a normalement un local prévu à cet effet même si vous ne dormez pas sur place) - les commerces -  ou bien cachés dans la nature ( plus risqué) :p Orientation: Nous nous sommes servis de l'application smartphone 'maps.me' que l'on peut utiliser sans internet pour s'orienter: elle nous a permis de trouver plus d'un lieu pour camper dans la pampa.. Budget: de nourriture, logement et autres: environ 250 euros chacun ( 1 restaurant, quelques focaccias et pizzas et le reste à la popotte (sisi on peut vraiment se régaler au réchaud). Blablacar de retour vers Toulouse: environ 90 euros chacun. Transport retour: Le retour s'est fait de Lerici jusqu'à Montpellier et de Montpellier à Toulouse, tout ça en covoiturage, un peu chanceux oui?.. Matos: Vêtements et hygiène, voici ma liste de matériel personnelle : Il est très facile de nettoyer ses habits sur le chemin, ce qui fait qu'on a pas pris grand chose. "Un sac à dos trop lourd est un sac chargé d'angoisse" comme on dit. C'est pareil pour le vélo? Séchage relativement rapide sur la route avec le vent et le soleil (si il y en a). OUTILLAGE / REPARATION CAMPING / CUISINE VETEMENTS Pompe Rustines avec colle Chambre(s) à air Démontes-pneu Rayons de rechange: j'aurais du!!  Câbles de frein Multi-outils Strict minimum! Pneus marathon plus (quasi increvables) Tente, Paréo, 1 serviette micro fibre pour 2 Matelas Sac de couchage - Sac à viande  Cordelette, pinces à linge Réchaud à gaz Lampe de poche ou frontale gobelet Fourchette, cuillère Couteau de poche Ouvre-boîte Briquet Sel, poivre, huile Camelback 2L + 2 gourdes Pastilles de traitement de l’eau (non utilisées) Chaussettes mérinos 3 paires (2 suffisent). 2 caleçons 2 T-shirts coton mérinos  1 pull quechua  1 short léger pour le soir  1 paire d'espadrilles! et oui il faut bien 1 Pantalon convertible 1 Short vélo cuissard 1 Veste imperméable gore tex Bonnet Gants Bandana Chaussures nike de ville HYGIENE / SOINS EQUIPEMENT GENERAL DU VELO DIVERS 1 savon Shampoing Brosse à dents, dentifrice Crème solaire Antimoustique Papier de toilette Lingettes humides Trousse de premiers secours Sacoches arrière étanches Ortleib Sacoche de guidon Petit Sac pour porte-bagages Tendeurs élastiques,  sangles Rétroviseur Eclairage Gourdes Casque Cadenas (avec sa clé!) Lunettes de soleil Appareil de photo (pas pour longtemps) Chargeur externe Cartes mémoire Téléphone Crayon, stylo Bloc-notes (pas utilisé... dommage) Livres 2: 1 sylvain tesson et 1 Jiddu Krishnamurti Adresses de contacts sur place Passeport Argent liquide Carte de crédit Masque et tuba.
Voir le carnet
Départ des ptis fayots à Toulouse à 20h00 après les derniers préparatifs! Aziz sponsor officiel de la popotte et de la soupe deshydratée!
Locos de Bicicleta
19 jours
974 km
par jokino
18