11 invités en ligne
SELECTIONNEZ VOTRE ACTIVITÉ
Voir liste avancée
Biodivercyclos : une famille en voyage en vélo/sac à dos pour une année, à la rencontre de nouvelles cultures et de projets de conservation de la biodiversité, en Afrique , Amérique du sud et Asie centrale. https://biodivercyclos.wixsite.com/accueil Si ce voyage se passe en effet de justification, nous nourrissons quelques objectifs Un voyage que vous voulons aventureux, rempli émerveillements et de +/- belles surprises , mais aussi un voyage à l'école de la vie, formateur, fondateur, engagé, partagé, pour éveiller nos consciences environnementales, comprendre les problématiques sociales et politiques propres à chaque pays, au travers d'échanges avec des personnes ou des organisations inspirantes qui œuvrent pour un monde positif. Occuper pleinement l’instant présent dans cette parenthèse de vie, libres d’espace et de temps Eveiller tous nos sens:           Voir Observer Contempler                     ...les gens dans leur vie quotidienne (habitudes de vie, situations cocasses, attitudes)                     ...des grandioses paysages, animaux et plantes exotiques, forets , déserts, montagnes, côtes                    et océans           Ressentir                    ... le froid et le silence (luxes du 21e siècle), la plénitude des grands espaces,                     ...le foisonnement des villes, la chaleur moite des zones tropicales           Ecouter                     ...le silence des grands espaces, la mélodie de la jungle sauvage ou urbaine, le vacarme des                      torrents, du vent, les subtilités des langues dont nous ferons l'effort d'apprendre les                      rudiments           Sentir                     ...Les odeurs plus ou moins sympathiques de la rue                     ...les éléments sur nos corps ( vent pluie soleil froid )           Déguster                     ...les saveurs exotiques des fruits, les plats typiques de chaque région   Aller à la découverte de nouvelles cultures et de nouveaux environnements. - Apprendre/étudier/comprendre                  ...l’équilibre fragile de la vie sauvage, l’interdépendance des êtres vivants animaux et végétaux                  ...constater les effets et mettre en lumière les solutions au dérèglement climatique.                  ...les ressources, organisations sociales et politiques, la culture, l’histoire, les aspirations des                     pays visités   Méditer, observer et canaliser nos émotions pour cultiver notre paix intérieure, indispensable pour rester sereins ensemble dans l’adversité, la rudesse possible des conditions du voyage, la fatigue. Cultiver ainsi notre esprit  en conservant certes un mental affuté pour gérer les situations au quotidien, mais aussi "lâcher prise" pour mieux rester présents, confiants et ouverts à ce qui nous entoure.
Voir le carnet
Kyrgyzstan : photo souvenir à Sary Chelek
Biodivercyclos
365 jours
13863 km
2
13560km à travers l'Europe à vélo pour l'autisme 💙 🚴🏽‍♂️ ➡️ Quand je me suis lancé dans la préparation de cette aventure il y a un an, le genou blessé et pouvant à peine marcher, j'avais des doutes plein la tête. Est-ce que j'en suis capable ? Quel est le but profond, caché de cette aventure ? Pourquoi partir seul ? Il faut avoir le courage de vivre ses rêves et de donner le premier coup de pédale. Le reste de l'histoire s'écrit tout seul. Et quelle histoire 😍 Pour moi, ce premier coup de pédale a été donné le 2 Avril 2022, journée internationale de l'autisme, à Blois, avec mon frère et mon neveu Xavier. ➡️ Je ressentais le besoin de faire une pause professionnelle, de prendre du temps pour réaliser un projet sportif. Et d'y amener du sens. Assez naturellement j'ai proposé à mon frère de rouler pour l'association "Des rêves pour Xavier", qui a pour but d'aider Xavier, mon neveu autiste de 15 ans, et sa famille. Au travers d'une cagnotte participative, j'avais pour but de financer un vélo tandem adapté à ses besoins. Mais également de sensibiliser à l'autisme ✊🏼 ➡️ Samedi 15 octobre, j'ai bouclé la boucle à Blois rempli de larmes, de joie et de fierté. Quelques chiffres de cette folle épopée : - 13560km - 195 jours sur les routes dont 167 à rouler - 97400m de dénivelé positif - 673h de selle - 25 pays traversés 🇫🇷🇨🇭🇮🇹🇸🇮🇭🇷🇧🇦🇲🇪🇦🇱🇲🇰🇬🇷🇧🇬🇷🇴🇭🇺🇸🇰🇵🇱🇱🇹🇱🇻🇪🇪🇫🇮🇳🇴🇸🇪🇩🇰🇩🇪🇳🇱🇧🇪 - 3 associations pour l'autisme rencontrées en France, Grèce, Roumanie, pour échanger sur les solutions pour jeunes adultes autistes. ➡️ Il y a eu de nombreux moments de doute, quelques galères forcément, des rencontres incroyables et parfois inattendues 🐻, de la pluie et du vent de face à n'en plus finir. Mais surtout des moments magiques, un bonheur et une liberté de tous les instants, un objectif et un but à atteindre. La force de sortir tous les matins de mon sac de couchage et de ma tente pour aller atteindre ce rêve. ➡️ Comme un symbole, j'ai eu la joie de partager les derniers 45km avec Xavier et Grégoire sur le tandem financé par ce projet. Mes parents, qui m'ont accompagné au début et pendant quelques semaines en Norvège, étaient là aussi pour ces derniers tours de roues. Et ma famille et amis proches sur la ligne d'arrivée. L'objectif a été largement atteint puisque grâce à la générosité incroyable de dizaines de personnes, et des donations de deux Rotary clubs de la région, nous avons levé autour de 18000€ 🙏💙 ➡️ Et concernant le fait de partir seul, cette citation de Paulo Coelho vaut plus qu'une longue explication : " La solitude n'est pas l'absence de compagnie, mais le moment où notre âme est libre de converser avec nous et de nous aider à décider de nos vies "
Voir le carnet
Cycling for Autism
Cycling for Autism
195 jours
14342 km
2
Une boucle cyclo en Ardèche. 3 Jours en itinérances "pour voir" ce qu'il est possible de faire en distance, dénivelées, chargement, organisation dans la durée car il s'agit d'une première pour moi.... Il y a un mix entre Dolce Vita, Voie Douce de La Payre et Via Rhôna. Les étapes ont donc été plutôt conséquentes et il est tout à fait possible de rendre l’itinéraire plus familial en ajoutant des étapes intermédiaires aux Ollières-sur-Eyrieux et au Cheylard (Et éventuellement en évitant le passage par Privas si l’on souhaite faire 100 % de Voie Verte). Les voies vertes alternent sections goudronnées et en gravier. L’ensemble est bien roulant sans « nid de poules ». En automne, attention aux bogues de châtaignes ! La route qui monte au Col du Moulin à vent est une longue rampe large et régulière avec un revêtement bien roulant. Je n’ai pas vraiment eu de circulation sur cette portion : juste quelques voitures et motos. Dans la configuration actuelle (227 Km) : Jour 1 : 73,5 Km Jour 2 : 70 Km Jour 3 : 83,5 Km Au final, en ce qui me concerne, je pense que dans cette configuration de terrain avec le chargement et le type de revêtement, des étapes de 50-60 Km sont un bon compromis. Cela permet d'avancer tout en prenant le temps de s'arrêter pour visiter, se ravitailler Pour la logistique, je trouve qu'il m'a été préférable d'être autonome pour le repas du midi car entre 12h et 14h, je me suis rarement trouvé à proximité d'un restaurant ou d'une supérette. Par contre, le soir est plus propice à un bon repas dans le village étape !
Voir le carnet
Voies Douces en Ardèche
Voies Douces en Ardèche
3 jours
224 km
2
Jeunes mariés, nous prévoyions un voyage d'un an (ou plus) pour traverser l'Amérique du Sud à vélo. Les démissions de nos jobs respectifs sont envoyés, pas de date de retour prévue! Nous partons de Chambéry (Savoie) et allons en vélo jusqu'à Bayonne. Cela va nous permettre de tester notre matos en France. C'est aussi un bon test bagages : nous pourrons nous débarrasser du superflux ou alors parfaire notre équipement (à vouloir trop optimiser le poids, il va peut-être manquer des choses). Petite pause chez des amis puis train jusqu'à Madrid.  Le décollage est prévu pour le 30 octobre.  Arrivée à Buenos Aires en Argentine. Nous prévoyions de descendre un peu sur la côte est pour aller voir les baleines. Ensuite, il s'agit de mettre le vélo dans un bus direction Ushuaïa. C'est alors que l'aventure vélo vélo vélo commence. L'itinéraire n'est pas très bien défini. Nous voulons monter jusqu'en Colombie pour arriver dans les caraibes. Nous avons quelques endroits incontournables par lesquels passer, notamment le désert d'attacama, le sud lipiez et le salar de Uyuni. Nous ne souhaitons pas nous fixer un itinéraire trop précis. Nous avons envie que ce voyage se nourrisse des rencontres, que nos chemins se définissent en fonction des conseils des personnes croisées sur la route. Bien évidemment, nous avons quand même des points de repères. L'excitation commence à nous gagner. Il nous reste un mois pour finioler les derniers préparatifs : se pencher un peu plus sur l'itinéraire, acheter les derniers équipements, lire des livres sur l'histoire politique et économique des pays que nous allons traverser, améliorer notre espagnol... La création du blog est aussi en route. La petite originalité de notre voyage se trouve dans nos sacoches : nous emmenons avec nous une slackline comme médiateur de rencontre (en plus des vélos). Avant le départ, nous fêtons nos 30 ans, une belle façon de dire au revoir à famille et amis. Et que vive le voyage !! Nous sommes preneurs de toute info, conseils ou autre. La suite au prochain épisode. Eline et David
Voir le carnet
Traversée de l'Amérique du Sud à vélo
365 jours
par eline
1