CA 64 est en kiosque dès le 24 juin pour tout l'été !

Vous pouvez aussi
--> commander votre exemplaire !
--> (vous faire) offrir un abonnement !

Dossier : LES GRANDES TRAVERSÉES
S'ÉVADER EN FRANCE

--> Hendaye - Menton. Longue marche en couple.
--> (Dé)tour de France. En famille à vélo.
--> Diagonale des massifs. Thru-hike en solo.
--> Eaudyssée en kayak. De la Loire à la Bretagne.
--> Pyrénées aller-retour. Trek double dose.

Dossier : RANDONNER AVEC DES ÂNES

Guide pratique, pour quoi, pour qui comment ? Voir aussi nos compléments en ligne.
Récits de randânneurs :
- En solo : voyage avec mon Jules : Julie et son âne Jules
- En famille dans les Pyrénées
- En famille dans le Vercors
Ânecotes

Ours des bois : LE MINIMALISME

Décrypter : LIRE LE CIEL D'ÉTÉ 

Et bien sûr, les rubriques régulières...

Pour voir le sommaire complet, c'est par ici !

En kiosque du 24 juin au 22 septembre 2021 : trouver Carnets d'Aventures autour de chez vous.

Pour s'abonner ou commander un numéro, rendez-vous sur le kiosque en ligne !

Coups de cœur MyTrip

by Johanna in Actualités 22 Jun 499 readers Be first to comment 1

Coups de cœur MyTrip

MyTrip, c’est :

- le site collaboratif destiné à la tribu des voyageurs nature,
- des milliers de topos et récits de voyage, pour trouver des infos ou idées pour de prochaines virées, ou tout simplement pour lire de belles aventures .
- l’outil idéal pour préparer et raconter ses trips !

Vous avez peut-être remarqué que certains carnets reçoivent des coups de cœur, sont partagés sur les réseaux sociaux du magazine, ou donnent parfois naissance à de beaux articles dans Carnets d’Av. 

Racontez vos voyages de l’été en mots et en images (avant le 31 octobre).
Les auteurs de nos carnets préférés recevront des cadeaux !

===> Rendez-vous sur MyTrip !
 

La légèreté du parapente

by Johanna in Livres et Films updated 10 Jun 575 readers Be first to comment 1

La légèreté du parapente
Petites circonvolutions sur le vol libre et les promesses du ciel

Johanna Nobili

[Livre écrit par Johanna de la rédaction de Carnets d'Aventures]

Lettre ouverte à une carnetsienne aventureuse.

Chère Johanna,
Légèreté du parapente, peut-être, mais réelle profondeur du texte. En lisant ton opus, j’ai ressenti l’impression que tu te libérais d’un trop-plein d’émotions et de sensations accumulées durant plusieurs années. Tu te livres sans filtre pour nous faire partager cette passion qui est la tienne : le vol libre !
Pour atteindre ce noble objectif, tu n’hésites pas à nous faire découvrir les pensées et sentiments qui ont traversé ton esprit au (long) cours de tes vols aussi bien que lors des séjours à terre. Car ceux qui te connaissent savent bien que de temps en temps, tu as aussi les pieds sur terre – surtout quand la météo ou le bouclage des Carnets l’imposent. Ainsi l’enthousiasme communicatif de ton récit est parfois nuancé par des considérations plus matérielles sur les réalités de ce sport qui peut vite tourner à la religion pour ses pratiquants, et par d’autres moins tangibles sur la relation que ces humains-volants entretiennent avec une activité qui imprègne autant leur existence – donc la tienne. Tu nous fais partager tout cela avec une rare intensité pour nous inciter à en approfondir la réflexion.
Sans nuire au rythme ni à l’intérêt du récit, tu réussis à détailler les diverses pratiques de cette activité ou les faits les plus marquants qui jalonnent sa jeune histoire. Mais les passages les plus forts du livre restent à mon avis ces moments vécus, ces instants de pur bonheur ou de vraie peur racontés tels que ressentis, que ce soit par toi ou par tous les passagers du vent que tu évoques. C’est là que se trouve à mon avis l’essence du texte, sa raison d’être, et ce sont ces images fortes qui font toute la saveur du livre, quand tu nous laisses après le point final avec cette certitude : « faut que j’essaye ! ».

Éd. Transboréal, coll. Petite philosophie du voyage. 96p. 11x16cm. 8€
Voir sur le site des éditions Transboréal : la présentation du livre, et la présentation de l'auteur.

En librairie depuis le 17 juin 2021, et disponible à la commande ici

[Recension par Bruno Désormeaux]

Chroniques de DAVID MANISE : L'intégrale de l'OURS DES BOIS

4 hors-séries PDF : plus de 300 pages !
Un concentré de conseils sages et utiles, en attendant la mise en pratique dans la nature dès que le printemps se montrera pour de bon ! wink

Voilà plus de 15 ans que nous donnons la parole à David Manise. D'un numéro de Carnets d'Aventures à l'autre, il partage ses compétences, son expérience et son état esprit dans son style unique, à la fois scientifique et détendu, instructif et sincère, sérieux sans se prendre au sérieux. 
On lit David comme on lit un roman ; c’est fluide, c’est drôle et on apprend plein de choses !

Rdv ici pour en savoir plus et :
--> commander toute la collection
---> ou commander un hors-série.

Alpin, méditerranéen, sauvage et ensoleillé, le parc national du Mercantour et son jumeau italien, le Parco Naturale Alpi Marittime, présentent des paysages magnifiques dans un cadre très sauvage, des lacs d’altitude aux mille couleurs dominés par les hautes cimes frontalières.

Note : suite aux dégâts causés par la tempête Alex en octobre 2020, nous avons choisi de publier tout de même ce dossier. Les activités et le tourisme de nature se poursuivent dans le massif. Il conviendra toutefois d’être attentif aux préconisations et de se renseigner à l’avance quant aux zones fréquentables et aux accès (nous ne faisons d’ailleurs pas de rubrique sur les accès qui peuvent évoluer).

CA 63 est en kiosque tout le printemps !

Vous pouvez aussi
--> commander votre exemplaire !
--> (vous faire) offrir un abonnement !

Dossier : DOUBLE JEU
COMBO : UNE NOUVELLE DIMENSION DU VOYAGE

--> Vélo & Grimpe en France entre amies
--> Vélo & Packraft du Japon au Laos
--> Vélo & Trek dans l'ouest américain
--> Vélo & Ski du Queyras aux Écrins
--> Kayak & Parapente la Norvège en 3D
--> Kayak & Ski au Kamtchatka

Dossier : MERCANTOUR
PARC NATIONAL, ENTRE MER ET MONTAGNE

Mercantour et alentours : guide pratique
Mercantrek : trek avec un ours
Trek en jeûnant
VTT BUL perché

Ours des bois : LES BIAIS COGNITIFS

Décrypter : LE CYCLE DU CARBONE

Et bien sûr, les rubriques régulières...

Pour voir le sommaire complet, c'est par ici !

En kiosque du 25 mars au 23 juin 2021.

Pour s'abonner ou commander un numéro, rendez-vous sur le kiosque en ligne !

Le chemin parcouru

Par Olivier

Ce numéro est l’occasion d’une rétrospective. Comment la nature et le bivouac se sont immiscés dans nos vies pour en modifier durablement le cours. Parcours de vie de voyageurs. J’en connais qui, pour l’occasion, ont exhumé avec une émotion non feinte leurs vieilles photos…
Quand on se revoit, tout jeune en train de découvrir le monde, de faire ses premières expériences de bivouac, on mesure le chemin parcouru. Sur ces clichés oubliés, les « erreurs » et approximations d’alors nous sautent aux yeux. Et pourtant, le plaisir était bel et bien là ! L’essentiel en somme. Malgré des sacs énormes coiffés de tout un barda débordant maladroitement – les mêmes qui nous font aujourd’hui sourire lorsqu’on les voit sur le dos de randonneurs, souvent des jeunes d’ailleurs –, malgré des kayaks chargés à ras bords avec un fardage énorme.
Finalement, ce qui ressort de ces images, c’est bien l’insouciance, la fin plutôt que les moyens, cette envie d’être dehors, cette joie de la découverte, l’œil qui pétille du jeune chien fou de joie à l’idée de se balader dans la nature. Une envie brute qui, par sa force, vient le plus souvent à bout des embûches.
En regardant ces photos anciennes, on peut se replonger dans notre vision du monde de l’époque ; un peu comme le moustique préhistorique figé dans l’ambre, un instantané de nos croyances et de nos connaissances. Nos croyances sur ce qu’il nous était possible de faire, ce dont on se pensait capables. Et, là aussi, on peut mesurer le chemin parcouru. Souvent cette évolution est conséquente. Et la somme de tout ce dont on n’avait pas conscience – des techniques non encore acquises, des compétences et des savoirs qui élargiront le champ des possibles, des croyances limitantes qui voleront en éclat, des rencontres qui ouvriront des perspectives insoupçonnées – peut être très significative. Ce qui est drôle, c’est que ces images du passé témoignent de cette dynamique de vie, et que nos photos d’aujourd’hui sont le passé de demain. Et avec un peu de chance, on les regardera de la même façon, avec le recul que la vie nous aura fait prendre. C’est sacrément encourageant de songer au potentiel qui se cache encore en nous, à tout ce qu’il reste à découvrir, aux libertés à conquérir.
 

Latest comments