Balise PLB Fast Find 220

par Manudad dans Balises de détresse 11 mars 2016 mis à jour 25 avr. 2016 4304 lecteurs 3 commentaires (partager)

Test de la balise de détresse PLB Fast Find 220

NDLR : ce test a été réalisé par Manu d'Adhémar qui est aussi l'auteur des 2 dossiers dont nous vous recommandons la lecture : 
- SOS - Déclencher les secours en toutes circonstances, publié dans Carnets d'Aventures #42.
Même si c’est ce que l’on souhaite le moins, il faut parfois faire appel aux secours. Tous les appareils qui permettent d’envoyer un signal SOS sont passés en revue : limitations, prix, coût, autonomie...
- Live-tracking - Solutions et appareils pour suivre un périple à distance, publié dans Carnets d'Aventures #43.
Désormais, il est possible de suivre la progression d’une expédition en direct, confortablement installé dans son canapé. Pourquoi pas la vôtre ?

 

Balise FastFindGénéralités sur la balise Fast Find 220

Une balise PLB (Personnal Locator Beacon = Balise de détresse personnelle) est l'appareil dont on espère ne jamais avoir à se servir.... Car cela est synonyme de danger immédiat, d'accident, d'urgence, de détresse...

Pour avoir l'appellation PLB, l'appareil doit répondre à des exigences très précises en termes d'autonomie, d'étanchéité et de fonctions. Ces balises PLB émettent sur la fréquence de 406 MHz pour le signal de détresse à destination des satellites, et sur la fréquence de 121.5 MHz pour le signal de radioralliement (recherche finale par radiogoniométrie).

 

 

Pour être utilisée, une balise doit être enregistrée auprès du Mission Control Center du pays où réside le propriétaire. Cet enregistrement est entièrement gratuit, une balise PLB ne fait appel à aucun abonnement ou frais autre que celui d'achat (et de remplacement de la batterie tous les 5/6 ans).
En France, l'enregistrement se fait auprès du CNES.
Vous associerez votre balise (en saisissant son code individuel) à vos nom, adresse, téléphone, email. Puis vous définirez les personnes à prévenir en cas de déclenchement de la balise (téléphones, emails, adresses).

Enregistrement sur le site du CNES
Enregistrement de la balise sur le site du CNES

Une personne peut posséder plusieurs balises, mais une balise ne peut appartenir qu'à une seule et même personne. Il est possible de prêter une balise à une autre personne ponctuellement ; en cas de revente il faudra demander la cloture de son compte, et le nouveau propriétaire ouvrira à son tour son compte. En cas de vol ou de perte, il faudra au plus vite mettre à jour le statut de la balise sur le site du CNES.

Fonctionnement

Le système fonctionne mondialement mais l'organisation des opérations et la gestion des moyens de secours relèvent de responsabilités localement définies. Ce qui veut dire que les pays n'ayant de service organisé de secours ne seront peut-être pas en mesure de vous porter secours.

 

 

 Pour déclencher la balise, il faut soulever la partie rouge du capot, puis tirer fortement dessus et se retrouver avec le capot (rouge et transparent) dans la main. 

Balise FastFind

 

 En tirant fermement, cela casse une partie plastique sur le capot, et l'antenne et le bouton ON sont alors accessibles.

 Dégager alors l'antenne pour qu'elle se déploie, et la positionner verticalement et hors de l'eau le cas échéant.

Il ne faut pas oublier d'appuyer sur le bouton ON (la norme impose 2 actions pour déclencher une balise PLB).
Vous avez alors 50 secondes pour annuler le signal de détresse (en cas d'erreur), en appuyant 3 secondes sur le bouton TEST, sinon la balise envoie son signal codé (accompagné des coordonnées GPS) au réseau de satellites Copsas-Sarsat.

Pour ce qui est de l'acquisition des signaux des satellites GPS, elle peut être perturbée par l'environnement : une épaisse canopée, ou un fond de canyon peut par exemple rallonger le temps d'acquisition. Il est classiquement de 5 minutes, mais peut aller jusqu'à 45 minutes, voire même ne pas aboutir. S'il n'y a pas de signal GPS, alors le signal de détresse est envoyé avec une position approximative, et la position précise sera trouvée par les secouristes sur place à l'aide des signaux de radiogoniométrie. Dans le reportage suivant, vous pourrez voir à quoi ressemble un appareil de recherche par radiogoniométrie (TF1 – 20H : Reportage Balise de détresse  23 juillet 2014) :

Une indication par led permet de savoir si le signal GPS est en cours d'acquisition, puis s'il a été envoyé.

Une fois la balise activée, chaque pression sur le bouton ON permet de déclencher 4 émissions successives de flash lumineux SOS ( ... _ _ _ ... ). Les flashes lumineux sont émis par la partie blanche qui est sur le dessus de la balise (là où est fixée l'antenne). Toutefois, cette fonction de flash SOS est limitée à 30 activations afin de préserver la batterie dans une situation de détresse.

En cas de déclenchement intempestif (et si vous n'avez pas pu interrompre le déclenchement dans les 50 secondes), il faudra téléphoner au plus vite au CNES pour les informer de la fausse alerte. Ce sera aussi le cas si vous avez réussi à vous sortir de votre situation de détresse avant l'arrivée des secours.

 

Autonomie / durée de vie

La batterie lithium-manganèse permet à la balise d'émettre le signal de détresse pendant 24h minimum à -20°C, et pendant 35h minimum à +10°C.
Pour assurer cette émission pendant 24h, la batterie doit être remplacée par un service après-vente agrée, au plus tard avant la date indiquée sur la balise. Le montant de cette opération est loin d'être négligeable, il faut compter environ 175 € tout de même...

 

Balise FastFind

 

Tests de fonctionnement

Il est possible d'évaluer le niveau de la batterie à l'aide du bouton TEST (sans toutefois en abuser puisque cela va utiliser la batterie...).

Avec ce même bouton TEST, il est possible de tester le fonctionnement de la partie GPS de la balise, pour vérifier que tout fonctionnera correctement le jour où il y en aura besoin ! Mais ce test ne peut être réalisé que 10 fois par batterie, cela afin de la préserver.

 

Balise FastFind

Vous pouvez aussi réaliser un exercice de déclenchement de la balise en tirant sur le capot rouge comme expliqué plus haut (la balise est fournie avec un capot de remplacement). Mais veillez à bien annuler la détresse dans les 50 secondes, sous peine de voir débarquer l'hélico devant la maison !!!

 

Autres caractéristiques

L'appareil Fast Find 220 est très compact, et pèse 177g (avec son leach et sa housse néoprène). Une housse plastifiée jaune (30g) permet de transporter la balise en la protégeant des mauvaises manipulations (et donc des déclenchements intempestifs).

Etanchéité à 10m pendant 5 minutes. La balise ne flotte pas d'elle-même, c'est la housse néoprène qui lui permet de flotter.

Températures de fonctionnement garanties : -20°C à +55°C.

Normes respectées : COSPAS-SARSAT T.001/T.007 classe 2, RTCM SC11 0 STD 1101 0.2, ETSI EN 302-152-1, AS/NZS 4280.2, NSS-PLB06

Prix de vente constaté : 275 €.

Produit garanti 5 ans si l'enregistrement est fait sur le site du fabricant McMurdo dans les 90 jours suivant l'achat.

Attention, il existe une version Fast Find 200, mais celle-ci ne possède pas de récepteur GPS, et ne pourra pas transmettre de coordonnées géographiques précises. Son efficacité est donc un peu moindre.

Pour plus d'informations sur les systèmes de détresse en général, vous pouvez consulter l'article paru dans Carnets d'Aventures n°42.

 

Balise FastFind

Balise FastFind

Balise FastFind

Balise FastFind

Balise FastFind

Balise FastFind

Balise FastFind

Balise FastFind

Commentaires
(partager)
posté le 03 janv.
TB
Excellent produit, mais vous ne présentez pas le bon modèle, la Fast Find 220 est exclusivement réservée à un usage maritime, sa programmation et son enregistrement ne sont pas conforme pour une utilisation en montagne. Pour ce type d'utilisation il est nécessaire de s'équiper de la PLB multi-usages du même fabricant la Fast Find Ranger, qui vous permettra de vous enregistrer conformément dans le bon registre et d'utiliser votre balise dans le monde entier. Surtout que ce modèle est plus léger et antichocs...
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 05 janv.
-G-
Bonjour TB, sur quoi vous appuyez vous pour affirmer que la fast find 220 est réservé à un usage maritime ? Cela m'intéresse, car je cherche à m'équiper ...
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 08 janv. mis à jour le 08 janv.
Manudad
Bonjour,
Sur le site de McMurdo, et dans la notice de la Fast Find 220, dans le chapitre "introduction" il est mentionné les limitations à prendre en compte en canyon et sous un épaisse canopée.... Ce qui sous-entend (il me semble) que cette PLB est utilisable ailleurs que en mer. Il n'y a aucune restriction indiquée sur le site internet McMurdo, et les normes et caractéristiques en fin de notice sont strictement les mêmes pour les Fast Find 220 et Fast Find Ranger (sauf le poids puisque le modèle Ranger est "enrobée" d'un plastique anti-choc, ce qui est peut être sa seule caractéristique "multi-usage").

Notice de la Fast Find Ranger : ICI
Notice de la Fast Find 220 : ICI

Il me semble que les balises qui sont strictement réservées à un usage maritime sont les EPIRB, qui sont dédiées à une embarcation donnée, alors que les PLB sont dédiées à une personne donnée.

PS : La version Ranger sans housse pèse 164g, alors que la version 220 pèse 152g sans la housse (et 177g avec).
Invité (utilisateur non inscrit)
(partager)