Masque de ski Bollé Nova II – Ecran Modulator Light Control

par Julien dans Masques de ski 03 avr. mis à jour 05 avr. 337 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Masques de ski photochromiques

Tableau comparatif des masques de ski
Modèle testé dans notre comparatif de masques de ski photochromiques.

Vous pouvez également voir le tableau comparatif.
Vous y trouverez le détail des caractéristiques de chaque modèle.
 

 

Masque de ski Bollé Nova II - Modulator Light Control

 

Masque de ski Bolle Nova IIEn 2013-2014, nous avions testé le masque Nova avec l’écran Modulator Citrus Gun pour notre comparatif de masques photochromiques (voir l'ancienne fiche).
Pour cette saison 2016-2017, nous testons deux nouveautés de Bollé. Le masque Nova II a remplacé le Nova, et un nouvel écran photochromique et polarisant fait son apparition : le Modulator Light Control.
Vous pourrez trouver le masque Nova II avec une grande variété d’écrans et de coloris, notamment les deux modèles d’écrans photochromiques ci-dessus. Avec le Modulator Light Control, le masque est dans les tons de bleu et jaune.

 

Masque Nova II

Le Bollé Nova II est un masque de très bonne qualité globale, son prix reste modéré, bien qu’il soit sensiblement plus onéreux avec ce nouvel écran (40€ de plus qu’avec l’écran Modulator Citrus Gun, que nous avions testé en 2013), et qu’il ait gagné une quinzaine d’euros depuis trois ans.
 

Nova II vs. Nova I

En 2014, la première version du Nova obtenait la meilleure note de notre comparatif, grâce à l’association de bonnes qualités optiques, anti-buée, anti-rayures, hydrophobes, de son champ de vision… Rien ne lui manquait vraiment, alors que peut-on attendre de cette nouvelle mouture ?
A première vue, le Nova II ressemble beaucoup à son grand frère, et c’est plutôt une bonne nouvelle, notamment avec sa très grande ouverture au-dessus de l’écran pour une excellente aération. Bollé annonce que le nouveau Nova II possède un champ de vision encore plus grand. En effet, nous avons trouvé que le champ de vue vertical était légèrement plus grand que le Nova I (même si il était déjà très bon), alors que le champ de vue horizontal reste sensiblement le même, c’est-à-dire le plus large parmi les modèles que nous avons testés.
 

Aération

Ce n’est pas une nouveauté, mais l’aération du Nova (I et II) est vraiment excellente. Notre « test de la cocotte-minute » (voir notre article) a confirmé son aération hors-pair. Le Nova II conserve d’ailleurs le revêtement interne anti-buée « P80+ » qui s’avère très efficace. Bref, vous devriez éviter l’apparition de buée dans la plupart des situations, y compris à l’effort.
Avec un fort vent relatif on peut vraiment sentir l’air circuler dans le masque. Certains pourraient d’ailleurs préférer un masque plus isolé pour mieux protéger les yeux de l’air froid en toute circonstance, mais cela est rarement gênant selon nous, et si vous craignez plutôt la buée dans le masque, ce masque est vraiment fait pour vous !

Nous avons testé le Nova II aussi bien à l’effort (montée à ski de rando, ou en cascade de glace)  qu’en descente, en parapente, en snowkite, sous la neige, et nous n’avons pas été déçus par cette nouvelle version. En particulier, en toutes circonstances aucune buée ne se forme, même si quand on a vraiment chaud à l’effort, des lunettes de soleil restent évidemment plus agréables que n’importe quel masque.

 

Ecrans Modulator Light Control et Modulator Citrus Gun

Nous avons testé ces deux écrans lors de nos tests réalisés respectivement pendant les saisons 2016-2017 et 2013-2014. Le dernier né de la gamme Bollé est le Modulator Light Control. C’est celui que nous avons plus longuement testé cette saison.
Ce nouvel écran apparaît légèrement miroité et bleuté de l’extérieur, et le champ de vue tire plutôt vers le gris-rosé (plutôt que le jaune-orange du Modulator Citrus Gun). Cela reste très  léger, et la perception des couleurs est probablement la plus fidèle de tous les masques que nous avons testés.
 

Plage d’utilisation des écrans photochromiques Modulator

Les deux écrans Modulator Light Control et Modulator Citrus Gun affichent une catégorie variable de 1 à 3, ce qui permet théoriquement une large plage d’utilisation, par temps sombre, comme plus clair.
Nos propres mesures de transmission de lumière visible (voir notre article) ont montré que la plage effective en conditions normales d’utilisation était plutôt de une catégorie (en non deux), ce qui est déjà appréciable. Autres enseignements de notre test : le tout nouvel écran Modulator Light Control est un peu plus filtrant (moins clair) que son grand frère Citrus Gun (voir notre tableau comparatif), mais aussi il réagit sensiblement plus rapidement que ce dernier. Il faut tout de même de une à trois minutes selon les conditions, pour que l’écran s’assombrisse presque complètement (voir notre article explicatif).

Ces deux écrans sont donc adaptés à une large plage d’utilisation, allant du temps voilé au brouillard ou « jour blanc » (même si on trouve des masques spécifiques plus performants pour mieux distinguer le relief).
En parapente, ils sont tout à fait adaptés également, et lorsque le soleil décline et que l’on passe dans l’ombre des montagnes, la visibilité reste bonne assez tard (et bien meilleure qu’avec vos lunettes de soleil habituelles pour la journée en montagne, normalement de catégorie 3 ou 4).
Pour une utilisation sur neige et sous un soleil radieux, on conseille toutefois l’utilisation de lunettes de soleil plus protectrices. Ces deux écrans constituent donc selon nous un très bon complément d’une bonne paire de lunettes de catégorie 4.
 

Ecran polarisant Modulator Light Control

La principale nouveauté est que le Modulator Light Control est non seulement photochromique mais aussi polarisant. Rappelons que le verre polarisant permet de réduire la luminosité provenant de la réflexion des rayons solaires sur des surfaces (eau, neige, vitre, mais aussi dans une certaine mesure la réflexion dans l’atmosphère, d’où des effets de contraste variable que vous pouvez parfois observer en regardant le ciel bleu et en penchant plus ou moins la tête).
La polarisation des verres est une caractéristique que nous trouvons en général très appréciable, en offrant moins de réflexion parasite et plus de contraste. En revanche, un écran polarisant peut gêner un peu la lecture de votre smartphone ou autre instrument à cristaux liquides (car cette technologie polarise également la lumière, tout comme le phénomène de réflexion).

Le principe du « Light Control » de Bollé est simplement de diminuer le filtrage par rapport à un écran polarisant classique, de façon à diminuer certains inconvénients du filtre polarisant : moindre visibilité des plaques de glace, de son écran de téléphone portable, de sa montre ou de son GPS.... En effet, nous avons constaté que la différence avec d’autres écrans polarisants est réelle. Les écrans sont plus lisibles et les surfaces glacées sont un peu mieux visibles.
L’effet du filtre polarisant est clairement plus léger que d’autres verres polarisants, et on peut d’ailleurs se demander si la polarisation moindre apporte encore un avantage significatif sur un verre non polarisant (comme le Modulator Citrus Gun), notamment en regard des 40€ de plus.
A Carnets d’Aventures, nous aimons les filtres polarisants, mais force est de reconnaître que l’apport est moindre sur neige que sur l’eau par exemple, où l’atténuation des reflets sur l’eau apporte un grand confort visuel. Mais on apprécie également les paysages plus contrastés, les nuages bien dessinés, les couleurs relevées, la transparence des lacs, etc., qu’offrent les verres polarisants, en montagne ou en parapente, par exemple (personnellement, j’adore voler avec un masque polarisant… et photochromique).

Bref, si le confort visuel du Modulator Light Control est incontestable, demandez-vous ce qui est le plus important pour vous (le prix ou la polarisation légère ?). Nous avons tendance à penser que pour une utilisation à ski, l’écran Modulator Citrus Gun – également proposé sur le Nova II – devrait également vous satisfaire pour un prix moindre, tout en profitant de ses propriétés photochromiques (puisque c’est l’objet principal de notre test comparatif).

 

Notre avis sur le masque Bollé Nova II avec écran Modulator Light Control

Tableau comparatif des masques de ski
Voir toutes les caractéristiques et notre notation dans notre tableau comparatif


Ce qu’on aime :

  • Très large champ de vision
  • Aération / anti-buée ultra efficace
  • Plage d’utilisation complémentaire avec des lunettes de soleil de catégorie 4 pour couvrir tous les temps
  • Le confort visuel : écran légèrement polarisant, peu de reflets, et rendu fidèle des couleurs
  • Anti-rayures assez efficace
  • Masque bien fini et bien équipé : réglage facile, bande siliconée pour le maintien du masque…
  • L’écran photochromique Modulator Light Control réagit plus vite que le Modulator Citrus Gun.

Ce qu’on aime moins :

  • Le prix sensiblement plus élevé avec ce nouvel écran, mais le Modulator Citrus Gun reste pour nous une excellente alternative, pour 40€ de moins.

Poids : 116g

Prix public approximatif :

  • 140 € avec l’écran Modulator Light Control (catégorie 1-3, polariant)
  • 100 € avec l’écran Modulator Citrus Gun (catégorie 1-3)


Note sur la gamme Bollé :
Bollé propose sur d’autres masques un troisième écran photochromique : le Modulator Vermillon Blue de catégorie 1-2 (VLT 26-66%).

 

Commentaires
(partager)