Carnets Aventures

Le Voyage Nature

Parcourir le monde à pied, à vélo, en kayak, en cordée, à cheval, en parapente ou tout autre moyen non motorisé
Pour poster des messages vous devez être enregistré, cela prend quelques secondes

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Remarque : Le "rang" sous le nom de l'utilisateur est généré automatiquement en fonction du nombre de messages postés. Il s'agit d'animaux migrateurs (voyageurs non motorisés) de plus en plus gros au fur et à mesure que le nombre de messages augmente.

Attention à ne pas inscrire votre email en clair dans les messages des forums. Des scripts automatiques pirates les récupèrent et vous serez dans les bases de données des spammers. Si vous devez mettre votre adresse toto@monsite.fr utilisez des maquillages du genre toto arobase monsite point fr.

Courtoisie, tolérance et ouverture d’esprit sont de mise sur le forum. Personne ne détient La vérité (et s’il le croit c'est qu'il se trompe), il n’y a pas d’absolu en ce bas monde et on a tous à apprendre les uns des autres.

Malgré tout, sur un forum, les utilisateurs ont souvent des avis divergents, parfois leur manière de le faire savoir n’est pas très agréable (manque de savoir-vivre dû au relatif anonymat que procure le forum ?). A vous de faire preuve de sagesse et de savoir les ignorer. Il faut essayer de ne pas prendre cela contre soi, même si ce n’est pas toujours facile. C’est le meilleur moyen de rester serein de garder une bonne ambiance dans les forums.

Bonnes discussions.

#26 30-04-2015 00:29:07

Alice68
Hirondelle
Inscription : 30-03-2014
Messages : 21

Re : Petit débat sur le financement participatif de nos aventures

Bonjour à tous,

Je suis exaspérée par les voyageurs qui cherchent à tout prix un "projet humanitaire", une caution humanitaire ou solidaire pour valoriser et financer leur voyage... Travaillant dans le social, investie au point de vue associatif, je trouve que tous ces projets qui sont souvent pensés "à la va-vite" nuisent au développement des pays et des structures d'accueil... quand ils sont vraiment réalisés ! Car combien disent qu'ils vont faire ceci, cela, aller dans X écoles etc. et finissent par aller rendre visite à une classe pour la forme, puis plus rien... C'est toujours pratique de construire vite un projet aux 1000 bonnes intentions pour se faire financer son voyage.
Il y a aussi le 1€ pour X km pour une association qui est bien facile, rien besoin de faire en dehors de pédaler et découvrir des endroits fabuleux, ce que le voyageur aurait pu tout aussi bien faire sans sa caution "solidaire".
C'est comme si on ne pouvait pas assumer la part "égoïste" du voyage, tournée vers soi (je veux profiter, je veux découvrir) et du coup il faut la justifier. Et c'est souvent dans une démarche ethnocentrée, qui impose un modèle occidental idéalisé. Mais qui suis-je pour sensibiliser au développement durable des habitants des pays ravagés par la colonisation de nos pays pollueurs ? Qui suis je pour donner un cours dans une école à l'autre bout du monde quand je ne connais ni la culture, ni les traditions, ni la langue ? etc. Ce ne sont que des exemples. Le développement local est un métier, il y a des écueils à prendre en compte, l'enfer est pavé de bonnes intentions... Une action dite humanitaire peut créer plus de bouleversements que de gains pour une population si elle n'est pas bien construite...
Tous les projets ne sont bien entendu pas à mettre dans le même sac. Il y a de belles démarches bien construites. Mais je trouve inacceptable, à l'heure où les vraies associations manquent de moyens, que l'on se serve de l'empathie des gens et des donateurs pour financer un projet de voyage essentiellement personnel en se donnant bonne conscience et en justifiant par une caution humanitaire le fait de se mettre en dehors de la société quelques temps. Au détriment des peuples et de la solidarité locale et internationale en général.
Alice

Hors ligne

Pied de page des forums

Valid XHTML 1.0 Strict