Edito Carnets d'Aventures #41

par Johanna dans Edito 22 sept. 2015 1949 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

GIRLS

Just want to have fun

Couverture Carnets d'Aventures n°41

Par Johanna Nobili


Celles et ceux qui (comme moi) s’approchent dangereusement de la quarantaine, ou l’ont dépassée, retrouveront sans doute aisément, dans les archives musicales de leur esprit, ce refrain des années 80. Les autres, on vous fait confiance pour suivre quand même… (Cyndi Lauper, pour info :-)).
Même si, dans le monde des activités outdoor et du voyage nature, il est plus nombreux qu’elle, et qu’il prend souvent elle sous son aile, elle existe bel et bien la population des sportives, voyageuses, globe-trotteuses et autres aventurières !
Sans vouloir faire un dossier ni féministe ni élitiste :-), nous avons voulu donner la paroles à quelques-unes d’entre elles, afin de motiver celles qui douteraient de leurs capacités ou hésiteraient encore à se lancer – seules, entre amies ou amis ! –, mais aussi pour notre plaisir, à tous et toutes, de lire des récits de belles aventures conjuguées au féminin !
Girls just want to have fun. C’est peut-être aussi simple que cela après tout…

...

 

Voici quelques morceaux choisis :

Je n’ai jamais considéré que les femmes fussent différentes ou moins capables que les hommes. La seule limite que je me fixais était mon imagination.
Linda Bortoletto

J’ai la chance d’avoir une bonne confiance en moi, et je ne me dis jamais que je ne peux pas faire telle chose parce que je suis une femme, ou que je ferais moins bien qu’un homme. Je pense que la plupart des compétences peuvent être acquises, et que tout le monde peut accomplir son propre challenge en procédant par étape.
Justine Curgenven

Même s’il est encore difficile de trouver dans son entourage des amies disposées à ce type d’aventure, nous accordons finalement peu d’attention au genre de nos coéquipiers. Ce n’est pas cela qui compte ! L’autonomie, le sens de la débrouillardise, l’enthousiasme face aux épreuves, l’humour sont les piliers d’une équipe qui fonctionne. Aujourd’hui, après de nombreuses expéditions en solitaire autant qu’en équipe, nous savons qu’en partageant nos rêves, nos expériences ou nos projets, nous ne les divisons pas : nous les multiplions.
Violaine Ragot

J’ai davantage noué amitié avec des femmes. Une empathie naturelle se créait spontanément et j’ai découvert leur force. De manière générale, j’ai trouvé l’accueil fait aux femmes en voyage très respectueux et je ne me suis jamais sentie menacée, notamment par les hommes. Je reconnais avoir eu trois ou quatre demandes de mariages / concubinages par des messieurs assez âgés, qui se proposaient de subvenir à mes besoins. Mais pour la plupart, ces demandes étaient bon enfant et amusantes !
Justine Manceau

Les femmes, en situation extrême, ont des avantages indéniables sur les hommes. Plusieurs, même. Aussi, j’ai envie de parler de ces points plus forts, de les souligner. Simplement pour que certaines en prennent conscience, et comprennent que ces points forts peuvent compenser ou annuler totalement pas mal de soi-disant points faibles ; et pour faire fermer leur trappe aux gros machos qui pensent encore que les femmes valent moins.
David Manise

Les femmes portent naturellement en elles une douceur, une écoute et une générosité qui doivent être portées au-delà des murs et des frontières. Dans un monde en proie aux violences, aux barbaries et aux injustices, ces valeurs sont plus que remarquables : elles sont essentielles. Alors, je ne vois plus qu’une chose à dire : mes chères amies, en route !
Linda Bortoletto

 

Commentaires
(partager)