1 membre et 33 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
"Une Rosalie??? Mais pour quoi faire ??"   "Ben....pour rigoler !!" Tout est parti de là. Lorsqu'on a découvert qu'on pouvait acheter une rosalie sur le Boncoin. Ca a fait tilt.  "On prend le train pour aller la chercher à Nice et on rentre en pédalant jusqu'à Grenoble !" Voilà le plan initial. Sauf que nous n'avions pas prévu qu'elle serait en si piteux état. Nous  l'avons donc ramené chez nous en voiture, et lui avons refait une petite santé (soudure, peinture, un petit toit assorti....) Changement de plan donc : une semaine de vacances  et voilà, l'idée était née : On part de chez nous à Grenoble et on tente d'aller à la mer!  La viaRhôna s'est imposée comme la solution la plus simple d'autant qu'on est pas fous nous...ça descend!!  Une chose est sûre..... lorsqu'on voyage en Rosalie, l'adage "doucement mais surement" prend tout son sens, et c'est l'occasion de faire parler bien des curieux! Succès garanti et pleins de jolies rencontres!  "Vous allez où comme ça?" "A la mer????"  Il faut dire que vu l'allure où l'on avance, je comprends que ça puisse étonner!  Il faut descendre de la rosalie pour la pousser à la moindre côte mais on ne voit pas le temps passer ! Toute la journée des gens nous klaxonnent, nous font coucou et je ne peux même plus compter le nombre de fois où l'on a été pris en photo! Des voyages à l'autre bout du monde ou des jolies traversées de massifs à pied, on adore, mais je crois que cette semaine de baroude en partant de la maison restera une de nos plus belles aventures ! Marion et Vivien
Voir le carnet
Jolie vue à Charmes sur Rhône
De Grenoble à la Mer en Rosalie
8 jours
399 km
13
Jeunes mariés, nous prévoyions un voyage d'un an (ou plus) pour traverser l'Amérique du Sud à vélo. Les démissions de nos jobs respectifs sont envoyés, pas de date de retour prévue! Nous partons de Chambéry (Savoie) et allons en vélo jusqu'à Bayonne. Cela va nous permettre de tester notre matos en France. C'est aussi un bon test bagages : nous pourrons nous débarrasser du superflux ou alors parfaire notre équipement (à vouloir trop optimiser le poids, il va peut-être manquer des choses). Petite pause chez des amis puis train jusqu'à Madrid.  Le décollage est prévu pour le 30 octobre.  Arrivée à Buenos Aires en Argentine. Nous prévoyions de descendre un peu sur la côte est pour aller voir les baleines. Ensuite, il s'agit de mettre le vélo dans un bus direction Ushuaïa. C'est alors que l'aventure vélo vélo vélo commence. L'itinéraire n'est pas très bien défini. Nous voulons monter jusqu'en Colombie pour arriver dans les caraibes. Nous avons quelques endroits incontournables par lesquels passer, notamment le désert d'attacama, le sud lipiez et le salar de Uyuni. Nous ne souhaitons pas nous fixer un itinéraire trop précis. Nous avons envie que ce voyage se nourrisse des rencontres, que nos chemins se définissent en fonction des conseils des personnes croisées sur la route. Bien évidemment, nous avons quand même des points de repères. L'excitation commence à nous gagner. Il nous reste un mois pour finioler les derniers préparatifs : se pencher un peu plus sur l'itinéraire, acheter les derniers équipements, lire des livres sur l'histoire politique et économique des pays que nous allons traverser, améliorer notre espagnol... La création du blog est aussi en route. La petite originalité de notre voyage se trouve dans nos sacoches : nous emmenons avec nous une slackline comme médiateur de rencontre (en plus des vélos). Avant le départ, nous fêtons nos 30 ans, une belle façon de dire au revoir à famille et amis. Et que vive le voyage !! Nous sommes preneurs de toute info, conseils ou autre. La suite au prochain épisode. Eline et David
Voir le carnet
Traversée de l'Amérique du Sud à vélo
365 jours
par eline
1